Le lancement du JWST, le télescope spatial James Webb, est encore reporté !

Classé sous :télescope spatial James Webb , lancement , Ariane 5

Dans la journée de jeudi, la Nasa a annoncé le second report du lancement de James Webb, un grand télescope spatial d'une valeur de 10 milliards de dollars. Finalement, celui-ci sera lancé par la fusée Ariane 5 le 31 octobre 2021 au lieu du mois de mars, en raison de la pandémie et d'autres problèmes de développement. « Webb est l'observatoire spatial le plus complexe du monde et notre plus grande priorité scientifique, nous avons travaillé d'arrache-pied pour continuer à avancer pendant la pandémie » a déclaré Thomas Zurbuchen, le directeur scientifique de la Nasa.

Imaginé dans les années 1990, ce télescope devait initialement être lancé dans les années 2000. Mais d'innombrables problèmes de développement, chez le fabricant principal Norhtrop Grumman, ont conduit à de multiples reports et à un doublement du coût... Estimé à 4,5 milliards en 2007 par la Nasa, il a grimpé à 9,66 milliards de dollars en 2018.

Le télescope, lancé depuis Kourou (Guyane), sera placé en orbite autour du soleil. À 1,5 million de kilomètres de la Terre. Une fois son bouclier solaire déplié, il sera grand comme « un court de tennis ». Il sera doté d'un miroir principal trois plus sensible que celui d'Hubble, lancé en 1990, et qui mesurera 6,5 mètres de diamètre. Une taille immense afin de « détecter la faible lueur de lointaines étoiles et galaxies ».

[EN VIDÉO] Le télescope spatial James-Webb s'assemble en time-lapse  Destiné à succéder en 2018 à Hubble, le télescope James-Webb est actuellement en phase de construction dans les locaux de la Nasa. Découvrez durant ce time-lapse une partie importante de son assemblage : la pose d'une portion de son miroir. 

Pour en savoir plus

Le lancement du télescope spatial James Webb probablement encore reporté

Article de Nathalie Mayer, publié le 03/02/2020

Quatre ans après le premier décodage des 24 chromosomes qui composent le génome humain, l'affinement se poursuit dans les laboratoires du monde entier afin de compléter les pans lacunaires. C'est dans la revue Nature qu'a été publiée la séquence complète du chromosome 5 qui marque le parcours de la moitié du chemin de la démarche d'approfondissement entreprise, soit encore douze chromosomes à analyser dans le détail.

Le lancement du télescope spatial James Webb semble ne plus vouloir en finir d'être retardé. Un document publié par le Government Acountability Office (GAO) évalue en effet à 12 % les chances pour que le télescope soit lancé par Ariane 5 à mars 2021 comme cela avait été annoncé dans le courant de l'été 2018. Car une bonne partie du temps de la réserve calendaire prise a été consommée par des problèmes au niveau de deux composants nécessaires à transmettre les données scientifiques jusqu'à la Terre.

Le rapport précise que les responsables du projet n'ont pour autant « actuellement pas l'intention de modifier la date de préparation au lancement en réponse à cette seule analyse », mais ils prévoient « d'évaluer à nouveau sa faisabilité au printemps 2020, après l'achèvement d'importantes étapes techniques ».

Et mieux vaut s'assurer que toute la technologie est en bon état de fonctionnement avant le lancement. Car contrairement au télescope spatial Hubble dont l'orbite basse a autorisé des opérations de maintenance, le télescope spatial James Webb orbitera à quelque 1,5 million de kilomètres de notre Terre. Ce qui interdira toute intervention humaine.

Lors du précédent report, en juin 2018, de nombreux responsables de la Nasa répétaient que « Webb vaut la peine d'attendre ». © Chris Gunn, Nasa