Extrait du premier panorama de Mars photographié avec la Mastcam-Z de Perseverance. © Nasa, JPL-Caltech
Sciences

Perseverance : de nouvelles images spectaculaires de son atterrissage montrant « la parfaite maîtrise technique du JPL »

ActualitéClassé sous :mars , Nasa , Perseverance

[EN VIDÉO] L'atterrissage de Perseverance sur Mars  Les plus grands moments de la soirée du 18 février 2021 lors de l'atterrissage réussi de Perseverance sur Mars.© Nasa, JPL-Caltech 

Vous avez certainement déjà vu des images de la descente de Perseverance et de son atterrissage spectaculaire sur Mars, mais peut-être pas celles-ci.

De nouvelles images transmises depuis Mars par Perseverance révèlent des détails de la fameuse séquence EDL (Entry, Descent and Landing) que le rover a vécu le 18 février.

C'était pendant ces « sept minutes de terreur », un moment que « j'ai vécu en apnée ! », raconte Pernelle Bernardi, ingénieure de recherche CNRS au Lesia et ingénieure système de la SuperCam, dans la passionnante interview qu'elle a donnée avec sa collègue astrophysicienne Athéna Coustenis à l'Observatoire de Paris-PSL. « Après avoir visionné les images de la descente, on ne peut qu'être impressionné par la parfaite maîtrise technique du JPL : les images sont tout simplement époustouflantes. Et puis ils se sont permis d'ajouter un « Easter Egg » sur le parachute en codant la devise du JPL « Dare mighty things ». Oui, à leurs côtés, on peut s'autoriser les rêves les plus fous ! » ajoute-t-elle.

Des images « époustouflantes » de l’atterrissage de Perseverance

On ne peut être qu'impressionné, pour ne pas dire émerveillé, en découvrant ou redécouvrant ces images de l'arrivée de l'astromobile de la taille d'un SUV pesant une tonne. Nous pouvons admirer le déploiement du parachute supersonique en temps réel ainsi que la chute et l'impact du bouclier thermique, et aussi l'ombre du SkyCrane portant le rover quelques instants avant de toucher le sol du cratère Jezero. Le site a été nommé depuis Octavia Estelle Buttler.

N'oublions pas qu'il fallait à tout prix « réussir à annuler toute la vitesse initiale fournie par la puissante fusée américaine Atlas V », comme le rappelle l'ingénieure qui a participé à la construction de cet instrument couteau-Suisse surnommé « la tête et l'œil du rover ». C'est un exploit qui restera à jamais gravé dans l'histoire de l'exploration spatiale.

À présent, Perseverance, qui entame pour de bon sa mission scientifique, a d'ores et déjà de beaux rochers en ligne de mire. Et le robot se prépare à libérer Ingenuity, le premier engin terrestre qui qui volera dans les airs d'une autre planète. La Nasa vient d'annoncer que ses cibles et les lieux visités porteront des noms de la culture Navajo.

Pour en savoir plus

Perseverance s'est posé sur Mars : les premières images en couleurs !

Article de Laurent Sacco publié le 22 février 2021

Comme prévu, la Nasa vient de mettre en ligne les premières images en couleur avec Perseverance sur Mars. On attend la mise en ligne de la vidéo de son arrivée sur la Planète rouge.

La sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO), qui orbite autour de Mars depuis l'année 2006, possède six instruments dont la caméra High Resolution Imaging Science Experiment (HiRise). Sa résolution est cinq fois supérieure que celle de la caméra embarquée à bord de Mars Global Surveyor, qui avait cartographié la Planète rouge entre 1999 et 2001 et elle continue à fournir des images spectaculaires de Mars que l'on peut contempler sur son site.

Aujourd'hui, HiRise a livré une extraordinaire image de la descente du module de la mission Mars 2020 contenant le rover Perseverance de la Nasa à travers l'atmosphère martienne. Sur cette image prise le 18 février 2021, on voit également l'ancien delta d'un fleuve. Le module de la mission Perseverance entre dans le Cratère Jezero à partir de la gauche, son parachute traînant derrière. HiRise était à environ 700 kilomètres de Perseverance au moment de la prise de l'image et se déplaçait à environ 3 kilomètres par seconde.

HiRise a capturé la descente vers Mars du rover Perseverance avec cette image à très haute résolution. Une ellipse indique où Persévérance a finalement atterri dans le cratère de Jezero. © Nasa/JPL-Caltech/University of Arizona

Perseverance en couleurs !

La Nasa vient de révéler également les premières images en couleurs montrant le rover à la surface du Cratère Jezero.

 Cette image fixe à haute résolution fait partie d'une vidéo prise par plusieurs caméras alors que le rover Perseverance de la Nasa a atterri sur Mars le 18 février 2021. © Nasa/JPL-Caltech
Première image en couleur du site d'atterrissage de Perseverance acquise par le rover de la Nasa quelques instants après son atterrissage. Pour les scientifiques, ce paysage présente de nombreuses caractéristiques intéressantes dont des blocs rocheux enterrés et des cailloux d’une très grande variété de taille. À l’horizon, on distingue ce qui est certainement le rempart du cratère. © Nasa/JPL-Caltech
Cette image à haute résolution montre l'une des six roues du rover Perseverance. L'image a été prise par l'une des caméras couleur de Perseverance (Hazcams). © Nasa/JPL-Caltech
 Cette photo de Perseverance sur Mars a été colorisée par Jason Major. Elle a été capturée par les Hazcams droite et gauche du rover, qui lui permettent de détecter les obstacles comme les gros rochers. © Nasa/JPL-Caltech

 


Perseverance s'est posé sur Mars : un atterrissage réussi et premières images !

Article de Rémy Decourt publié le 19/02/2021

La Nasa a posé avec succès le rover Perseverance, ouvrant la voie à une inédite mission de retour d'échantillons martiens et à la possibilité de dire si la vie a pu émerger sur la planète Mars.

Sans surprise, osons le dire, le rover Perseverance s'est bien posé sur la planète Mars après un voyage de plusieurs mois débuté le 30 juillet 2020. Le rover a atterri dans le cratère Jezero, un bassin d'impact de 45 kilomètres de diamètre, qu'une rivière a rempli d'eau liquide il y a 3,5 milliards d'années. Pour l'heure, la Nasa détermine l'endroit exact de son atterrissage dans cet ancien delta, aujourd'hui asséché. Un site bien sûr pas choisi au hasard : l'équipe de la mission est convaincue que ce cratère abrite de nombreux fossiles de micro-organismes, s'ils ont existé bien évidemment.

Les premières images couleur devraient être rendues publiques ces prochaines heures, tout comme celles, inédites de la traversée de l'atmosphère lors des fameuses « sept minutes de terreur ». Les opérations scientifiques ne débuteront pas avant quelques semaines. Ces prochains jours, la Nasa va tester tous les équipements scientifiques et systèmes du rover pour s'assurer de leur bon fonctionnement.

Il faut savoir que Perseverance est aussi la première mission martienne d'exobiologie qui a de très bonnes chances de trouver des traces de vies éteintes. Si la vie a existé, elle s'est très vraisemblablement présentée sous la forme de bactéries et n'aurait pas dépassé ce stade de l'évolution, car on sait aujourd'hui que l'eau à l'état liquide était présente sur Mars seulement quelques centaines de millions d'années.

Le retour d'échantillons martiens en point de mire

Perseverance marque également le coup d'envoi de l'ambitieuse mission de retour d'échantillons martiens. Cette mission se déroulera en plusieurs étapes et s'étalera sur une dizaine d'années. Elle comprendra plusieurs éléments réalisés par la Nasa et l'ESA. L'Europe réalisera le satellite de capture et de retour vers la Terre, le fetch rover, le bras de récupération et de transfert des échantillons dans le conteneur.

Perseverance est le cinquième rover que la Nasa pose sur Mars après Sojourner en 1997, les rovers Spirit et Opportunity de la mission MER en 2002 et Curiosity en 2012. Succès technologique donc, mais la mission Mars 2020 sera-t-elle un succès scientifique ? Réponse dans les prochains mois.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !