Sciences

Spitzer observe de superbes brins d'ADN cosmiques

ActualitéClassé sous :Astronomie , ADN , Spitzer

Dans l'édition du 16 Mars du journal Nature, des astronomes rapportent la découverte d'une nébuleuse en forme de double hélice, située près du centre de la Voie Lactée. Photographiés par le télescope spatial Spitzer, ces brins d'ADN cosmiques s'étendent sur près de 80 années-lumière...

Vue d'artiste du télescope spatial Spitzer sur son orbite héliocentrique (Crédits : NASA)
La nébuleuse à double hélice observée par le télescope spatial Spitzer serait la conséquence d'une déformation du champ magnétique au voisinage du coeur de la Voie Lactée (Crédits : NASA/JPL-Caltech/UCLA)

« Nous avons observé deux brins entrelacés l'un dans l'autre, tels des brins d'ADN. Personne n'avait jamais observé pareille chose dans l'univers. La plupart du temps, les nébuleuses sont des conglomérats de poussière et de gaz informes », a expliqué Mark Morris, de l'université de Californie, à Los Angeles.

La double hélice en question, dévoilée par l'excellente résolution spatiale du télescope Spitzer, est située à 300 années-lumière du gigantesque trou noir lové au cœur de notre galaxie (contre 25 000 AL pour la Terre), et s'étire sur près de 80 années-lumière.

Alors, pourquoi une telle organisation, alors que les nébuleuses présentent d'habitude des formes très peu ordonnées ? Mark Morris a un début d'explication : « Nous savons que le centre de la Voie Lactée est le siège d'un champ magnétique de forte énergie, dont les lignes de champ sont orientées perpendiculairement au plan de la galaxie. Si vous empoignez ces lignes de champ et que vous les tordez à leur base, vous verrez une vague de torsion se propager. C'est un peu comme un élastique tendu : si vous en tordez le bout, vous verrez la torsion se déplacer sur toute sa longueur ».

Ainsi, selon Morris, les brins de la nébuleuse auraient adopté cette forme suite à une torsion du champ magnétique, au centre de la galaxie. De la matière aurait également été drainée par cette « vague », donnant ainsi corps à la structure du champ magnétique, et la rendant visible aux yeux entraînés de Spitzer. Mais cette réponse soulève une nouvelle question : pourquoi une telle torsion ? D'après Morris, les champs magnétiques sont indirectement influencés par le trou noir béant qui se terre au cœur de la Voie Lactée. Il attire toute la matière qui l'entoure mais, avant d'y pénétrer, celle-ci tourne autour de lui. Ce serait cette rotation de matière qui aurait engendré la déformation du champ magnétique et, par suite, la torsion de la nébuleuse.

Le télescope spatial Spitzer ne cesse de nous surprendre. Après nous avoir appris que l'aube de l'univers était hostile à la vie, et nous avoir présenté la galaxie d'Andromède sous son meilleur jour, il nous a offert... deux superbes brins d'ADN cosmiques !

Cela vous intéressera aussi