Sciences

Une météorite de 18 kg découverte en Antarctique

ActualitéClassé sous :Astronomie , météorite , chondrite

Une équipe internationale belgo-nipponne rentre tout juste d'Antarctique au terme d'une mission de trois mois. Dans les bagages des chercheurs : une exceptionnelle chondrite de 18 kg.

Une chondrite de 18 kg découverte au sud de la station belge Princesse Élisabeth en Antarctique. Une aussi grosse météorite n'avait pas été trouvée depuis 1988. © International Polar Foundation

Une météorite de 18 kg a été découverte en Antarctique. Voilà 25 ans qu'une aussi grosse météorite n'avait pas été trouvée sur le continent blanc. D'après les premiers tests, c'est une chondrite, le type le plus commun de météorites que l'on peut trouver sur Terre. Elle a été mise au jour au sud-est du plateau antarctique, plus au sud encore que la station belge Princesse Élisabeth.

Cette découverte s'inscrit dans le projet Samba, mené sur le champ de glace bleue de Nansen. Issue d'une collaboration belgo-nippone, la mission avait pour objectif de collecter le plus de météorites possible entre le 3 décembre 2012 et le 12 février 2013. Mission réussie : au total, les huit membres de l'équipe auront récolté 425 météorites pour un poids total de 75 kg.

La plus grosse météorite retrouvée durant la mission Samba. Elle pèse 18 kg, et c'est une chondrite. © International Polar Foundation

56.555 météorites trouvées sur Terre, dont 38.537 en Antarctique

La croûte de fusion de la chondrite, c'est-à-dire l'enveloppe extérieure de la météorite, a été érodée. Cela permettra aux chercheurs d'étudier les structures sous la croûte. La météorite est actuellement au Japon, où elle subit un processus de dégel particulier. Les scientifiques s'assurent que l'eau dégelée ne pénètre pas dans les sous-couches. Leur croûte carbonisée est intéressante à double titre. Noire, elle se démarque nettement au milieu de la neige blanche. Le climat froid et sec préserve en outre toutes les substances chimiques organiques à l'intérieur du caillou.

Parmi les 425 météorites récoltées, les trois plus grosses pèsent respectivement 18 kg, 6 kg et 4,5 kg. Les chercheurs en ont de plus trouvé deux de 2 kg et 4 de 1 kg. Parmi ce trésor, les chercheurs pensent déjà avoir repéré une météorite qui viendrait de Mars, et une autre qui appartiendrait à l'astéroïde Vesta.

Le continent antarctique est manifestement un bon endroit pour la quête de ces objets célestes. Sur les 56.555 météorites découvertes à ce jour, 38.537 en proviennent, soit plus de 68 %... Et les 18 kg de la trouvaille du mois ne constituent pas un record : 30 météorites récupérées en Antarctique sont plus lourdes.

Cela vous intéressera aussi