Le chef de projet scientifique doit élaborer un projet de recherche en vue d'une innovation ou pour répondre à une demande client. © mrwinn, Adobe Stock.
Sciences

Chef de projet scientifique

MétierClassé sous :Métiers , chef de projet , Métiers informatiques

Adepte de l’innovation et des défis en tout genre ? Le métier de chef de projet scientifique devrait te plaire ! Tu seras le chef d’orchestre d’un projet d’innovation, de sa conception à sa réalisation, de la définition du cahier des charges au rendu final dans les délais.

Le chef de projet scientifique a pour principale activité l’élaboration d’un projet de recherche, que ce soit par la mise en œuvre d’une innovation ou bien en répondant à une demande d’un client pour développer un nouveau produit ou améliorer un produit déjà existant. Pour cela, il devra rédiger un cahier des charges dans le respect des délais et du budget alloué.

Le chef de projet scientifique peut évoluer dans des secteurs d’activité très différents les uns des autres : chimie, pharmacie, biologie, toxicologie, imagerie biomédicale, biochimie, énergie, environnement… Chaque poste aura ses spécificités, liées à son secteur d’activité. Néanmoins les tâches principales resteront les mêmes. Le chef de projet scientifique pourra ainsi réaliser des expériences scientifiques, élaborer des protocoles pour les mettre en œuvre, définir des moyens humains et matériels… Il devra également prendre en compte les aléas possibles au cours du projet en définissant les contraintes et formaliser les objectifs attendus. Le chef de projet scientifique pourra également dans le cadre de ses fonctions, chercher à nouer des partenariats de recherche, externes à l’entreprise.

Les principales compétences et qualités à avoir

Le métier de chef de projet scientifique nécessite de la polyvalence :

  • pilotage d’un projet dans son ensemble ;  
  • maîtrise des méthodes et outils de gestion de projet ;     
  • rédaction d’un cahier des charges ;   
  • connaissance des métiers de son projet ;    
  • gestion de budget et respect des délais ;    
  • bon communicant ;     
  • diplomatie et à l’écoute des besoins client ;     
  • très bon relationnel ;    
  • expertise en conduite de réunion ;     
  • rigueur et sens des priorités ;     
  • capacités d’adaptation ;     
  • gestion des conflits ;     
  • goût pour le travail en équipe ;     
  • management d’équipe ;     
  • bonne gestion de son stress ;
  • maîtrise de l’anglais.
Présentation du projet scientifique Athénolive par les élèves de Sup'biotech. © Sup'Biotech.

Les conditions de travail

Le chef de projet scientifique travaille en mode projet que ce soit pour le compte d’une entreprise cliente ou au sein même de son entreprise. Ses horaires de travail sont des horaires de bureau classiques, qui peuvent se prolonger notamment en fin de projet, afin de le rendre dans les délais fixés.

Comment devenir chef de projet scientifique ?

Le métier de chef de projet scientifique est accessible avec un bac + 5 minimum. Un bac + 8 peut être nécessaire en fonction de la spécialisation :

  • Diplôme d’ingénieur : par exemple Sup’Biotech et sa Majeure Recherche & Développement ;
  • Master 2 en biologie, en chimie, en biochimie, en physique, en biotechnologies, en pharmacologie… ; 
  • doctorat avec une spécialisation dans un domaine d’activité bien précis.

Le salaire d’un chef de projet scientifique

Un chef de projet scientifique débutant gagne entre 2000 et 2900 euros brut par mois, selon son niveau d’études et son secteur d’activité. Après plusieurs années d’expérience, son salaire pourra se situer autour des 2900 à 3750 euros brut mensuel. Un chef de projet scientifique senior peut prétendre quant à lui à une rémunération comprise entre 4000 et 6000 euros brut par mois, toujours selon son secteur d’activité et sa spécialité.

Les perspectives d’évolution d’un chef de projet scientifique

Un chef de projet scientifique peut évoluer vers un poste de directeur de programme recherche & développement ou encore de responsable d’équipe de recherche.

Entreprises qui emploient des chefs de projet scientifique

  • Cabinet de conseil ;
  • entreprises privées ou publiques ;
  • ESN ;
  • organisme de recherches.

Article rédigé en collaboration avec Ionis Group

aaaa