Sciences

Vidéo exclusive : la conquête de la Lune imaginée par von Braun

ActualitéClassé sous :Astronautique , Wernher von Braun , conquête de la Lune

En 1959, la mythique émission d'actualité Cinq Colonnes à la Une dévoile aux téléspectateurs français le projet fou d'un ingénieur allemand travaillant pour les Etats-Unis : préparer un voyage autour de la Lune avec un formidable ballet en orbite terrestre de cargos aériens et de fusées à passagers autour d'une superbe station de l'espace. C'est, comme l'indique le titre du reportage mis en ligne par l'Ina, « Le rêve de von Braun ».

Il avait vu grand Wernher von Braun. Pour aller sur la Lune, quelle sera la première étape ? s'interroge Pierre Desgraupes, journaliste, pour Cinq colonnes à la Une. L'ingénieur aéronautique, père des V1 et des V2 mais aussi des fusées Jupiter, qui ont lancé les premiers satellites américains, lui répond en un exposé hallucinant.

Pour servir de base avancée, Von Braun imagine une station de l'espace, grande roue de soixante mètres de diamètre dont la rotation de trois tours par minute assure une gravité artificielle à ses occupants. Cinquante personnes y vivront, travaillant dans les multiples laboratoires, puisant l'énergie dans une centrale atomique installée dans le moyeu. Pour la construire, une noria de cargos aériens, à raison de « un lancement tous les 24 heures », transportent vers l'espace les « milliers de pièces détachées ». Les opérations sont dirigées depuis une fusée à passagers, munie d'ailes et évoluant à 1.600 kilomètres d'altitude.

A l'époque, les rendez-vous spatiaux semblent hasardeux. Dans le scénario de von Braun, les cargos ne s'approchent qu'à six kilomètres de l'avion spatial ou de la station en construction. Des mécaniciens, installés dans des scaphandres à sept bras propulsés par un réacteur, font la navette pour récupérer les pièces détachées puis les installer.

Une fois terminée, cette station sera complétée par des télescopes spatiaux, regardant la Terre, les étoiles mais aussi le prochain objectif, la Lune !

Cette vision ne serait-elle pas un peu onirique ? Oui, répond Pierre Desgraupes, « mais les rêves des savants sont déjà la réalité de demain... »

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi