© Milan Radisics, tous droits réservés

Planète

Nature

Du surréalisme au bestiaire de Dame Nature

PhotosNouveautés

Sciences

Agate du Brésil, résistante et poreuse. L’agate est une matière composée de silice et colorée par des oxydes. C’est une calcédoine ou quartz polycristallin. En fonction de leur aspect, les agates ont reçu des noms évocateurs : agate mousse, agate rubanée, agate œillée, agate festonnée, agate plume, agate arborisée, agate paysage. Caractéristiques : dureté : 6,5 à 7 échelles de Mohs/10 ; densité : 2.58-2.65 ; composition : SiO2 ;classe cristalline : quartz ; variété : calcédoine ;système cristallin : trigonal/microcristallin ; propriétés optiques : indice de réfraction : 1.530-1.540 ; biréfringence : 0,009 à 0.004 ; signe optique : biaxe positif ; polychroïsme : néant. Entretien : pas d’entretien particulier. Eau savonneuse. Traitement : les caractéristiques physiques des agates, à la fois résistantes et poreuses, ont facilité depuis longtemps leur traitement. Le premier témoignage de Pline décrivait la coloration en noir des agates pour leur donner l’aspect de l’onyx, plus prisé. Le traitement thermique des agates accentue les teintes allant de l'orangé au rouge. La teinture : plusieurs procédés sont utilisés. Après un choc thermique ou chimique, l’agate acceptera plus facilement la teinture sous forme d’encre ou de colorant. Après une montée en température dans du bicarbonate HCO3, une solution chimique donnera la teinte : noir : sucre puis acide sulfurique (2H3O) + (SO42) ;brun : sucre + traitement thermique ; bleu : réaction de la potasse sur du sulfate de fer : potasse de prusse jaune + sulfate de fer ; vert : Acide de chrome H2CrO4 ou nitrate de nickel (Ni(NO3)2, 6H2O) ;rouge : nitrate de fer Fe(NO3). © Bruno Cupillard, aventures-cristallines.fr, tous droits réservés.

Planète

 Le cône de la Fissure 8 du Kilauea en éruption, tôt le matin du 28 juin 2018, dans la zone du Rift inférieur Est. © USGS, DP

Sciences

Le Bassin d'Apollon du château de Versailles représente le dieu grec sortant de l'eau dans un chariot tiré par quatre chevaux. © gags9999, Wikimedia Commons, CC by 2.0

Planète

L’Antarctique, le « continent blanc », est une région magique pour le photographe qui aime jouer avec les couleurs et la lumière. Des montagnes de glace, d’énormes icebergs, une nature presque intacte. L’ensemble s’offrant sous une perspective chaque jour, chaque heure, différente. Et la possibilité aussi de saisir dans toute sa beauté, la richesse de la faune locale, des fameux manchots empereurs aux baleines bleues ou aux otaries à fourrure en passant par les léopards de mer. Un spectacle à immortaliser… avant que le réchauffement climatique ne nous en prive. © Daniel Kordan, Tous droits réservés

Santé

La fraise Gariguette est une variété très appréciée qui a été obtenue, en 1976 à l’Inra par croisement entre les variétés Belrubi et Favette. © YannGarPhoto, CC by-nc 2.0

Sciences

Il existe une trentaine d’espèces de Gerbera. Leur capitule fait penser à celui des marguerites. Et leurs pétales se présentent tant sous des couleurs vives que pastel. Mais, pour ce cliché, la photographe japonaise Miki Asai a opté pour les tons précieux du rouge rubis. Le tout sur un arrière-plan d’un bleu soutenu. Sans oublier, les fines gouttelettes d’eau aux reflets énigmatiques avec lesquelles la photographe aime tant jouer.Notez par ailleurs que les espèces de Gerbera sont réputées être des plantes dépolluantes. Elles absorbent en effet le benzène que l’on peut notamment trouver dans la fumée de cigarette ou les peintures. © Miki Asai, Tous droits réservés

Sciences

Une vue d’artiste du futur ELT (Extremely Large Telescope) en opération. La première pierre de ce télescope monumental a été posée en mai 2017. En 2027, il devrait ouvrir son œil de 39 mètres de diamètre sur le cosmos. © ESO, L. Calçada

Planète

La pipistrelle commune — connue des spécialistes sous le nom de Pipistrellus pipistrellus — est une petite chauve-souris — elle pèse moins de 8 grammes — que l’on rencontre communément en Europe. Elle est notamment très répandue en France. Elle n’en reste pas moins une espèce protégée.Elle se nourrit de moustiques et de petits insectes nocturnes trouvés à proximité des points d’eau, des jardins… ou des lampadaires. Il parait qu’une seule pipistrelle peut capturer, grâce à un vol rapide et papillonnant, jusqu’à 600 insectes par heure de chasse. Elle aime ensuite se cacher dans les défauts des habitations humaines ou même dans les greniers ou derrière les volets. On la dit anthropophile. © Gilles San Martin, Wikimedia, CC by-sa 2.0

Maison

Une cuisine moderne et fonctionnelle. Cette cuisine ultramoderne comprend beaucoup de rangements, ce qui rend la pièce très fonctionnelle. © Favaro JR, Flickr, CC by-nc-sa 2.0

Sciences

Image composite réunissant deux heures d’exposition de la pluie annuelle d’étoiles filantes, les Perséides, le 12 août 2016 (nuit du maximum d’activité), au-dessus du lac Svityaz, en Ukraine. © Ihor Khomych, via Spaceweather

Planète

Le monde des radiolaires est mystérieux et élégant. Ces organismes simples sont capables de s'entourer d'une armature de silice qui peut prendre des formes les plus extravagantes. Les radiolaires fascinent les naturalistes depuis des siècles, pourtant ils sont encore largement méconnus bien que d'importance capitale pour certaines disciplines comme la paléontologie.© Ernst Haeckel, CC0

Sciences

La gare d'Atocha se dresse dans la capitale de l'Espagne, Madrid. Inaugurée en 1851, elle était la première gare de Madrid et a été instaurée par la reine Isabelle II, à l'instar de deux autres gares madrilènes : Delicias et celle du Nord. Quant à la gare d'Atocha, ravagée par un incendie quelques dizaines d'années plus tard, elle a été reconstruite en fer entre 1888 et 1892. Face à l'entrée de la gare, un mémorial a été érigé en hommage aux quelque 200 personnes tuées dans l'attentat du 11 mars 2004.© Luis García, CC by-sa 4.0

Sciences

Il n’y pas d’endroit similaire sur Terre. L’expérience et l'émotion ressentie dans cette énorme pièce ne peuvent que nous laisser sans voix. © Florian Ledoux, tous droits réservés.

Santé

Le staphylocoque doré, terreur des hôpitaux. Staphylococcus aureus, le staphylocoque doré, n’est pas une bactérie intrinsèquement dangereuse pour l’humanité. La plupart du temps, elle ne provoque que de petites infections bénignes. Mais cette sournoise se terre parfois dans les hôpitaux, et profite d’une lésion pour s’insérer dans un patient affaibli pour le coloniser et entraîner une septicémie. Il est toujours temps de la soumettre aux antibiotiques… mais elle se montre de plus en plus insensible aux médicaments qu’on lui oppose et développe une résistance grandissante ! © NIAID, Flickr, cc by 2.0

Planète

Visitez avec nous les merveilles du sous-continent indien. © DR

Planète

Connu sous le nom d'Endormi à la Réunion, le caméléon-panthère est une espèce que l'on retrouve dans de nombreux espaces naturels protégés par l’Unesco.© JahneH, CC by-sa 4.0

Planète

En 1889, Albert Samain écrivait « Conçu dans l'ombre aux flancs augustes de la Terre, le Fleuve prend sa vie aux sources du mystère ».Quelque deux siècles plus tard, les sources du mystère commencent à être éclaircies. Le fleuve est qualifié de corridor écologique, un milieu reliant des habitats essentiels pour une espèce ou une population. L'Amazone, fleuve le plus long du monde situé en Amérique du Sud, abrite une faune d'une grande richesse. Y nagent des milliers d'espèces de poissons, d'amphibiens, de crabes, et de tortues.© ESA, CC by-sa 3.0 IGO

Sciences

Les serpents tournants d'Akiyoshi Kitaoka. Vous avez certainement déjà croisé ces serpents ; ils sont l’œuvre du Japonais Akiyoshi Kitaoka. Ils sont matérialisés par une multitude de cercles, composés eux-mêmes de cercles concentriques. Lorsque nous balayons du regard cet assemblage, ils s’animent sous l’effet de la répétition et de la concentricité. © Akiyoshi Kitaoka, DR

Maison

Maison en bois à Zakopane, dans le sud de la Pologne. © Benkamorvan, CC

Sciences

Otto Lilienthal. « Inventer un avion, ce n'est rien. En construire un, c’est quelque chose. Mais voler avec est au-dessus de tout ». Cette phrase, devenue célèbre, a été prononcée par Otto Lilienthal qui fut l'un des pionniers de l'aviation et l’inventeur des premières ailes de deltaplane. À partir de 1891, il réalise plus de 2 500 vols avec succès en utilisant ses propres inventions. Mais, un jour fatidique, courant 1896, son planeur perd de la portance et il s’écrase d'une hauteur de 17 mètres. L'impact lui casse la colonne vertébrale et le lendemain, il succombe à ses blessures. Ses derniers mots sont une source d'inspiration pour tous ceux qui rencontrent des obstacles sur le chemin de la réussite : « De petits sacrifices doivent être faits ! » © Lilienthal Museum, Domaine public. Cliff1066™, Flickr, CC by 2.0.

Santé

Anatomie du visage. © Patrick J. Lynch medical illustrator, CC by 2.5

Sciences

La chevauchée traditionnelle du 1er mai, à l’occasion de la fête de l’amour. La tradition veut que les jeunes gens, à cheval, partent en forêt chercher des branchages et des rameaux qu'ils porteront sur la tête ou autour du cou. Ces trophées serviront ensuite à décorer les maisons et les rues de la ville, pour célébrer le renouveau. Des joueurs de trompette précèdent les jeunes cavaliers. Lors de cette chevauchée, les dames sont vêtues d’une longue robe de couleur verte, comme c'est ici le cas pour trois d'entre elles. Plusieurs personnages portent des feuillages et des branchages en guise de coiffe. À cette époque, les coiffes de feuillage sont considérées comme porte-bonheur. L’identification des personnages diffère d’une interprétation à l’autre. Selon Raymond Cazelles, c’est Jean Ier de Bourbon en cavalier vêtu d'une tunique noire, blanche et rouge et d’une écharpe dorée. La femme sur son cheval blanc, au premier plan avec la robe verte, serait alors sa troisième épouse, Marie de Berry, fille du duc de Berry. L'historienne Patricia Stirnemann lit la scène autrement : le cavalier vêtu de bleu et coiffé de feuillages serait Jean de Bourbon, le fiancé de cette femme. Enfin, selon Millard Meiss, les cercles d'or sur les harnais des chevaux désignent la maison de Bourbon, dont ils sont l'emblème. © Domaine public

Sciences

Aurore boréale au-dessus du Bear Lake, en Alaska. Aurore boréale au-dessus du Bear Lake dans la base d’Eielson de l’US Air Force, en Alaska. © Wikipedia, DP

Planète

L’Oogst 1000 Wonderland se composerait à la fois d’une ferme, d’un restaurant, d’un hôtel et d’un parc d’attractions, le tout fonctionnant en totale autosuffisance. Oogst signifie « récolte » en néerlandais. Cette installation serait prévue pour recevoir 1.000 personnes par jour, ce qui explique le nom du projet.Tous droits réservés. http://www.tjep.com/studio/works/architecture/oogst-1000

Sciences

Découvrez l'univers de la photographie haute vitesse d'Alan Sailer.
© Alan Sailer

Planète

Le Maki catta est un lémurien reconnaissable à sa longue queue rayée de noir et de blanc. Ce sont des animaux diurnes qui vivent dans les arbres du sud de Madagascar. Le Maki catta est particulièrement populaire dans les zoos. Malheureusement, la destruction de son habitat et son commerce pourraient porter un coup fatal à l’espèce. Il n’en existerait même plus 2 000 spécimens à l’état sauvage. De quoi justifier le classement du Maki catta sur la liste des espèces en danger. © InspiredImages, Pixabay, CC0 Creative Commons

Tech

Le making-of de la P4ND4. Au départ, une grille, un maillage en 3D. Tout commence avec une matrice de points, des pixels en 3D qu’on appelle des voxels. La 3D permet de voir en trois dimensions, en hauteur, en largeur et en profondeur, de représenter la réalité telle que nous le voyons. La peinture, au Moyen Âge, ne connaît pas la perspective fuyante ni la représentation du volume ; la réalité est vue sur le même plan, à plat.Making of de la transformation d'une voiture. © Frédéric Müller, tous droits réservés

Santé

Pain aux céréales, pain au seigle, pain à l’épeautre ou encore pain complet, pain blanc ou pain au levain. Il existe presque une infinie variété de pains. Certains se distinguent par leurs ingrédients, d’autres plus largement par leurs recettes de fabrication ou encore par leurs formes. Et bien sûr, par leur goût, tantôt acide ou fruité, tantôt marqué par les céréales.Chaque pain — ou presque — présente des qualités nutritionnelles qui lui sont particulières. Certains affichent des indices glycémiques plus faibles que d’autres. D’autres sont plus riches en minéraux ou en fibres. D’autres sont bien plus digestes.Et si en France, la baguette fait figure de tradition, d’autres pays sont aussi connus pour leur attirance pour le pain. Rien qu’en Europe, on en consomme chaque année plus de 30 millions de tonnes. Pour un marché mondial qui ne cesse de croitre. © aureliofoxrj, Pixabay, CC0 Creative Commons

Sciences

« En route pour l’exploration d’un lac de montagne. Dans les lacs de haute montagne, les conditions de vie sont extrêmes. Gelées la majeure partie de l’année, leurs eaux ne se libèrent de l’emprise de la glace que le temps d’un court été. »© Rémi Masson, tous droits réservés

Planète

Comment les amoureux fêtent la Saint-Valentin dans le monde ? © DP

Planète

Ce serpent constricteur est l'un des plus grands serpents du monde. En effet, il mesure en moyenne entre 4 et 9 mètres pour un poids compris entre 90 et 140 kilos. © bennymarty, Fotolia

Planète

Vivre au milieu du sable et des cailloux… C’est au bord d’une route longeant l’immensité d’un désert tout plat, parsemé de quelques cailloux, que j’ai aperçu mon premier Caméléon du Namaqua. Les caméléons sont des lézards tout à fait particuliers : aptitude au mimétisme, très longue langue gluante, vision désynchronisée, etc. Mais celui du Namaqua se distingue de ses congénères arboricoles en vivant au milieu des cailloux. Classiquement brun-jaune, les mâles peuvent virer au noir et les femelles au rose ! Il faut cependant éviter de le toucher, car, imprégné de l’odeur de l’Homme, il perd son mimétisme et devient une proie facile pour ses prédateurs à l’odorat très sensible comme le chacal à chabraque. © Maxime Briola, tous droits réservés

Le topdes photos

Santé

Du baiser au bébé. Un baiser stimule un dixième du corps d'un seul coup. Encore faut-il savoir bien embrasser ! 
© Mona Lisa - Eurelios 
Photo © Thierry Berrod Reproduction et utilisation interdites.
Pour en savoir plus : http://www.monalisa-prod.com/

Planète

Les oursons blancs, bébés du froid. Les ours polaires ou ours blancs (Ursus maritimus) souffrent aujourd'hui du réchauffement climatique qui réduit la banquise. Le plus souvent, l'ourse polaire a des portées de deux oursons. © myheimu, CC by-nc 2.0

Sciences

L'aile rhomboédrique. Une idée explorée pour réduire les traînées aérodynamiques aux extrémités des ailes : les supprimer ! C'est possible avec une forme rhomboédrique, qui se referme sur l'empennage. Aérodynamiquement, cette forme a un allongement infini (l'allongement étant le rapport entre la longueur de l'aile et sa surface). L'idée n'est pas nouvelle et a déjà été testée. Elle pose des problèmes de résistance de matériaux et de trop grande rigidité. Des nouveaux matériaux pourraient la rendre possible… © Bauhaus Luftfahrt

Sciences

Les serpents tournants d'Akiyoshi Kitaoka. Vous avez certainement déjà croisé ces serpents ; ils sont l’œuvre du Japonais Akiyoshi Kitaoka. Ils sont matérialisés par une multitude de cercles, composés eux-mêmes de cercles concentriques. Lorsque nous balayons du regard cet assemblage, ils s’animent sous l’effet de la répétition et de la concentricité. © Akiyoshi Kitaoka, DR

Sciences

Cette machine de Léonard de Vinci est une sorte de précurseur des automobiles. Des engrenages reliés aux roues sont mis en mouvement par l'énergie élastique accumulée dans des arbalètes. On peut trouver des versions plus simples et moins esthétiques de cette machine chez certains ingénieurs et prédécesseurs de Léonard de Vinci, au Moyen Âge et pendant la Renaissance.
Les dessins à gauche en arrière-plan sont extraits du Codex Atlanticus, un recueil de dessins et de notes de Léonard de Vinci conservé à la bibliothèque Ambrosienne de Milan.
© Crochet.david, CC by-sa 3.0

Planète

La reproduction des lapins. Les pratiques sexuelles et la reproduction des lapins sont entrées dans le langage courant. On dit, par exemple, « faire l'amour comme des lapins ». Cela n'a rien d'étonnant puisque les mâles sont littéralement obsédés et, selon l'expression consacrée, « sautent sur tout ce qui bouge ». N'en déplaise à notre moralité, la mère et les sœurs figurent parfois sur le tableau de chasse du lapin. En découlent, au bout d’un mois environ, des portées nombreuses, qui atteindront la maturité sexuelle en six mois environ. Une estimation théorique considère qu’un couple de lapins peut engendrer durant sa vie entière près de 2 000 descendants (même si tous ne survivent pas). Il faut bien jouer sur la quantité étant donné le nombre de prédateurs qui intègrent ces rongeurs aux grandes oreilles à leur menu. © Sexual Nature, London’s Natural History Museum

Planète

Le phalanger volant. « Ça plane pour moi ! » pourrait dire le phalanger volant. Ce petit opossum, originaire du nord et de l’est de l'Australie ainsi que de Nouvelle Guinée, possède la particularité de pouvoir planer d'un arbre à l'autre pour rechercher de la nourriture ou échapper à un danger. Il mesure entre 16 et 20 cm et pèse de 90 à 190 g. Cet animal peut planer grâce à deux membranes appelées patagiums qui relient le cinquième doigt des pattes antérieures au premier orteil des membres postérieurs. Certains sauts peuvent atteindre cinquante mètres d’un arbre à l’autre. Il est donc nécessaire d’avoir un enclos suffisamment vaste pour permettre à l’animal d’évoluer. Une précision : le phalanger est actif la nuit. Sa longévité peut atteindre une quinzaine d’années en captivité. © C-Serpents - CC by-nc 2.0

Planète

Amanite tue-mouches. Les amanites sont des champignons terrestres à sporée blanche et lames libres, blanches, rarement jaunes, à pied bulbeux souvent chaussé d'une volve plus ou moins visible, membraneuse ou floconneuse, avec un anneau généralement en forme de collerette ou en « jupe », présent au moins dans la jeunesse, mais parfois fugace. Les amanites sans anneaux et à marge du chapeau striée sont regroupées dans le Sous-genre Amanitopsis. La volve est un reste du voile général, sorte de « coquille » à l'intérieur de laquelle se forme le champignon. Au départ, dans la terre, les amanites se présentent comme des œufs blancs, le champignon s'y développant un peu comme un poussin dans sa coquille. Puis la volve se déchire, mais elle reste présente à la base du pied du champignon, parfois très effritée. Des débris de volve subsistent également sur le chapeau de plusieurs espèces, sous forme de plaques ou de verrues. On ne les confondra pas avec les Limacelles (pas de volve, anneau présent, chapeau visqueux) ni avec les Volvaires (volve présente, pas d'anneau, lames et spores roses). Texte Wikipedia © Tony Wills, CC BY-NC 3.0 Télécharger le fond d'écran de cette photo ici : http://www.futura-sciences.com/fr/services/fonds-decran/wallpaper/d/amanite-tue-mouches_927/

Planète

Giganotosaurus ou Giganotosaure, l’un des plus grands dinosaures. Signification : reptile géant. Ce dinosaure du Crétacé supérieur (-97 à -65 millions d’années) devait être l’un des plus grands dinosaures carnivores de tous les temps. Il devait mesurer entre 12 et 14 mètres et peser environ 7 à 8 tonnes.
 Ce monstre vivait en Argentine avec l’un des plus grands dinosaures : Argentinosaurus (peut-être 40 mètres de long et 90 tonnes). Giganotosaurus devait souvent se regrouper, à un moment de l’année (le départ des femelles pour aller pondre leurs œufs) afin de chasser. Ils essayaient alors d’isoler un vieux dinosaure, un malade ou un jeune membre du troupeau et de le tuer en le blessant. Parfois, Giganotosaurus pouvait attaquer seul des Iguanodons (dinosaure quadrupède et bipède de 9 mètres de long) dans les forêts clairsemées d’Argentine. Cet animal était probablement une machine à tuer, mais sa taille reste un sujet de discussion.
© ДиБгд, Wikimedia Commons, DP

Planète

Etats Unis - Parc de Yellowstone. Etats Unis : Geyser du grand prismatic, parc national de Yellowstone, Wyoming - Situé sur un plateau volcanique qui chevauche les États du Montana, de l’Idaho et du Wyoming, Yellowstone est le plus ancien parc national du monde. Créé en 1872, il s’étend sur 9 000 km2 et présente la plus grande concentration de sites géothermiques du globe, avec plus de 10 000 geysers, fumerolles et sources chaudes. D’un diamètre de 112 m, le Grand Prismatic Spring est le bassin thermal le plus vaste du parc, et le troisième au monde par sa taille. Le spectre de couleurs qui lui a valu son nom est dû à la présence d’algues microscopiques dont la croissance dans l’eau chaude, au cœur de la vasque, diffère de celle de la périphérie où la température est moins élevée. Réserve de Biosphère depuis 1976, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco en 1978, le parc national de Yellowstone reçoit en moyenne 3 millions de visiteurs chaque année. Le continent nord-américain, où sont situés les cinq sites naturels les plus fréquentés du monde, accueille annuellement plus de 70 millions de touristes (1/10 du tourisme mondial), qui lui apportent 1/5 des recettes mondiales de l’activité touristique. © Photo Yann Arthus-Bertrand - Tous droits réservés http://www.yannarthusbertrand.com/index_new.htm

Santé

Le staphylocoque doré, terreur des hôpitaux. Staphylococcus aureus, le staphylocoque doré, n’est pas une bactérie intrinsèquement dangereuse pour l’humanité. La plupart du temps, elle ne provoque que de petites infections bénignes. Mais cette sournoise se terre parfois dans les hôpitaux, et profite d’une lésion pour s’insérer dans un patient affaibli pour le coloniser et entraîner une septicémie. Il est toujours temps de la soumettre aux antibiotiques… mais elle se montre de plus en plus insensible aux médicaments qu’on lui oppose et développe une résistance grandissante ! © NIAID, Flickr, cc by 2.0

Planète

Le manul est la seule espèce du genre Otocolobus. Ce petit félin, entre 50 et 65 cm, loge dans les steppes d'Asie centrale. Il survit jusqu'à -50 °C ! Par  la localisation de son habitat, sa fourrure est longue et épaisse. Il ne pèse que de 2,5 à 4,5 kilos. Plutôt roux dans le sud de son aire de répartition, il est davantage gris au nord. On estime sa longévité à quelque 11,5 ans. Principalement actif au crépuscule, il chasse de petits mammifères tout en se protégeant des prédateurs. Sa petite taille le rendant vulnérable.Après une grossesse de 66 à 74 jours, la femelle donne naissance à des portées de trois à quatre chatons en moyenne. Sa tanière se cache dans une grotte ou une cavité quelconque. Ses petits sont protégés par un duvet jusqu'à leur deuxième mois, et quittent les pattes de leur mère à huit mois. Il est surnommé le chat de Pallas.© ArtushFoto

Sciences

La Patrouille de France en action. La Patrouille de France (ou, familièrement, « Paf ») est une formation acrobatique créée par l'Armée de l'air en 1953. Elle reprend la tradition de la Patrouille d'Étampes, fondée en 1931. La Patrouille, basée à Salon-de-Provence, compte 9 pilotes, qui restent en moyenne 3 ans, volant sur le biréacteur d'entraînement Alphajet. Durant la belle saison, la Patrouille se produit pratiquement tous les weekends, en France et à l'étranger. Son programme est toujours très apprécié du public. Il change chaque année mais conserve la figure du cœur brisé, une spécialité maison. © Archangel12, CC BY-NC 2.0

Sciences

Le Supermarine Spitfire et son moteur Rolls-Royce. Avec le Messerschmitt Bf 109, le Supermarine Spitfire est l’autre avion de chasse légendaire à s’être illustré durant la Seconde Guerre mondiale. C’est notamment grâce à lui que la Royal Air Force britannique a pu remporter la célèbre bataille d’Angleterre. Ce monoplan à ailes elliptiques se caractérise par son profil très aérodynamique qui lui permettait d’atteindre les 650 km/h grâce à son moteur Rolls-Royce. Le Supermarine Spitfire fut produit à plus de 20.300 exemplaires, avec des déclinaisons utilisées par plusieurs pays, notamment l’Égypte, la France, Israël ou encore la Turquie. © Jez, CC by-nc 2.0

Planète

La poule de Hambourg, originaire de Hollande et d'Allemagne. La poule de Hambourg est une race de poule domestique originaire des Pays-Bas, passée par le port de Hambourg avant son introduction en Angleterre. C’est une volaille élégante et fine avec des plumes blanches terminées par un croissant noir. © Oregon Department of Agriculture, CC by-nc 2.0

Santé

De la cellule œuf humaine à l'embryon. Un spermatozoïde et un ovule se rencontrent avant de fusionner : ainsi naît la cellule œuf, ou zygote, la première cellule à l’origine de toutes les autres. Elle se divise une première fois, une deuxième fois, puis à une infinité de reprises. Sous l’influence des gènes, ces cellules naissantes vont peu à peu se différencier et se spécialiser afin de parvenir à cette diversité qui caractérise les organismes complexes que nous sommes. Taille : environ 100 µm ; Un seul noyau ; première cellule de l’organisme. © Yorgos Nikas, Wellcome Images, Flickr, CC by-nc-nd 2.0

Sciences

On en pince pour la nature. Quand on vous dit que la nature est à prendre avec des pincettes… © Mehmet Ali Uysal-sculpteur turc

Santé

L’Homme, même pas une cervelle de moineau. On vous dit souvent que vous avez une cervelle de moineau ? C’est un très beau compliment ! Car, pendant longtemps, pour se rassurer, l’espèce humaine a considéré que l’intelligence se mesurait en fonction du rapport entre la taille du cerveau et la taille du corps car, croyait-elle, elle était la championne selon ces critères. C’est faux ! Le cerveau humain, représenté ici par Albert Einstein, ne compte que pour 2 à 2,5 % du poids du corps. Chez le moineau, la proportion s’élève à 7 % ! © Skeeze Wikipédia, DP - InformiguelCarreño, CC by-sa 4.0

Sciences

Les Massaïs - Tanzanie. Être né Massaï, c'est appartenir à l'une des dernières grandes cultures guerrières au monde. Tout petit, le jeune Massaï doit apprendre les pratiques culturelles, les lois coutumières et les responsabilités qu'il devra assumer à l'âge adulte. Ils sont célèbres pour l'aduma, une danse durant laquelle les jeunes hommes exécutent les pieds joints de grands bonds pour démontrer leur force et vigueur en tant que guerriers. Nomades, ils suivent le régime des précipitations en quête de nourriture et d'eau pour leurs troupeaux. La richesse, chez eux, se mesure à la taille du cheptel et au nombre d'enfants. Ils vivent dans des huttes appelées kraal ou boma, construites en semi-dur à partir de boue, branches, herbes et bouse de vache. Ils portent de nombreux bijoux aux bras, pieds, cou et les femmes se rasent le crâne et se font arracher deux incisives sur la mâchoire inférieure. © Jimmy Nelson. Tous droits réservés

Planète

Les merveilleux jardins de la Villa Ephrussi de Rothschild. La villa Ephrussi de Rothschild surplombe la Méditerranée comme un navire entouré de jardins à thèmes. Ils sont attribués aux architectes-paysagistes Achille Duchêne et Harold Peto. Il existe un jardin à la française ; un jardin espagnol ; un jardin florentin ; un jardin japonais ; un jardin de Sèvres ; un jardin provençal ; un jardin exotique ; un jardin lapidaire.La villa possède aussi une roseraie regroupant 100 variétés de roses dont l’une porte aujourd’hui le nom de la baronne. Il y avait un zoo, aujourd'hui disparu, qui réunissait des perruches, des singes, des mangoustes, des gazelles, des antilopes, des flamants roses… L'ensemble possède des vestiges archéologiques, des patios, des pergolas, des cascades, des bassins, des palmiers, des parterres fleuris, des jacinthes d’eau, des papyrus géants, des bambous… © Berthold Werner, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Planète

La blonde de Galice ou Rubia galega est une race d’origine espagnole. Ces animaux sont de grande taille (135-150 cm au garrot), parés d’une robe froment. Ils sont élevés en Galice, où ils représentent la majorité du cheptel bovin. La Rubia galega est ce que l’on appelle une race à tout faire, utilisée aussi bien pour sa force que son lait ou sa viande. © IES MANUEL GARCÍA BAR, CC by-nc 2.0

Planète

Antoine et les varis. Deux varis semblent avoir adopté Antoine… Le vari noir-et-blanc, de son nom scientifique Varecia varegata, est une espèce de lémuriens menacée par la déforestation. © Antoine

Planète

Le kangourou des arbres, ou dendrolague, un fin acrobate. Comme leur nom l’indique, les kangourous des arbres, ou dendrolagues, vivent perchés dans les hauteurs. Sur la terre, ils sont plutôt lents et maladroits, alors qu'en haut ils deviennent souples et agiles. Ces marsupiaux arboricoles sont d’excellents sauteurs et peuvent bondir entre deux arbres distants de neuf mètres ! Ils vivent à l’extrême nord-est de l’Australie, principalement dans les régions montagneuses. © Fayes4Art, Flickr, CC by 2.0

Sciences

Culture du raisin le long du fleuve Orange. Le fleuve Orange est le plus long fleuve d’Afrique du Sud (2.160 km) et sert en partie de frontière avec la Namibie voisine. À une centaine de kilomètres en amont de l’embouchure vers l’océan Atlantique, des programmes d’irrigation installés sur les rives de l’Orange profitent de cette source d’eau douce ainsi que des riches terres des plaines inondables. Ces rectangles aux différentes nuances de vert contrastent avec le reste du paysage désertique. La Namibie est le pays le plus aride de l'Afrique au sud du désert du Sahara et la majeure partie de son territoire est impropre à l’agriculture. C’est la culture du raisin qui domine dans cette région. Les conditions climatiques locales permettent au raisin de Namibie d’être récoltable deux à trois semaines avant celui qui est produit dans la région du Cap en Afrique du Sud. Remarque : rotation de l’image 90° à droite. © Nasa

Santé

Avec la renaissance, le nombre d’autopsies et d’études anatomiques sur des cadavres humains a considérablement augmenté. © Leçon d'anatomie du docteur Tulp, Rembrandt, 1632, huile sur toile

Santé

Le romarin officinal, reconnaissable à ses fleurs bleutées, est un arbrisseau de la famille des Lamiacées. Il pousse à l’état sauvage sur le pourtour méditerranéen, dans les garrigues arides et rocailleuses.
La plante s’utilise de préférence fraîche mais les fleurs séchées parfument agréablement un plat ou un dessert. Il sert également à aromatiser les grillades ou à rehausser les ragoûts, les civets, les soupes ou les sauces.
Le romarin est mellifère et contient plusieurs agents actifs antimycosiques, antibactériens et antioxydants. Il est également utilisé en parfumerie depuis le XIVe siècle.  

© Cyclonebill, CC by-sa 2.0 et Tony Hisgett, CC by 2.0

Maison

L'hôtel Burj al-Arab, à Dubaï, aux Émirats arabes unis. Le Burj al-Arab (en arabe la « tour des Arabes ») est un hôtel de luxe situé à Dubaï, aux Émirats arabes unis. C'est l'un des plus hauts hôtels du monde (321 mètres). Il est situé sur une île artificielle, à 280 mètres de la plage et a la forme d'une voile géante. Il a été construit de telle façon que son ombre ne recouvre pas la plage. © DR

Planète

Le riz, aliment emblématique de l'Asie. Long ou rond, le riz est essentiellement cultivé en Asie ; sa culture s'est aussi développée sur d'autres continents, comme en Camargue, en France. La culture du riz en Asie remonte à plus de 10.000 ans. Le riz pousse dans des régions humides et ensoleillées, dans des rizières, notamment des rizières en terrasses. Il représente la première céréale cultivée dans le monde pour l'alimentation humaine. © cifor, CC by-nc 2.0

Planète

Le béryl (Be3Al2Si6O18) est un minéral du groupe des silicates. Son nom vient du grec beryllos, qui signifie « cristal de la couleur de l'eau de mer ». Il en existe plusieurs variétés utilisées en joaillerie, comme l’aigue-marine et l’émeraude. Couleurs : variées.
© Rob Lavinsky, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Maison

Les canaux illuminés pour Noël, en Hollande. En Hollande, les décorations de Noël sont flamboyantes. Ici le canal central à Leiden. © Meiry Peruch Mezari, CC by-nc 2.0

Santé

Les Hommes consomment des lentilles depuis la préhistoire. Peut-être parce que celles-ci se présentent comme les plus digestes des légumineuses. Leur enveloppe externe notamment, contient des antioxydants. Elles sont également particulièrement riches en fibres. Et elles constituent d’excellentes sources de minéraux et d’oligo-éléments. Elles contiennent enfin quelques vitamines indispensables au bon fonctionnement de notre corps comme celles du groupe B.La consommation de lentilles est recommandée dans le cadre d’un régime végétarien. Car comme toutes les légumineuses, elles regorgent également de protéines. Les lentilles participent par ailleurs à la prévention des maladies cardiovasculaires. Le tout en nous procurant un sentiment de satiété plutôt rapide.Sachez par ailleurs que la lentille — et plus exactement la lentille verte du Puy — est le premier légume sec à avoir bénéficié d’une AOC en France. C’était en 1996.© JoannaTkaczuk, Fotolia

Santé

L’oreille est parfois malmenée quand le son est trop fort. © flickr, CC by-nc 2.0