Sur la côte Atlantique, le Parc National des Lençóis Maranhenses, situé dans l’état du Maranhão, couvre une large bande au nord-est du Brésil. Ce qui ressemble à un mirage est pourtant bien réel. Au crépuscule, le soleil se reflète dans l'une des innombrables cuvettes lagunaires qui se remplissent d'eau douce à la saison des pluies. Certaines dunes peuvent atteindre 40 mètres de haut. Un instant magique sublimé par une légère saturation des couleurs.© Marcio Cabral, tous droits réservés

Sciences

Photographe

La savane du Cerrado, l'autre trésor du Brésil à protéger

Sciences

Sur la côte Atlantique, le Parc National des Lençóis Maranhenses, situé dans l’état du Maranhão, couvre une large bande au nord-est du Brésil. Ce qui ressemble à un mirage est pourtant bien réel. Au crépuscule, le soleil se reflète dans l'une des innombrables cuvettes lagunaires qui se remplissent d'eau douce à la saison des pluies. Certaines dunes peuvent atteindre 40 mètres de haut. Un instant magique sublimé par une légère saturation des couleurs.© Marcio Cabral, tous droits réservés

Sciences

À Taiwan, au milieu de la grande ville de Taichung, une double tour abrite une grande bulle de nature avec des arbres et des jardins. © Vincent Callebaut

Sciences

La grotte Terra Ronca constitue peut-être la principale attraction touristique du parc national de Terra Ronca, au Brésil. Elle est connue pour son immense entrée qui mesure pas moins de 95 mètres de haut et 120 mètres de large. Mais également pour la grandeur de ses diverses salles qui se dévoilent sur un parcours de quelque huit kilomètres de long.On y trouve notamment une formation qui ressemble à s’y méprendre à un autel. Un autel de 760 mètres de long et de 100 mètres de haut, tout de même. Depuis 1929, des milliers de pèlerins se rassemblent ici chaque mois d’août pour assister à une cérémonie religieuse et dans l’attente du miracle qui les guérira de leurs maux. © Marcio Cabral, Tous droits réservés

Tech

La Pagani Zonda R, une célèbre italienne. Produite depuis 1999, la Pagani Zonda est une voiture italienne de la marque Pagani. Elle est principalement composée de matériaux à base de fibres de carbone et existe en plusieurs versions : coupé et roadster. Zonda vient du nom d’un vent soufflant dans la cordillère des Andes d’où sont originaires Horacio Pagani, le fondateur de la marque, et Juan Manuel Fangio, un champion de Formule 1 qui a assuré une partie du développement de la voiture. En photos, une Pagani Zonda R. Années de production : depuis 1999. © Damiano.46, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Planète

Fou à pieds rouges. Fou à pieds rouges Cette espèce niche sur les îles et les côtes océaniques tropicales. Elle hiverne en mer, et il est donc rare de l'observer loin des sites de reproduction, où les individus se rassemblent en grandes colonies. L'œuf unique, de couleur bleu pâle, est pondu dans un nid de branchages sur un arbre. Il est couvé par les deux parents pendant 44 à 46 jours. Le jeune oiseau peut attendre jusqu'à trois mois avant de pouvoir voler pour la première fois, et jusqu'à cinq mois avant de faire véritablement de longs vols. Les couples de fous à pieds rouges peuvent rester ensemble pendant plusieurs saisons. Ils pratiquent des rituels de salutation élaborés, comprenant des cris rauques. Les mâles gonflent leur gorge bleue. © Tous droits réservés - Reproduction interdite http://www.antoine.tv/

Sciences

Le Bassin d'Apollon du château de Versailles représente le dieu grec sortant de l'eau dans un chariot tiré par quatre chevaux. © gags9999, Wikimedia Commons, CC by 2.0

Sciences

La forme de la carapace de ce coléoptère vivant en Chine lui a valu le surnom de scarabée tortue. Platypria melli est une merveille de complexités. Sa belle carapace cuivrée est marquée d’une multitude de petits trous et hérissée d’épines à ses extrémités. Leurs fonctions ne sont pas claires mais sont probablement défensives ou aident au camouflage de l'insecte parmi la végétation. La lumière qui passe à travers cet échantillon révèle des zones où les ailes sont très fines. © Levon Biss

Sciences

Agate du Brésil, résistante et poreuse. L’agate est une matière composée de silice et colorée par des oxydes. C’est une calcédoine ou quartz polycristallin. En fonction de leur aspect, les agates ont reçu des noms évocateurs : agate mousse, agate rubanée, agate œillée, agate festonnée, agate plume, agate arborisée, agate paysage. Caractéristiques : dureté : 6,5 à 7 échelles de Mohs/10 ; densité : 2.58-2.65 ; composition : SiO2 ;classe cristalline : quartz ; variété : calcédoine ;système cristallin : trigonal/microcristallin ; propriétés optiques : indice de réfraction : 1.530-1.540 ; biréfringence : 0,009 à 0.004 ; signe optique : biaxe positif ; polychroïsme : néant. Entretien : pas d’entretien particulier. Eau savonneuse. Traitement : les caractéristiques physiques des agates, à la fois résistantes et poreuses, ont facilité depuis longtemps leur traitement. Le premier témoignage de Pline décrivait la coloration en noir des agates pour leur donner l’aspect de l’onyx, plus prisé. Le traitement thermique des agates accentue les teintes allant de l'orangé au rouge. La teinture : plusieurs procédés sont utilisés. Après un choc thermique ou chimique, l’agate acceptera plus facilement la teinture sous forme d’encre ou de colorant. Après une montée en température dans du bicarbonate HCO3, une solution chimique donnera la teinte : noir : sucre puis acide sulfurique (2H3O) + (SO42) ;brun : sucre + traitement thermique ; bleu : réaction de la potasse sur du sulfate de fer : potasse de prusse jaune + sulfate de fer ; vert : Acide de chrome H2CrO4 ou nitrate de nickel (Ni(NO3)2, 6H2O) ;rouge : nitrate de fer Fe(NO3). © Bruno Cupillard, aventures-cristallines.fr, tous droits réservés.

Sciences

Un jaguar tacheté et un jaguar noir se reposent ensemble. © Pedro Jarque Krebs

Sciences

Il existe une trentaine d’espèces de Gerbera. Leur capitule fait penser à celui des marguerites. Et leurs pétales se présentent tant sous des couleurs vives que pastel. Mais, pour ce cliché, la photographe japonaise Miki Asai a opté pour les tons précieux du rouge rubis. Le tout sur un arrière-plan d’un bleu soutenu. Sans oublier, les fines gouttelettes d’eau aux reflets énigmatiques avec lesquelles la photographe aime tant jouer.Notez par ailleurs que les espèces de Gerbera sont réputées être des plantes dépolluantes. Elles absorbent en effet le benzène que l’on peut notamment trouver dans la fumée de cigarette ou les peintures. © Miki Asai, Tous droits réservés

Planète

Sossusvlei est un désert de sel et d'argile. Il se trouve dans le parc de Namib Naukluft, dans le désert du Namib, en Namibie. Il consiste en un oued pénétrant depuis la localité de Sesriem sur une soixantaine de kilomètres d'est en ouest dans la zone des dunes du désert. Sossusvlei est le site touristique le plus visité de Namibie.
© Jean-Louis Vandevivère, Flickr, CC by-nc-sa 2.0

Sciences

Les Hamers, un peuple d'Éthiopie dont la culture tend à disparaître. Les Hamers forment un peuple d’Éthiopie semi-nomade qui suit un itinéraire tracé par leurs ancêtres. Ils ont un sens prononcé pour l’esthétique et s’accordent beaucoup de temps pour s’embellir. Les femmes sont connues pour leur coupe de cheveux particulière : elles coiffent leurs cheveux en fines dreadlocks qu’elles enduisent d’un mélange de beurre et d’ocre rouge. Les Hamers sont très touchés par l’occidentalisation et leur culture disparaît peu à peu. Localisation : Éthiopie. © Dietmar Temps, Flickr, CC by-nc-sa 2.0

Sciences

La gare d'Atocha se dresse dans la capitale de l'Espagne, Madrid. Inaugurée en 1851, elle était la première gare de Madrid et a été instaurée par la reine Isabelle II, à l'instar de deux autres gares madrilènes : Delicias et celle du Nord. Quant à la gare d'Atocha, ravagée par un incendie quelques dizaines d'années plus tard, elle a été reconstruite en fer entre 1888 et 1892. Face à l'entrée de la gare, un mémorial a été érigé en hommage aux quelque 200 personnes tuées dans l'attentat du 11 mars 2004.© Luis García, CC by-sa 4.0

Sciences

Le pont des chutes de Multnomah. Au-dessus des impressionnantes chutes d’eau de Multnomah, se dresse un pont du même nom. En janvier 2014, il a été victime d’une chute de pierres. Bien que les dégâts n’aient pas été trop importants, le pont est fermé depuis, en attente de réparations. Localisation : Oregon (États-Unis). © Paul M, Flickr, CC by-nc-nd 2.0

Sciences

Dauphin à long bec. © Alexis Rosenfeld, tous droits réservés

Sciences

Le terminal 1 de l’aéroport de Barcelone (Espagne) a été inauguré en 2010. Il est l’œuvre — tout comme le terminal 2 — de l’architecte espagnol Ricardo Bofill. Sa forme générale ondulée rappelle tout simplement celle d’un avion. Et grâce à des murs totalement en verre, il est littéralement inondé de lumière naturelle.
Imaginé dans un souci de durabilité, le toit en aluminium du bâtiment est équipé d’une centaine de panneaux solaires qui permettent de chauffer 70 % de l’eau utilisée dans ce terminal. © RBTA Marketing Team, Wikimedia, CC0

Sciences

Portrait d’une larve de chrysope. Dr. Igor Siwanowicz, Institut Max Planck de Neurobiologie, Martinsried, Allemagne Portrait d’une larve de chrysope (Chrysopa sp.). Les chrysopes sont des insectes de l’ordre des Neuroptères. Les larves sont particulièrement appréciées en verger puisqu’elles sont prédatrices et se nourrissent notamment d’aphides (pucerons). L’assemblage de leurs mandibules et maxilles, bien visible sur la photo, forme un croc suceur qui permet d’aspirer les liquides corporels de leurs proies. Microscope confocal. Grossissement 20x.

Sciences

Le globicéphale (Globicephala) est un cétacé de la famille des dauphins océaniques, ici surpris dans le sanctuaire Pelagos, un sanctuaire pour mammifères marins de plus de 85.000 m2 en Méditerranée.Les globicéphales sont des animaux très sociables qui vivent en grands groupes. Ils n’hésitent pas à s’approcher et à interagir avec les bateaux qui malheureusement causent leur perte du côté des îles Féroé (Danemark). Là, ils sont massacrés pour des raisons traditionnelles appelées « Grindadrap ». C’est ainsi que les locaux nomment le rabattage et le massacre de familles entières de cétacés. Une tradition barbare soutenue officiellement par le gouvernement danois et trop souvent passée sous silence par les médias et dirigeants européens. © Greg Lecoeur, Tous droits réservés

Sciences

On en pince pour la nature. Quand on vous dit que la nature est à prendre avec des pincettes… © Mehmet Ali Uysal-sculpteur turc

Sciences

Sur le chemin du Roc d’Enfer, le Massif du Chablais. Attention, ici arêtes aiguisées. Ascension réservée aux pieds expérimentés car le terrain est souvent à pic et les crêtes effilées sont « aériennes ». Le faux pas n’est pas permis. Au bout du chemin, au loin, la croix matérialisant le sommet (à gauche sur la photo). Le Roc d’enfer culmine à 2.244 m en Haute-Savoie. Il s’étend entre la Suisse et la France et est l’un des plus hauts sommets du Chablais, deuxième massif plus étendu des Préalpes du Nord. © Pierre Thiaville, tous droits réservés

Tech

Le making-of de la P4ND4. Au départ, une grille, un maillage en 3D. Tout commence avec une matrice de points, des pixels en 3D qu’on appelle des voxels. La 3D permet de voir en trois dimensions, en hauteur, en largeur et en profondeur, de représenter la réalité telle que nous le voyons. La peinture, au Moyen Âge, ne connaît pas la perspective fuyante ni la représentation du volume ; la réalité est vue sur le même plan, à plat.Making of de la transformation d'une voiture. © Frédéric Müller, tous droits réservés

Tech

Découvrez les deux siècles d'évolution du vélo en 15 images. © Mak, Fotolia

Sciences

« Il y a des images qui pourraient vous impressionner avec leur maîtrise technique, et puis il y a des images qui vous font ressentir quelque chose. Cette photographie m’a clouée au sol, a déclaré le vidéaste Jarrad Sendj et membre du jury qui lui a décerné le Grand prix drone photo 2017. C’est particulièrement émouvant compte tenu de la crise climatique à laquelle notre monde est confronté en ce moment ». Florian Ledoux écrit : « Chère génération future, j'espère que vous pourrez toujours voir la faune arctique comme nous le faisons aujourd'hui. Dans son environnement qui change, elle est menacée. J'ai pu assister à de nombreuses scènes de la vie sauvage et celles-ci sont les plus belles choses que j'ai vues. Comme cette photo unique au-dessus d'un ours polaire au Nunavut, dans la région de Baffin, traversant la banquise qui fond en été de plus en plus ». © Florian Ledoux

Tech

La Mégane E-Tech se différencie quelque peu de la Mégane thermique. S’il s’agit toujours d’une berline compacte, elle est typée SUV. Cette version électrique est basée sur la nouvelle plateforme CMF-EV développée par l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. © Renault

Sciences

Belgique : Matériel utilisé : Sony a7 III + ZEISS Batis 18mm f/2.8 | Fornax Mounts LighTrack ||Photo de premier plan : f/11 120 sec ISO 400Photo d'arrière plan : f/2,8 240 sec ISO 800

Sciences

Dermatite, diarrhée et démence qui peuvent mener à la mort. Ce sont les symptômes peu réjouissants de la pellagre, une maladie décrite pour la première fois au XVIIIe siècle. Une maladie due à la malnutrition et notamment à une carence en vitamine B3. Cette même vitamine B3 (C6H5NO2) incroyablement bien mise en valeur ici par une lumière polarisée et un champ sombre, et sous un grossissement de 100 fois.Ainsi présentée, elle évoque plutôt un univers végétal. Quelques feuilles avec leurs nervures ou encore les cernes — comme autant de marques de croissances — de quelques arbres. Le tout dans une ambiance un peu psychédélique. Comme une invitation à un voyage à contre-courant, hors du temps et de l’espace, que le photographe Marek Miś nous propose de partager avec lui par le biais de ses clichés.Cliché réalisé à l'aide d'un microscope Olympus BH-2 et d'un appareil Pentax K1. © Marek Miś, Tous droits réservés

Sciences

Le wallaby est un marsupial que l’on trouve en Australie. Comme le kangourou, son cousin, il termine son développement embryonnaire dans la poche de sa mère. Ainsi, dès 4 semaines de gestation, le wallaby vient au monde et suit lentement un chemin de salive laissé par sa mère pour le conduire jusqu’à la fameuse poche. De fait, la femelle wallaby, comme la femelle kangourou, ne porte toujours qu’un seul petit par grossesse.Toutefois, le wallaby est plus petit que le kangourou. Et son corps, plus compact, lui permet de se déplacer dans la forêt avec agilité. Mais il vit un peu moins longtemps — moins de 15 ans — que son cousin. © Pedro Jarque Krebs, tous droits réservés

Sciences

Le Cerro Paranal est une montagne du désert d’Atacama (Chili) devenu célèbre après l’installation en son sommet d’un observatoire astronomique européen. Là, il fait beau 330 jours par an. Loin de toute pollution atmosphérique — y compris de type vapeur d’eau — et lumineuse, le site jouit d’un ciel d’une pureté exceptionnelle.La construction des quatre grands télescopes qui composent le Very Large Telescope (VLT) a débuté en 1998 à quelque 2.600 mètres d’altitude. Depuis, le VLT, l’un des télescopes les plus évolués au monde, a tenu toutes ses promesses. © Marcio Cabral, Tous droits réservés

Sciences

De feu et de glace, l'Islande sous l'œil du photographe Stas Bartnikas. © Stas Bartnikas

Sciences

La rayonnante flabelline polaire : Flabellina polaris. Les nudibranches sont des mollusques gastéropodes possédant leurs branchies, organes de la respiration, hors du corps. Ils ont également une paire de tentacules servant à palper le substrat sur lequel ils évoluent. Les flabellines, comme ce Flabellina polaris vivant en Arctique, sont hermaphrodites. Elles disposent des organes sexuels des deux sexes, mais elles ne peuvent pas s’autoféconder. © Alexander Semenov

Sciences

Des composés sucrés dans des météorites ! La découverte en 2002 de composés organiques sucrés dans des météorites carbonées confirme la théorie selon laquelle les briques fondamentales de la vie sont répandues à travers l'espace et en proviennent. © Sabine Nourrit

Sciences

La Perle de l'Orient, à Shangai. Située en Chine, à Shanghai dans le quartier d’affaire de Lujiazui, la Perle de l’Orient est une tour de télévision. Elle possède une forme très particulière avec deux énormes sphères en haut et en bas (à gauche sur l’image). Hauteur : 468 mètres Localisation : Shanghai (Chine) © Martin Pilát, Flickr, CC by-nc-nd 2.0

Dernière

Le topdes photos

Image du site Futura Sciences

Inspirons l'avenir

Image du site Futura Sciences

Inspirons l'avenir

©2001-2022 Futura-sciences

tous droits réservées - Groupe Madeinfutura