Sciences

En bref : le véhicule spatial chinois Shenzhou-9 sera bien habité

ActualitéClassé sous :Astronautique , Shenzhou , SHenzhou 9

Après des doutes sur la nature de la mission Shenzhou-9, il semblerait finalement que la Chine envoie bien trois astronautes à destination de Tiangong-1 cet été. Nos informations selon lesquelles le module orbital souffrirait d'un défaut de pressurisation étaient fondées : l'agence de presse officielle parle en effet de ce détail... pour préciser que tout va bien.

Finalement, tous les clignotants sont au vert dans le module Tiangong-1. La préparation de la mission d'un premier équipage pour le rejoindre se poursuit donc. Le lancement est prévu cet été. © Centre d'informations Internet de Chine

L'agence de presse Xinhua, plus connue sous le nom de Chine nouvelle, a confirmé le lancement cet été de Shenzhou-9 et l'information que l'on attendait : le module sera bien habité, il embarquera un équipage de trois taïkonautes. Alors que les informations à notre disposition laissaient entendre que cette mission pourrait être inhabitée en raison de doutes sur l'étanchéité du module orbital Tiangong-1, le porte-parole de l'Agence spatiale chinoise, cité par Xinhua, a précisé que l'ensemble des données obtenues lors de l'amarrage avec Shenzhou-8 avaient été passées en revue et que rien ne semblait indiquer un problème de pressurisation. « Tous les systèmes concernés sont opérationnels et le module est prêt à accueillir ses premiers occupants. »

Pour l'instant, aucune date précise de lancement n'a été indiquée. On sait seulement que l'équipage sera lancé entre les mois de juin et août. Le docking de Shenzhou-9 avec le module orbital se fera manuellement, à la différence de l'amarrage automatique de Shenzhou 8. Ce pilotage manuel sera cependant assisté par ordinateur. Quant à la durée de la mission, elle n'a pas été précisée. On suppose qu'elle ne devrait pas excéder une semaine avec un séjour de deux ou trois jours à bord de Tiangong-1. Bien que des expériences scientifiques et des observations de la Terre à caractères militaires soient prévues, tout l'intérêt de cette mission est de démontrer la bonne marche du système vie du module.

Enfin, d'ici le début du compte à rebours du lancement, on devrait savoir si la Chine prévoit de réaliser une sortie dans l'espace, ce qu'elle a déjà fait en septembre 2008.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi