Sciences

Hebdo - L'ascension irrésistible de la Chine dans l'Espace

ActualitéClassé sous :Univers , Espace , Chine

 Quand la Chine s'éveillera, le monde tremblera. Cette phrase, vous pouvez la répéter à l'envi, personne ne vous réclamera de droits d'auteur. Et pour cause: elle est de Napoléon Bonaparte, ce qui donne une leçon d'humilité à ceux qui feignent encore la surprise devant l'évènement.

Dans son vaisseau en orbite autour de la Terre, Yang Liwei brandit le drapeau des Nations Unies et le drapeau chinois.

Aujourd'hui, la Chine s'est éveillée. Et dans une grande explosion technologique, a envoyé ses tentacules non seulement à la surface du monde, mais - ce qui est une première dans l'histoire des civilisations - dans les trois dimensions.

Les 15 et 16 octobre 2003, on s'est mis à parler mandarin autour de la Terre à l'occasion du vol spatial accompli par le premier des 1325 millions de Chinois: Yang Liweï devenait le premier pilote "taïkonaute" à bord du vaisseau Shenzhou 5. L'Empire du Milieu réussissait ainsi son entrée dans le milieu très fermé des puissances capables d'envoyer des hommes dans l'espace, aux côtés de la Russie et des Etats-Unis.

Ce qui surprend surtout, c'est le côté assuré et méthodique de cette nouvelle conquête. La "Longue Marche" de l'astronautique chinoise se fait à pas lents et feutrés. On est loin d'y retrouver le côté mystérieux de la cosmonautique soviétique. Les médias chinois, journaux et sites internet, font régulièrement et largement connaître les progrès et les intentions de la Chine dans l'espace.

Et l'avenir est prometteur. Dans un mois, le vaisseau Shenzhou-6 emmènera deux Taïkonautes en orbite. Et déjà, un aperçu des prochaines missions apparaît. En 2007, un Chinois devrait effectuer une marche dans l'espace à partir de Shenzhou-7. Puis Shenzhou 8 et 9 devraient être lancés à quelques mois d'intervalle, le deuxième effectuant un arrimage avec le compartiment orbital du premier. Mais l'objectif est surtout d'exploiter un embryon de station spatiale de classe Salyout dès 2008, au moment des Jeux Olympiques !

Cela vous intéressera aussi