Invisibles à l'œil nu mais omniprésentes dans notre environnement, les bactéries peuplent aussi notre intestin et notre bouche, représentant à elles seules plus de cellules que notre organisme. Zoom sur quelques chiffres qui décrivent l'immensité du monde bactérien.
Cela vous intéressera aussi

Les bactériesbactéries sont des êtres vivants microscopiques procaryotesprocaryotes, c'est-à-dire sans vrai noyau, leur matériel génétiquegénétique baignant dans le cytoplasmecytoplasme. Si certaines bactéries sont pathogènespathogènes et causent des maladies, de nombreuses espècesespèces tout à fait innocentes vivent à nos côtés, et ce depuis la nuit des temps. Premières présentes sur TerreTerre, elles font partie de notre environnement proche, à la maison, au travail ou à l'intérieur de notre corps.

3,8 milliards d'années

C'est l'âge des bactéries sur Terre. Premiers êtres vivants à être présents sur la Planète, les bactéries sont restées les seules habitantes pendant 1,8 milliard d'années, puis, vers -2 milliards d'années, sont apparues les premières cellules eucaryoteseucaryotes, possédant un vrai noyau.

2 kg

C'est le poids de la flore intestinale, soit plus que le cerveaucerveau. La flore intestinaleflore intestinale, ou microbiotemicrobiote intestinal, joue un rôle dans la digestiondigestion, mais aussi dans les défenses de l'organisme. Si l'écosystèmeécosystème bactérien est perturbé, cela peut avoir des conséquences sur des maladies chroniques. Ainsi, des liens entre microbiote intestinal et obésitéobésité, diabètediabète ou allergiesallergies ont été mis en évidence.

100.000 milliards

Le nombre de bactéries qui vivent dans notre intestin, soit dix fois plus que le nombre de cellules de notre organisme. Le métagénome intestinal, regroupant tous les gènes du microbiote représente trente fois plus de gènesgènes que notre génomegénome. Il y aurait environ 400 espèces de bactéries différentes dans la flore intestinale.

750 millions

C'est le nombre de bactéries dans 1 mL de salive. 1 mg de plaque dentaire en contiendrait 100 millions. Au total, 10 milliards de bactéries vivraient dans la bouche : celle-ci renferme plus d'êtres vivants que la Planète ne compte d'humains ! Après la flore intestinale, la cavité buccale contient un des écosystèmes les plus complexes de l'organisme. Des centaines d'espèces différentes de micro-organismesmicro-organismes y vivent parmi lesquelles des bactéries mais aussi des levureslevures, des protozoairesprotozoaires et des virusvirus.

80 millions

Le nombre de bactéries transmises dans un baiser. Une étude récente parue en 2014 a montré que les couples qui s'embrassent plus de neuf fois par jour possèdent des bactéries buccales proches. Pour ces travaux portant sur 21 couples, un membre de chaque couple a dû manger un yaourtyaourt aux probiotiquesprobiotiques. Grâce à des prélèvements salivaires avant et après un baiser de dix secondes, les chercheurs ont pu calculer le nombre de bactéries échangées.

Un bureau de travail compterait plus de bactéries qu’un siège de toilettes. © Jakobalewis, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Un bureau de travail compterait plus de bactéries qu’un siège de toilettes. © Jakobalewis, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

400

Une étude commandée par l'entreprise Clorox a révélé qu'un bureau contient en moyenne 100 fois plus de bactéries qu'une table de cuisine, et 400 fois plus qu'un siège de toilettes. Les téléphones sont les appareils les plus riches en bactéries, suivis par les bureaux.

1,25 milliard

C'est le nombre minimum de bactéries présentes dans un yaourt de 125 g. En effet, la dénomination de yaourt (ou yoghourt) est réservée au lait fermenté obtenu grâce au développement des bactéries lactiques Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus. Dans le produit final, il peut donc y avoir au moins 10 millions de bactéries par gramme.