On recense sur le territoire français, métropolitain et d’Outre-mer, plus de 35.000 espèces d’animaux et de végétaux et un dixième des récifs coralliens de la planète. C’est ce que rappelle un bilan présenté par le Ministère du Développement durable, qui souligne le risque d’extinction pesant sur la moitié des espèces.
Cela vous intéressera aussi

Ce vendredi 22 mai est Journée mondiale de la BiodiversitéBiodiversité. A cette occasion, le ministère du Développement durableDéveloppement durable revient sur la faunefaune et la flore présentes dans notre environnement à la fois en France métropolitaine qu'en Outre-mer. Il rappelle que la France dispose « d'un patrimoine naturel exceptionnel » mais qu'il est menacé de disparition. Retour en chiffres.

  • Plus de 35.200 espècesespèces animales et végétales sont recensées en France.
  • 136 des 218 habitats d'intérêt communautaire (dont la conservation est un enjeu au niveau européen) sont répertoriés sur le territoire national.
  • 291 espèces (91 végétales et 200 animales hors oiseaux) sont considérées par l'Union européenne comme étant d'intérêt communautaire et sont à ce titre couvertes par la directive européenne Habitats, faune et flore.
  • 274 espèces d'oiseaux sont aussi d'intérêt communautaire.
  • 55% des espèces européennes d'amphibiensamphibiens sont recensées en France. Ce taux classe la France comme le deuxième pays européen en nombre d'espèces.
  • 58% des espèces d'oiseaux nidifiant en Europe se reproduisent en France.
  • 3.500 espèces végétales et 400 animaux vertébrésvertébrés uniques au monde sont hébergés dans les territoires d'Outre-mer.
  • Un quart des poissonspoissons d'eau douceeau douce de la planète, 16% des plantes vasculairesplantes vasculaires (hormis les alguesalgues et les moussesmousses, donc), 12% des reptilesreptiles terrestres et 7% des oiseaux nicheurs se trouvent dans l'Outre-mer.
  • 10 % des récifs coralliensrécifs coralliens mondiaux sont situés dans les eaux placées sous juridiction française.
  • 378 espèces animales et 486 espèces végétales remarquables sont menacées en France, en métropole comme à l'Outre-mer.

La biodiversité menacée

Le ministère du Développement durable rappelle que « nombre de ces richesses sont en danger : la communauté scientifique mondiale estime que la moitié des espèces vivantes que nous connaissons pourrait disparaître d'ici un siècle ».

Destruction ou fragmentation des habitats par l'urbanisation croissante, activités agricoles, espèces invasivesespèces invasives, surexploitation de certaines espèces, pollutions, et changement climatiquechangement climatique constituent les principales menaces pesant sur la biodiversité dans le monde.