Mots-clés |
  • technologie,
  • Energie renouvelable

Insolite : un siège-vélo pour le bureau

Le We-Bike, en test à la gare Montparnasse. Pour recharger un smartphone, il n'y a qu'à pédaler. C'est long, mais gratuit ! © SNCF Le We-Bike, en test à la gare Montparnasse. Pour recharger un smartphone, il n'y a qu'à pédaler. C'est long, mais gratuit ! © SNCF

Insolite : un siège-vélo pour le bureau - 2 Photos

PDF

Une entreprise américaine cherche des fonds pour créer un siège de bureau sur lequel on pédale, afin de conserver la forme. Une société belge va plus loin : elle en fait, en plus, un générateur d’électricité, pour recharger son portable. Une idée déjà expérimentée par la SNCF et mise à disposition des voyageurs.

On le sait, la station assise prolongée peut causer des ennuis de santé. C'est pour lutter contre ces problèmes que des inventeurs ont mis au point Active Desk, un bureau qui allie travail et vélo d'appartement. On connaissait les bureaux-tapis de course, mais Active Desk est une alternative plus douce, permettant de brûler des calories tranquillement, en pédalant toute la journée à un rythme plus ou moins soutenu, tout en consultant ses mails ou en passant ses appels.

Sur cet engin conçu par Jim Martin, professeur en sciences du sport à l'université d'Utah, ses utilisateurs peuvent brûler entre 300 et 800 calories par jour. Taper sur son clavier ou passer des appels en courant sur un tapis de course n’est sans doute pas particulièrement commode, mais Active Desk assure un bon soutien et une tablette stabilise le haut du corps. Ses concepteurs sont en train de lever des fonds sur le site RocketHub, où, pour 2.000 dollars, on peut se procurer un des premiers bureaux sortis d'usine.

Sous le bureau, un vélo. C'est l'idée d'un scientifique spécialiste du sport. On voit ici la capture d'une vidéo montrant le principe de l'Active Desk (« bureau actif »). © 2013 Vimeo, LLC, DR
Sous le bureau, un vélo. C'est l'idée d'un scientifique spécialiste du sport. On voit ici la capture d'une vidéo montrant le principe de l'Active Desk (« bureau actif »). © 2013 Vimeo, LLC, DR

Le vélo d'appartement pour générer de l'électricité

En plus de pédaler, on peut générer de l’électricité : l’idée d'exploiter cette nouvelle énergie renouvelable semble faire son chemin. En 2010, l’équipe de Futura-Sciences avait, à l’occasion du premier avril, inventé la « bicyclénergie », vaste opération de production d’électricité à l’échelle de la France entière grâce à des vélos d’appartement connectés au réseau d’EDF.

Elle semble se concrétiser timidement : une entreprise belge, We-Watt, a déjà mis au point le WeBike, proposé sous forme de postes de travail mais aussi de modèles destinés aux lieux publics. Ces appareils, explique son fabricant, peuvent générer en moyenne 30 watts (W) électriques par siège (et jusqu’à 100 W pour les vrais sportifs). La SNCF s’est emparée de l’innovation et la teste depuis décembre 2012 à Paris, dans la gare Montparnasse. On peut alors, en pédalant, recharger (partiellement sans doute) un téléphone, une tablette ou un ordinateur.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires