Planète

Europe : Sienne en Toscane, banc d’Arguin en Gironde, Maelifell en Islande...

Dossier - La Terre vue du ciel
DossierClassé sous :Voyage , Incontournables , ciel

Yann Arthus-Bertrand est depuis toujours un amoureux de la nature. Appréciez la beauté qui vous entoure en découvrant la Terre vue du ciel et, à votre manière, engagez-vous pour la respecter et préserver l'avenir de la biodiversité. C'est essentiel !

  
DossiersLa Terre vue du ciel
 

Située dans l'hémisphère Nord, délimitée à l'est par l'Asie, au sud par la Méditerranée, à l'ouest par l'océan Atlantique et la mer de Norvège, au nord par l'océan Arctique, l'Europe, avec l'Asie, fait partie du système continental de l'Eurasie. Des îles ou archipels de l'Atlantique sont rattachés à l'Europe : l'Islande, les Açores, les Canaries ou encore le Svalbard dans l'Arctique.

Paysage de champs colorés près de Sarraud, Vaucluse, France (44°01’ N – 5°24’ E). Sur le plateau de Vaucluse, relief calcaire à l’est du département du même nom, les champs de lavande s’épanouissent sous la chaleur et la sécheresse de l’été méditerranéen. Développée à partir des années 1920 pour la production, par distillation, d’huile essentielle utilisée en parfumerie et en aromathérapie, la culture de la lavande fine a ensuite été concurrencée par celle du lavandin (un hybride de lavande fine et de lavande aspic) et les produits de synthèse. © Yann Arthus-Bertrand - Tous droits réservés

D'une superficie de 10.525.000 km2, l'Europe est la plus petite des parties du monde 7 % des terres émergées. Ses dimensions restreintes sont cependant compensées par une position centrale par rapport aux autres terres émergées. L'Europe fait figure de péninsule de l'Asie, face à l'Amérique. Elle s'accole presque à l'Afrique, dont elle n'est séparée au sud-ouest que par le détroit de Gibraltar. Ses façades maritimes, en raison de la profonde pénétration de la mer dans l'intérieur des terres, ont un développement très important : l'Europe possède 32.000 km de côtes dont 13.500 km de côtes atlantiques et 12.700 km de rivages méditerranéens.

Position de l'Europe sur le globe terrestre. © Futura-Sciences

Italie : vue générale de la ville de Venise, Vénétie

Venise n'est pas une île, mais un archipel de 118 îles, séparées par 160 canaux qu'enjambent plus de 400 ponts. Le Grand Canal - sa principale artère - est bordé par les plus beaux édifices de la cité. Une centaine de palais de la Renaissance et de l'époque baroque furent érigés sur ses rives par les riches marchands vénitiens.

Vue générale de la ville de Venise, Vénétie, Italie (45°25’ N - 12°45’ E). Venise est un archipel de 118 îles, séparées par 160 canaux qu’enjambent plus de 400 ponts, située au centre d’une lagune séparée de la mer par un cordon littoral entrecoupé par trois passes. Sa principale artère, le Grand Canal, est bordée par une centaine de palais de la Renaissance et de l’époque baroque érigés par les riches marchands vénitiens. Ils témoignent de l’importance prise par ces commerçants quand Venise s’est ouverte sur le monde extérieur. © Yann Arthus-Bertrand - Tous droits réservés

Ils témoignent de l'importance prise par ces commerçants dès lors que Venise s'est ouverte sur le monde extérieur. Dès l'an mil, la ville impose sa suprématie sur la mer Adriatique, puis sur toute la Méditerranée. Elle y établit de nombreux comptoirs jusqu'à ce que les flux continentaux supplantent les flux maritimes à la fin du XVIIe siècle. Venise s'éclipse alors de la scène commerciale internationale.

Aujourd'hui, l'éclipse risque d'être totale : la « Sérénissime » pourrait disparaître sous les eaux, victime des inondations qui se multiplient en raison de l'élargissement des canaux, de l'affaissement du sol vénitien et de l'élévation du niveau de la mer (6 mm par an).

Islande : le Maelifell en bordure du glacier Myrdalsjökull

Au sud de l'Islande, ce tuf volcanique, constitué de cendres et de projections solidifiées, est né de l'une des nombreuses éruptions survenues sous la calotte du glacier Myrdalsjökull avant que celui-ci ne se retire. Délivré du glacier il y a environ 10.000 ans, le Maelifell est maintenant baigné par les rivières qui s'en écoulent.

Le Maelifell en bordure du glacier Myrdalsjökull, Islande (63°51’ N - 18°13’ O). Au sud de l’Islande, ce cône volcanique, constitué de cendres et de projections de lave solidifiées, est né de l’une des nombreuses éruptions survenues sous la calotte du glacier Myrdalsjökull avant que celui-ci ne se retire. Délivré du glacier il y a environ 10.000 ans, le Maelifell est maintenant baigné par les rivières qui s’en écoulent. Son cône parfait, qui s’élève à 200 m au-dessus de la plaine, est recouvert de mousses du genre grimmia qui prolifèrent sur les laves refroidies et dont la couleur varie du gris argent au vert lumineux selon le taux d’humidité du sol. © Yann Arthus-Bertrand - Tous droits réservés

Son cône parfait, qui s'élève à 200 m au-dessus de la plaine, est recouvert de Grimmia, une mousse qui prolifère sur les laves refroidies et dont la couleur varie du gris argent au vert lumineux selon le taux d'humidité du sol. Cette mousse fait partie des rares plantes qui ont pu se développer sur le territoire islandais, caractérisé par une certaine pauvreté botanique, avec moins de 400 espèces végétales répertoriées et seulement 25 % des terres couvertes de végétation permanente.

Géologiquement très jeune, avec 23 millions d'années d'existence, l'Islande, dont le nom signifie littéralement « terre de glace », compte plus de 200 volcans actifs et de nombreux glaciers qui occupent près de 1/8 de la superficie de l'île.

France : Bora Bora, Polynésie française

L'Archipel des îles Sous-le-Vent, en Polynésie française, territoire d'outre-mer depuis 1946, abrite cette île de 38 km² dont le nom signifie « la première née ». Elle est constituée de la partie émergée du cratère d'un ancien volcan, vieux de 7 millions d'années, entourée d'un récif-barrière de corail sur lequel se sont développés des motus, îlots coralliens couverts d'une végétation constituée principalement de cocotiers.

Bora Bora, Polynésie française, France (16°31’ S - 151°46’ O). L’archipel des Iles Sous-le-Vent, en Polynésie française, territoire d’outre-mer depuis 1946, abrite cette île de 38 km2 dont le nom signifie « la première-née ». Elle est constituée de la partie émergée du cratère d’un ancien volcan, vieux de 7 millions d’années, entourée d’un récif barrière de corail sur lequel se sont développés des îlots coralliens couverts d’une végétation comprenant principalement des cocotiers. © Yann Arthus-Bertrand - Tous droits réservés

La seule ouverture du lagon sur l'océan est la passe de Teavanui, suffisamment profonde pour permettre l'entrée des cargos et navires de guerre (l'île a servi de base militaire aux Américains de 1942 à 1946).

L'ensemble des formations coralliennes de la planète ne couvre que 284.000 km2 de fonds marins (l'équivalent de la moitié de la France), dans les régions intertropicales où la température de l'eau permet leur croissance. Peu étendus, ces milieux recèlent néanmoins une remarquable diversité biologique : quelque 100.000 espèces végétales et animales y ont été recensées, sur un total estimé à 2 millions.

Plus de 50 % des récifs coralliens du globe (80 % dans les zones les plus peuplées) sont toutefois détériorés par les impacts des activités humaines.

France : réserve naturelle du banc d'Arguin, Gironde

À l'embouchure du bassin d'Arcachon, entre le Cap-Ferret et la dune du Pyla (la plus haute de France - 106 m), le banc d'Arguin affleure sous les eaux de l'océan Atlantique. Constitué d'un ensemble d'îlots sableux qui changent de forme et de place au gré des vents et courants marins, suivant un cycle relativement régulier d'environ 80 ans, ce site, d'une superficie variable de 150 à 500 ha, a été classé en réserve naturelle en 1972.

Réserve naturelle du banc d’Arguin, Gironde, France (44°39’N - 1°15’O). A l’embouchure du bassin d’Arcachon, entre le Cap-Ferret et la dune du Pyla (la plus haute de France - 106 m), le banc d’Arguin affleure sous les eaux de l’océan Atlantique. Constitué d’un ensemble d’îlots sableux qui changent de forme et de place au gré des vents et courants marins, suivant un cycle relativement régulier d’environ 80 ans, ce site, d’une superficie variable de 150 à 500 ha, a été classé en réserve naturelle en 1972. © Yann Arthus-Bertrand - Tous droits réservés

Le banc d'Arguin est en effet une escale, un lieu d'hivernage ou de nidification pour de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs on y rencontre notamment une colonie de 4.000 à 5.000 couples de sternes (Sterna sandvicensis) parmi les trois plus importantes d'Europe. Malgré son statut de protection, la réserve naturelle est menacée par l'importance de l'affluence touristique et le développement croissant d'activités ostréicoles à sa périphérie.

En Mauritanie existe une aire protégée homonyme : le parc national du Banc d'Arguin, qui accueille également de nombreuses colonies d'oiseaux migrateurs.

Italie : campagne aux environs de Sienne, Toscane

Baignée par la mer Tyrrhénienne, la Toscane, dans l'Italie centrale, est l'une des plus belles régions de la péninsule, et doit une part de cette notoriété à ses collines. Recouvertes de vignes, d'oliviers, de champs d'orge et de maïs, ponctuées de villages médiévaux, elles ont aussi donné de leur chair pour édifier les villes de la région, fournissant l'argile dont le pigment caractéristique ocre-rouge porte le nom de terre de Sienne.

Campagne aux environs de Sienne, Toscane, Italie (43°19’ N - 11°19’ E). Baignée par la mer Tyrrhénienne, la Toscane, en Italie centrale, est l’une des plus belles régions de la péninsule, et doit une part de sa notoriété à ses collines. Recouvertes de vignes, d’oliviers, de champs d’orge et de maïs, ponctuées de villages médiévaux, elles ont donné de leur chair pour édifier les villes de la région, fournissant l’argile dont le pigment caractéristique ocre rouge porte le nom de terre de Sienne. © Yann Arthus-Bertrand - Tous droits réservés

Conscients des atouts que possède la douce harmonie de leurs paysages, et des menaces que représentent la spéculation immobilière, le tourisme de masse (37 millions de visiteurs en 2000) et l'industrialisation, les Toscans, pionniers en Europe, ont choisi de préserver et rentabiliser ce patrimoine naturel et culturel en développant très tôt l'agritourisme.

L'acquisition de la norme SA 8000, qui atteste de bonnes pratiques écologiques et sociales, oriente maintenant les efforts des entreprises locales, notamment de l'artisanat (cuir, marbre, textile et meuble). Une autre approche du développement économique...