Planète

Comment optimiser les récifs artificiels ?

Dossier - Les récifs artificiels au secours des poissons
DossierClassé sous :Environnement

-

Face aux pressions constantes exercées par les activités humaines sur le littoral et aux dégradations de l’environnement marin et de ses ressources ; les récifs artificiels représentent une solution.

  
DossiersLes récifs artificiels au secours des poissons
 

L'efficacité biologique d'un récif artificiel est directement liée à la diversité et la complexité des structures et des cavités qui le composent. C'est la raison pour laquelle les rendements des récifs peuvent être optimisés de manière simple, avec plusieurs types de matériaux de garnissage pouvant être ajoutés aux modules en béton

Comment augmenter le rendement d'un récif artificiel ? © DR

Matériaux de garnissage pour augmenter le rendement des récifs

  • Les pochons d'huîtres, qui permettent d'augmenter les surfaces disponibles et fournissent des habitats à la petite faune vagile (crevettes), base des chaînes alimentaires ;
  • Les parpaings, briques, blocs à bancher. Ces éléments fins permettent d'augmenter le nombre des cavités disponibles et une variété des tailles des abris/habitats disponibles ;
  • Les pots à poulpes, accrochés aux modules en béton.

Les avantages des filières flottantes

À la manière des DCP (Dispositifs concentrateurs de poissons) sous les tropiques, les filières flottantes immergées créent une réelle attraction sur la faune, dans la mesure où ils se comportent comme de véritables algues naturelles. Les filières, en créant une discontinuité tridimensionnelle et un repère dans la masse d'eau, permettent d'attirer des espèces de pleine eau, comme les planctonophages et les pélagiques. De plus, les espèces bénéficient de la présence du récif artificiel situé sous les filières. Des essais ont eu lieu sur les récifs du Parc national de Port-Cros depuis 1997 et ont montré une bonne efficacité des filières. Ce type d'aménagement complémentaire est peu onéreux et permet de travailler sur toute la colonne d'eau.

Exemple de mise en place d’un réseau de filières de pleine eau sur un récif artificiel. Cas du Parc national de Port-Cros. © Figure et photo E. Charbonnel - Tous droits réservés.