Cela vous intéressera aussi

La polyploïdie est le fait pour un organisme de posséder plus de deux jeux de chromosomeschromosomes. Ainsi, si l'Homme est diploïdediploïde avec 2n = 46 chromosomes, certains êtres vivants sont triploïdes, avec 3n chromosomes, ou tétraploïdes, avec 4n chromosomes. La polyploïdie peut être due à des anomaliesanomalies lors de la formation des gamètesgamètes ou de la division cellulaire, par exemple :

  • si lors de la méioseméiose, au cours de l'ovogenèse, les chromosomes des paires ne se séparent pas, on peut obtenir un ovuleovule diploïde. S'il est fécondé par un spermatozoïdespermatozoïde haploïde, avec n chromosomes, la cellule-œuf sera triploïde ;
  • si après la fécondationfécondation, le zygotezygote réplique ses chromosomes mais ne se divise pas, à la division suivante on obtient une cellule tétraploïde.

La polyploïdie dans le monde vivant

La polyploïdie est plus fréquente chez les végétaux que les animaux. Chez les animaux, il est possible de créer artificiellement des cellules polyploïdes. Le rat Pipanacoctomys aureus est un mammifèremammifère tétraploïde ; l'écrevisse marbrée est triploïde. En aquacultureaquaculture, l'huître triploïde présente un intérêt commercial ; comme elle produit peu de gamètes, elle concentre son énergieénergie sur la croissance.

La polyploïdie a joué un rôle important dans l'évolution de nombreuses espècesespèces végétales. Beaucoup de plantes cultivées sont polyploïdes : pomme de terre, sojasoja, coton, blé, colza, caféier, citronniercitronnier, concombreconcombre, arachidearachide, bananebanane, clémentineclémentine... On distingue deux types de polyploïdie :

  • l'autopolyploïdie, quand les génomesgénomes d'une même espèce sont juxtaposés ;
  • l'allopolyploïdie, quand elle est liée à une hybridationhybridation entre espèces.