De spectaculaires mammatus aux États-Unis. © pixabay, ronjohns2
Planète

Phénomène météo extraordinaire : les mammatus

ActualitéClassé sous :nuage , nuage orageux , météorologie

Lorsque le temps est orageux, des centaines de globes nuageux peuvent apparaître dans le ciel pendant quelques minutes. Les mammatus sont des nuages spectaculaires qui peuvent facilement être observés si l'on scrute le ciel au bon moment.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] 5 nuages à reconnaître pour prédire la météo  Pendant des millénaires, les hommes ont appris à prévoir le temps grâce à des indices de la nature. Parmi eux, les nuages peuvent donner une bonne idée de la météo à court terme. 

L'apparition de ces étranges protubérances témoigne souvent d'un temps orageux, mais malgré leur apparence apocalyptique, les mammatus n'indiquent pas forcément l'arrivée de phénomènes météo dangereux. Leur nom est issu du mot latin « mamma », qui signifie sans surprise « mamelle » ou encore « poitrine ». Chacun de ces globes mesure 1 à 2 km de diamètre et ils se présentent sous un autre nuage : ils ne sont donc pas un nuage à part entière, mais une extension de nuages de type cumulonimbus, stratocumulus, altostratus, altocumulus, cirrocumulus et plus rarement cirrus. Certains ont aussi été observés sous les nuages de cendres volcaniques.

Des mammatus très globuleux observés en Argentine en novembre 2021. © ViralHog

Les mammatus, des nuages à l’envers

Les mammatus se forment lors de la plongée de l'air humide dans l'air sec. Il s'agit en fait de nuages « à l'envers » ! Par temps orageux, le cumulonimbus est le siège de nombreux courants ascendants et descendants. La base du nuage est la limite où l'air descendant est suffisamment réchauffé pour sécher : la juxtaposition de zones sèches et de zones saturées d'eau produit un globe dont le centre est un courant descendant. Les gouttelettes ou cristaux de glace du nuage s'évaporent en descendant dans la couche sèche. Ce mouvement est à l'origine de la création de ces poches d'air en forme de mamelles. Les mammatus se forment en général dans la partie du nuage la plus éloignée de la zone active de précipitations. Il n'y a donc pas de précipitations sous les mammatus, mais cette zone est sujette à de forts vents d'altitude et les avions préfèrent généralement l'éviter.

Un phénomène spectaculaire lors des couchers de soleil

Les nuages mammatus sont finalement assez courants, et peuvent être observés très régulièrement partout dans le monde. En France, ils sont fréquents lors des dégradations orageuses du printemps et de l'été. La plupart des mammatus sont d'apparence banale et passent souvent inaperçus aux yeux d'un néophyte. Cependant, ces globes, qui sont à l’origine gris comme le nuage auquel ils appartiennent, sont particulièrement spectaculaires lorsque le soleil est bas sur l'horizon : au moment des levers et couchers de soleil, les mammatus sont illuminés de rouge, de violet ou d'orange, et donnent lieu à des ciels grandioses.

Les plus beaux mammatus se produisent par temps orageux lors des couchers de soleil. © pixabay, FMedic_photography

Les plus incroyables mammatus sont observés dans les régions du monde aux orages les plus violents : aux États-Unis lors de la saison des orages et des tornades, en Australie, en Amérique du Sud ou encore en Italie. La plupart du temps, l'apparition de mammatus, que vous observez, indique que l'orage est déjà passé chez vous, car ces globes se forment souvent à l'arrière d'un cumulonimbus mature.

Timelapse de mammatus au Kansas, USA, en mai 2016. © Sing Wan Thuong

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !