Spectaculaire rivière de nuages au-dessus de la mer du Labrador

Classé sous :nuage , rivière de nuages , mer du Labrador

Le vent glacial qui a balayé début mars l'île de Baffin, dans la mer du Labrador au Nunavut, a créé le scénario idéal pour la formation de ces spectaculaires rivières de nuages, saisies par le spectro-radiomètre Modis de la Nasa. Lorsque que l'air froid se déplace au-dessus de la masse d'eau relativement chaude (ici, la mer du Labrador), il se réchauffe rapidement et se charge en humidité, formant des nuages de type cumulus. Mais ces cumulus-là ont un aspect bien particulier, s'alignant en rangée comme des rivières.
 

Ces rivières de nuages se forment lorsque les colonnes d'air humide s'élèvent suffisamment haut dans le ciel. Elles atteignent alors une couche d'air plus chaud, et il se produit un phénomène appelé inversion de température, où l'air chaud surplombe la masse d'air froid et la maintient au sol. L'air ascendant « butte » sur l'air chaud et la vapeur d'eau se condense en formant des nuages. Les courants ascendants s'enroulent alors sur eux-mêmes sous forme de cylindres parallèles, ce qui donne l'aspect de rivières. Ces dernières peuvent s'étendre sur des milliers de kilomètres, suivant la direction du vent.

Les rivières de nuages au-dessus de la mer du Nunavut le 1er mars 2020. L’île de Baffin apparaît au nord-ouest (en haut à gauche), le Groenland au nord-est (en haut à droite). © Modis Land Rapid Response Team, Nasa GSFC