Le National Geographic a fêté ses 100 millions de followers avec un grand concours photo. © National Geographic, Instagram

Planète

National Geographic : les plus belles photos du concours Instagram

ActualitéClassé sous :Nature , Environnement , Voyage

Quelque 94.000 photos postées en 24 heures sur le compte Instagram du National Geographic ! C'est peu dire que le concours organisé par le site pour fêter ses 100 millions de followers a rencontré du succès. Voici les clichés gagnants issus du vote des internautes.

Avec plus de 20.000 photos postées par ses 135 photographes contributeurs, le compte Instagram du National Geographic (@natgeo) offre chaque jour un aperçu des plus beaux endroits et des plus belles scènes de vie sur la planète. Pour fêter ses cent millions de followers, le site a organisé un concours avec le hashtag #natgeo100contest, invitant les amateurs à envoyer leurs plus beaux clichés. Un immense succès : 94.000 images ont été postées durant les 24 heures d'ouverture du concours. Voici les 10 gagnants, issus du vote des internautes.

Premier prix : la grande migration

Le contraste est saisissant entre les zèbres s'abreuvant tranquillement dans le fleuve et les gnous bondissant dans la poussière. Pour cette photo, prise dans la réserve nationale du Masai Mara au Kenya, Ketan Khambhatta a remporté un safari photo de six jours en Tanzanie.
 

1er finaliste : l’étreinte

Une émouvante étreinte entre le ranger Matthieu Shamavu et Matabish, un jeune gorille des montagnes, orphelin, recueilli au centre Senkwekwe, au Congo. Ce centre de réhabilitation, situé dans le parc national Virunga, est le seul au monde à prendre en charge les gorilles dont les parents ont été tués par les braconniers.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by adamkieferphoto (@adamkieferphoto) on

2e finaliste : le requin curieux

Le requin baleine, le plus grand poisson au monde, ressemble parfois « à un banc de corail vivant », explique l'auteur de ce cliché, Matt Potenski. Saisi au large de l'île Mafia, en Tanzanie, ce spécimen se distingue par une large cicatrice de morsure de requin sur sa nageoire pectorale droite. « Il avait aussi une personnalité très curieuse et changeait constamment de direction pour examiner notre bateau », rapporte le photographe.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Matt Potenski (@shark8matt) on

3e finaliste : les agneaux anxieux

Ces deux jeunes agneaux, confortablement installés sur la banquette en cuir à l'arrière d'une voiture, sur le marché au bétail de Marneuli, en Georgie, guettent leur sort avec une certaine inquiétude. « Une photo belle et triste à la fois », commente son auteur, Khatia Nikabadze.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Khatiani (@khatia.ni) on

4e finaliste : les perroquets assoiffés

Le Cacatoès rosalbin est le perroquet le plus abondant sur le continent australien. Considéré comme nuisible dans la majeure partie de l'île, il cause de gros dégâts à l'agriculture et abîme les arbres où il niche. Les oiseaux, ici photographiés, s'agglutinent autour d'un rare point d'eau au milieu de la savane desséchée.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Chris O'Bryan (@obryan.wildlife) on

5e finaliste : apocalypse Rio

Ce cliché aux faux airs de fin du monde a été pris sur la plage d'Ipamena, à Rio de Janeiro, au Brésil. Les baigneurs semblent hésiter à plonger dans la mer, particulièrement agitée ce jour-là et qui rejette le sable sur la rive, créant un jeu de lumière irradiant.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Sandra Cattaneo Adorno (@sandracattaneoadorno) on

6e finaliste : l’Aigrette et sa proie

La Grande Aigrette, qui peut atteindre 1,7 mètre d'envergure, est largement répandue sur tous les continents. Vivant dans les zones humides, elle se nourrit surtout de poissons, mais aussi de vertébrés terrestres comme les campagnols ou, comme ici, de grenouilles.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Frank Haluska (@fshaluska) on

7e finaliste : sous le soleil de janvier

Les ombres s'allongent sous le soleil de cet après-midi, à New York. Les patineurs de Prospect Park, un des plus grands parcs de la ville, effectuent leur dernières glissades. Les États-Unis ont connu une vague de froid historique en janvier 2019.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Felice Simon (@goldenfelice) on

8e finaliste : ciel d’orage

« Alors qu'un violent orage a fait fuir tous les touristes en fin d'après-midi, je suis resté et j'ai trouvé un endroit au bord d'un rocher pour prendre les photos », raconte l'auteur de ce cliché, Francisco J. Perez. Trois prises, associant pose longue et temps d'exposition différents, ont été ici assemblées pour rendre compte de l'intensité de cette tempête, en Arizona.
 

 
 
 
 
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !