Le polar vortex venu d’Arctique a entraîné une vague de froid sur le Midwest américain d’une ampleur inédite depuis plusieurs décennies. © BradleyWarren, Fotolia

Planète

Vague de froid aux États-Unis : les effets inattendus du vortex polaire

ActualitéClassé sous :grand froid , vortex polaire , vague de froid

-

Une « poussière de diamant », scintillante, d'effrayants cryoséismes, des veaux nés prématurément... Le froid polaire qui s'est abattu sur les États-Unis ces derniers jours provoque des effets étranges qui inquiètent ou amusent.

Plusieurs records de température ont été frôlés ce jeudi 31 janvier aux États-Unis : -26 °C à Détroit (Iowa), -31 °C à Chicago, -33 °C à Minneapolis (Minnesota). Un froid renforcé par le vent glacial qui donne des températures ressenties jusqu'à -53 °C. L'air polaire descendu d'Arctique a provoqué des coupures d'eau et d'électricité, des perturbations dans les transports, et entraîné la mort d'une dizaine de personnes. Mais on assiste aussi à des phénomènes inhabituels qui font le bonheur des internautes sur les réseaux sociaux.

Des incendies pour dégeler les rails

À Chicago, des incendies ont été allumés sur les aiguillages à partir des bouches de gaz pour empêcher l'acier de geler. « C'est un peu comme un barbecue géant », plaisante la responsable des transports Mel Riele. Le froid peut entraîner la contraction du métal qui va se fracturer et provoquer le déraillement des trains.
 

Du brouillard de vapeur

Des scènes féeriques de vapeur s'échappant au-dessus du lac Michigan partiellement gelé ont été filmées ces dernières heures. Le phénomène se produit lorsque l'air très froid se mélange à l'air plus doux situé juste au-dessus de l'eau. En refroidissant, ce mélange se condense en laissant échapper de la vapeur d'eau.
 

De la « poussière de diamant »

Normalement observée uniquement dans les régions polaires, la « poussière de diamant » est un nuage constitué de vapeur d'eau qui produit un effet irisé en cristallisant au contact de l'air froid. On peut alors observer une sorte de neige qui vient du sol. Ce phénomène se produit généralement à des températures inférieures à -39 °C si l'air est pur, mais dans une atmosphère polluée il peut intervenir dès -10 °C.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Nicola Chilton (@nicolachilton) on

Des cryoséismes

Les habitants de la région de Chicago et d'Indianapolis ont pu entendre d'impressionnantes explosions ces derniers jours. Des bruits sourds de craquement provoqués par des « cryoséismes » ou « tremblements de glace ». Ce phénomène se produit lorsque le sol saturé d'eau gèle : la glace, qui prend plus de place que l'eau, entraîne l'éclatement des roches et ces bruits inhabituels. Dans certains cas, on peut même ressentir un minitremblement sous ses pieds.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Paul Cantin (@seldomherd) on

Un brise-glace sur la rivière Chicago

Alors que les températures ont plongé sous les -30 °C à Chicago, soit le deuxième jour le plus froid depuis 150 ans, la rivière traversant la ville a presque intégralement gelé en surface. Il faut dire que cette rivière est un peu spéciale : c'est le lac Michigan qui l'alimente et non l'inverse. Un brise-glace tente ici de se frayer un passage.
 

Des canalisations qui éclatent

L'eau qui gèle a fait éclater les canalisations dans plusieurs localités dans les rues ou à l'intérieur des maisons. Un internaute du Minnesota a même posté cette étonnante photo de ses toilettes prises dans la glace dont le réservoir a éclaté. Les autorités conseillent de fermer les arrivées d'eau et de laisser le chauffage allumé y compris dans des lieux inhabituels comme les garages, caves et greniers.

Des bulles de savon qui gèlent

Avec le froid, les bulles de savon se transforment instantanément en magnifiques boules de glace qui cristallisent. Constituée d'une couche de molécules d'eau intercalée entre deux couches de molécules de savon, la bulle de savon se solidifie à une température bien plus basse que l'eau, autour de -15 °C. Les cristaux se propagent le long de la bulle et adoptent différentes formes selon le vent, l'ensoleillement ou l'humidité.

Des veaux qui naissent prématurés

Plusieurs cas de naissances prématurées ont été enregistrés chez des éleveurs de vaches du Midwest, rapporte la BBC. Les veaux nouveau-nés, dont le système circulatoire est encore immature, ne résistent pas au froid et meurent en quelques heures. Les agriculteurs déplorent également des oreilles, queues et des mamelles gelées, ce qui entraîne une perte de production de lait. Afin de protéger leurs animaux, certains ont même construit des igloos pour les poulets.

Les lampadaires qui frissonnent

À Cadillac, dans le Michigan, on a enregistré -17 °C mercredi et jusqu'à -30 °C en ressenti sous l'effet du vent glacial. De quoi faire trembler les poteaux métalliques des lampadaires avec un joli effet sonore.

La peinture de voitures qui s’écaille

Avec le froid, la moindre trace d'humidité sous la peinture va entraîner le craquèlement du revêtement en gelant. Avec l'eau additionnée des sels de fonte, la carrosserie va alors rapidement rouiller. Il est conseillé de passer de la cire avant les premiers froids pour protéger la peinture et empêcher le givre d'adhérer.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi