Strasbourg en hiver sous la neige. © Alexi Tauzin, Adobe Stock
Planète

Classement des 20 villes les plus froides de France

Question/RéponseClassé sous :météorologie , froid , température
 

Langres, en Haute-Marne, détient la palme de la ville la plus froide de France. La plupart des villes de ce Top 20 des villes les plus froides en moyenne annuelle se trouvent, comme elle, dans la région Grand Est.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] La croissance de flocons de neige, un spectacle hypnotisant !  Bienvenue dans le monde de la neige. Découvrez la croissance de flocons de neige vue au microscope et en accéléré. Des images pleines de poésie qui nous racontent la formation des flocons, presque toujours en étoile à six branches symétriques. Et il n’y en a pas deux identiques. 

Pour vivre à Langres, en Haute Marne, mieux vaut avoir une bonne réserve de pulls et de chaussettes chaudes. La commune arrive en tête des villes de plus de 5.000 habitants les plus froides de France métropolitaine. Langres est même la seule ville de tout l'hexagone à ne pas dépasser les 10 °C de température moyenne annuelle, avec un pénible 9,8 °C enregistré à l'année.

Le mois le plus froid est celui de janvier (-1,3 °C de température minimale et 3,4 °C de température maximale) et le plus chaud est celui de juillet dont sa douceur est tout de même appréciable (13,9 °C de température minimale et 23,5 °C de température maximale). Une des explications de ce climat rigoureux provient de son altitude relativement élevée, à 466 mètres.

Les villes les plus froides de France métropolitaine (villes de plus de 5.000 habitants et situées à moins de 500 mètres d’altitude). Normale annuelle de la température moyenne sur la période 1981-2010. © Céline Deluzarche, d’après données Météo France

Le record de froid en France

Guère mieux loties que Langres, les villes de Nancy, Épinal et Charleville-Mézières enregistrent 10 °C de température moyenne annuelle. Ces villes jouissent d'un climat continental, propice aux forts écarts de température entre l'été et l'hiver. Mais la chaleur estivale ne parvient pas à compenser le froid hivernal. À Langres, le record de froid date du 2 février 1956, avec -21,2 °C mesuré ce jour-là. Ce qui est loin d'être un record absolu.

Ce dernier a été enregistré à Mouthe, une petite commune du Doubs, située à 930 mètres d'altitude (et donc hors des critères de ce classement), où le thermomètre est descendu à -36,7 °C le 13 janvier 1968. Dans ce hameau niché au fond d'une combe, les températures sont même négatives durant la moitié de l'année (176 jours par an) ! L'après-midi même du record, la température est cependant remontée à +1,1 °C, soit presque 38 degrés d'amplitude thermique sur la journée, rapporte Météo France.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !