Le chou Daubenton (Brassica oleracea acephala), surnommé « chou branchu » ou « chou perpétuel », fait partie de la famille des brassicacées. Il est vivace et sa hauteur oscille entre 1 m et 1,20 m, en présentant un aspect arbustif. Ce légume est capable, grâce à son feuillage persistant, de produire pendant 4 à 7 ans. Il ne donne ni fleurs, ni graines.

Ce sont les têtes aux extrémités de ses branches que l'on utilise en cuisine, crues, en fricassées ou en potées, voire préparées comme des aspergesasperges. Leur goût est à la fois sucré et amer.

Ce chou Daubenton est très coloré. © HGalina, Shutterstock
Ce chou Daubenton est très coloré. © HGalina, Shutterstock

Propriétés médicinales

Cette plante, redevenue depuis quelque temps à la mode, est réputée pour ses vertus tonifiantes.

Exigences du chou Daubenton

Cette plante est très rustique, mais préfère un sol bien drainé, même calcairecalcaire, et riche en matièresmatières organiques. En automneautomne, il faut lui apporter 4 kg/m2 de fumier ou de compostcompost bien décomposé et, deux semaines avant la plantation, 100 g/m2 d'un engrais minéralminéral riche en potasse.

Culture au jardin

Ce chou ne se sème pas, mais se plante, que ce soit au printemps ou en été, en respectant une distance de 1 m entre les lignes et de 60 cm entre les pieds.

Entretien

Cette plante ne réclame qu'un arrosage régulier pour ne pas laisser la terreterre se dessécher. Buttez de temps en temps vos choux. Arrosez-les au pied et non sur leur pomme afin d'éviter l'apparition d'une pourriture.

Récolte et conservation

Il suffit de prélever la quantité de feuilles dont vous avez besoin sur les pieds, de mars à mai ou en septembre-octobre, une pratique qui stimule la formation de nouveaux jets. Plus vous les couperez et plus ils repousseront ! Si vous pouvez effectuer vos récoltes de temps en temps, il n'est alors pas nécessaire d'envisager une conservation, au besoin à réaliser durant une semaine au réfrigérateurréfrigérateur.

Astuce culturale

Ce légume se bouturebouture facilement. Il vous suffit de repiquer la base de ses tiges directement en place. Au préalable, trempez les rameaux dans une solution d'hormonehormone d'enracinement, ce qui augmentera les chances de réussite de cette opération.