Les poivrons se récoltent verts en fin d'été et bien mûrs en automne. © Fotolia

Maison

Poivron et piment : de la culture à la récolte

Question/RéponseClassé sous :jardin , Jardinage , cultiver son potager

Se différenciant par leur goût dû à un taux de capsaïcine différent, le poivron et le piment appartiennent à la famille des Solanacées. Apportant du peps et de la couleur à vos plats, ces plantes se cultivent facilement en respectant certaines conditions. Découvrez ces conseils pour réussir la culture et la récolte de vos piments et poivrons.

Les graines de piment ou poivron se sèment de la mi-février (sous abri), à la mi-avril dans des godets ou terrines pour être repiqués dans des contenants plus gros un mois après. La plantation en pleine terre dans le potager a donc lieu d'avril à mi-juin. Faisant partie des plantes potagères gourmandes, ces légumes doivent être cultivés dans un sol bien travaillé et enrichi favorisant une récolte abondante. Pour les planter :

  • creusez un trou de plantation de 20 à 30 centimètres en tous sens ;
  • remplissez les cavités de compost ou de fumier décomposé garantissant un bon enracinement des plantes ;
  • enterrez vos plants de poivrons et de piments jusqu'au collet en veillant à ne pas le recouvrir ;
  • tassez le sol et arrosez abondamment ;
  • disposez des tuteurs de 150 centimètres pour soutenir les tiges.

Au moment de placer vos plants de poivron et de piment en terre, respectez un espacement de 50 centimètres entre les pieds, mais aussi entre les rangs. Concernant l'arrosage, créez une cuvette permettant de retenir l'eau autour des plants ou installez un système de goutte-à-goutte.

Prendre soin des piments et poivrons

Requérant un endroit chaud et ensoleillé, les poivrons et les piments ne supportent ni les coups de vent ni le froid. Pour favoriser leur bon développement, protégez vos plants le plus longtemps possible.

Gardez vos plants de piment et de poivron sous des châssis vitrés ou sous un mini-tunnel en plastique, au début de la plantation. En effet, de simples cloches ne suffisent pas. La pose de ces protections n'est pas nécessaire dans les zones méridionales.

Pensez à surveiller régulièrement et à aérer vos pieds mis sous abri. En effet, la condensation engendrée par la protection favorise une humidité prolongée. À noter que par temps ensoleillé, les plantes peuvent être sujettes à des brûlures.

Les tiges des poivrons et des piments étant particulièrement cassantes, pensez à soutenir les branches chargées de fruits. Effectuez aussi un palissage au fur et à mesure de la croissance des plants. Pour cela, utilisez des fils de fer ou de liteaux, à fixer sur les tuteurs préalablement installés.

Concernant la taille, laissez quelques fruits faire leur apparition puis coupez les tiges secondaires en laissant une feuille au-dessus du dernier poivron ou piment. Lorsque le pied donne une douzaine de fruits, coupez la tête de la tige principale. Cette limitation de fruits est nécessaire dans les régions du nord de la Loire afin qu'ils profitent tous du soleil pour finir de mûrir.  

Récolter les piments et les poivrons

La récolte des piments et des poivrons peut s'effectuer en deux fois. En fin d'été, les fruits se cueillent encore verts, lorsqu'ils sont encore immatures, mais avec une peau brillante. En automne, et ce, jusqu'aux premières gelées, vous obtiendrez des poivrons et des piments bien mûrs avec de belles couleurs (rouge, orange, jaune ou pourpre). À noter que le mûrissement des fruits se poursuit même après la récolte si vous suspendez les pieds entiers.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi