Autonomes et intelligents, les robots tondeuses font de plus en plus d'adeptes. Une fois programmés, ils assurent l'entretien du gazon et favorisent son développement. © Cub Cadet
Maison

Des robots tondeuses ultra connectés : tour d'horizon

ActualitéClassé sous :jardin , robot tondeuse , entretien de pelouse

-

Apparus il y a 25 ans, les robots tondeuses n'ont cessé d'évoluer. Aujourd'hui, ils sont ultra connectés, capables d'entretenir tous les types de terrain, qu'ils soient petits, grands, étroits, en pente... Rien ou presque ne les arrête.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Quand les robots s'invitent à la maison  Dans notre quotidien, la robotique risque de prendre de plus en plus de place. Dans cette vidéo, Jean-Claude Heudin nous explique de A à Z ce qu'est la robotique domestique. © Futura-Sciences 

Pour assurer la tonte d'un jardin d'une surface de 125 m2 jusqu'à 5.000 m2, un robot tondeuse a besoin de deux choses : une base pour recharger ses batteries et qu'on lui fixe des limites. Ces dernières sont matérialisées par un câble périphérique enterré dans le sol à quelques centimètres de profondeur ou fixé sur la pelouse par des cavaliers. Une fois ces éléments installés, un robot tondeuse s'occupe de la tonte en totale autonomie, même dans les passages étroits. Selon le modèle, il peut gravir une pente comprise entre 25 et 45 % (voire 70 % pour le robot 4x4 d'Husqvarna).

Des robots ultra connectés

Concentrés de technologie, les robots tondeuses sont programmables depuis un écran de contrôle ou depuis votre canapé avec votre smartphone et une application dédiée (Works Landroid, Roboconnect Cub cadet, Husqvarna, Automower Connect, Stihl iMOW...). Selon les fabricants et modèles, les robots tondeuses embarquent toute la panoplie de connexion (Bluetooth, WiFi, 3G). Ils embarquent aussi un système de navigation GPS ou satellite. Le premier système permettant de localiser le robot tondeuse, mais aussi de lui permettre d'établir un plan du jardin, d'ajuster ses déplacements (Automower). Le second de s'affranchir de la pose des câbles périphériques à l'image de la technologie Epos d'Husqvarna. Cette dernière crée une barrière virtuelle précise à deux ou trois centimètres seulement. Encore réservée aux professionnels, elle devrait à terme équiper les modèles destinés aux particuliers.

Les zones de tonte sont actuellement délimitées par un réseau de câbles raccordés à la base du robot tondeuse. Bientôt disponible pour les particuliers, le repérage par satellite simplifiera l'installation. © Karoline Thalhofer

La voix de son maître

Pour encore plus de confort d'utilisation, il est désormais possible de commander le robot avec la voix. Soit en l'intégrant à un système domotique Smart home (par exemple Stihl iMOW, Husqvarna Automower ou Gardena Sileno) et les enceintes connectées Google home, Amazon Alexia, soit via un module vocal dédié (Works Landroid).

Des applications en progrès

Plus ou moins intuitives, les applications mobiles ont de nombreuses fonctionnalités qui se retrouvent dans chacune d'elles. Au menu, programmation des jours et heures de tonte, mise en route ou arrêt du robot, maintenance à faire, météo, mise à jour automatique... Pratique mais, en regardant les divers avis utilisateurs, ces applis ont encore quelques progrès à faire pour être parfaites.

Les applications pour smartphone et tablette développées par les fabricants permettent aux heureux propriétaires de commander et de surveiller facilement le bon fonctionnement de leur robot tondeuse. © Husqvarna

Une coupe du gazon parfaite

Tous les robots tondeuses effectuent la tonte du gazon de façon aléatoire afin que toute la surface de la pelouse soit parfaitement tondue. Comparé à une tondeuse classique, un robot tondeuse assure une fréquence d'entretien élevée de la pelouse, ce qui favorise la densification du gazon. Par ailleurs, l'herbe est coupée très finement et n'est pas ramassée (technique appelée mulching). Avantage, ces déchets végétaux conservent l'humidité du sol et fertilisent le gazon.

  • Tous les robots tondeuses sont équipés de la fonction mulching.
  • Les robots tondeuses travaillent en silence (entre 55 et 70 dB) contrairement à une tondeuse thermique (90 dB).
  • Il est conseillé d’hiverner un robot tondeuse pour préserver ses composants du gel.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !