Chasses préhistoriques en Auvergne

DossierClassé sous :préhistoire , gibiers , cortèges fauniques

-

Comment les groupes nomades de chasseurs-collecteurs du Paléolithique supérieur ont-ils exploité les ressources animales dans leur environnement ? Des déchets, alimentaires, objets en os, bois de cervidés, ivoire permettent de connaître les gibiers chassés, les stratégies de chasse, les produits obtenus.

  
DossiersChasses préhistoriques en Auvergne
 

Comment les groupes nomades de chasseurs-collecteurs du Paléolithique supérieur ont-ils exploité les ressources animales disponibles dans leur environnement ?

Reconstitution d'homo sapiens (une femme et un enfant). © Sémhur, Wikimedia commons, DP

Depuis l'acquisition des gibiers (chasse, piégeage) et la collecte de matériaux (bois de cervidés) jusqu'à la consommation et l'utilisation des produits obtenus (alimentaires ou non), les Hommes ont fait des choix que l'on tente d'identifier par l'étude des vestiges osseux. En effet, ces restes, qui sont des déchets alimentaires et techniques (issus de la fabrication d'objets en os, bois de cervidés et ivoire) permettent, lorsqu'ils sont bien conservés, de connaître les gibiers chassés, les stratégies de chasse, les produits obtenus, transformés puis utilisés ou consommés.


Caribous nageant

La multiplication des données, leur confrontation à une échelle régionale ainsi que la mise en relation avec les données de l'exploitation des autres ressources (minérales et végétales) permettent d'aborder la question de l'étendue des espaces exploités et des environnements.

C'est également la mobilité des groupes que l'on peut documenter grâce à de telles données (notamment celles des saisons de chasse et d'occupations des sites), question essentielle dans la connaissance de l'économie de groupes nomades. Ce que l'on sait aujourd'hui de l'exploitation du monde animal au Paléolithique supérieur témoigne de situations plutôt similaires à l'échelle de l'Europe occidentale et de particularités insuffisamment analysées. L'exemple du Massif Central français est présenté ici.