Concernant les outils de la Préhistoire, il faut distinguer ceux qui ont été inventés sous l'ère paléolithique et ceux mis au point durant le Néolithique.

L'ère paléolithique s'étend de 3 millions d'années à 8.000 ans avant Jésus-Christ. Au cours de cette très vaste période divisée en trois phases (Paléolithique inférieur, Paléolithique moyen et Paléolithique supérieur), on estime que les Hommes ont mis au point leurs premières armes, environ 2 millions d'années avant notre ère.

Le Paléolithique et les premières armes : bifaces, harpons et poignards

Ces armes rudimentaires sont des gourdins en boisbois ainsi que des morceaux de pierres. De manière aléatoire, ces roches brisées, souvent des silex, deviennent des armes bifaces tranchantes.

Par la suite, les Hommes se sont servis de ces objets pour faire face aux besoins de leur quotidien. Ces outils, tranchants ou polis, deviennent ainsi des grattoirs, des perçoirs ou des burins.

Vers la fin du Paléolithique, on retrouve les premiers harpons ainsi que des poignards qui servent à couper, à tailler et à aiguiser. Certains outils proviennent également d'os d'animaux. Les armes, elles aussi, se perfectionnent avec les propulseurspropulseurs de sagaies.

Outils de la Préhistoire : le Néolithique et l'agriculture (faucilles, haches)

L'ère néolithique dure environ 5.000 ans, elle s'étend de 8.000 à 3.000 avant Jésus-Christ. Les armes et les outils évoluent et de nombreux ustensiles servant à améliorer le quotidien voient le jour. On peut citer notamment les outils destinés à cultiver la terreterre, comme les faucilles en silex. À mi-chemin entre l'arme et l'outil, on retrouve aussi plusieurs types de haches. En effet, les haches servent à la fois à couper et à travailler le bois.

Vers le milieu de l'ère néolithique, les Hommes se sont rendu compte qu'en mettant certaines roches en contact avec le feufeu, elles devenaient du métalmétal qui, ensuite, se solidifiait. À partir de cette découverte, les outils sont devenus plus pratiques et plus performants.