Sciences

La Nasa entre en piste

Dossier - Nasa : 50 ans de conquête spatiale
DossierClassé sous :Astronautique , Nasa , cinquantième anniversaire de la Nasa

-

La Nasa, née le 29 juillet 1958, fête ses cinquante années d’existence. Après avoir retracé sa genèse depuis les pères fondateurs de l’Astronautique, nous nous attarderons sur quelques-unes des missions les plus marquantes de ses débuts, jusqu’au premier débarquement sur la Lune qui marqua à la fois la fin d’une grande aventure humaine et le commencement d’une autre, encore plus ambitieuse.

  
DossiersNasa : 50 ans de conquête spatiale
 

En janvier 1958, alors qu'Explorer 1 entamait ses premières orbites, le sénateur Lyndon B. Johnson expose les travaux du Senate Preparedness Committee et réclame la mise en place d'une agence spatiale indépendante. Trois mois plus tard, Eisenhower présente au Congrès un projet de loi visant à créer cette agence sous une forme civile. En juillet, le Congrès met sur pied la National Aeronautics and Space Administration (Nasa). Eisenhower signera cette loi le 29 juillet 1958, nommant T. Keith Glennan au poste de premier Administrateur avec Hugh Dryden comme Administrateur adjoint. Cette nouvelle structure devait être complètement opérationnelle le premier octobre de la même année et remplacer du même coup le Naca.

Premier siège adinistratif de la Nasa, à Washington. Crédit Nasa

Le 1er octobre 1958, la Nasa était définitivement créée et héritait immédiatement des cinq structures principales du Naca, à savoir le Lewis Research Center (Ohio) , le Langley Research Center ainsi que le Wallops rocket test range (Virginie), l'Ames Research Center et le Muroc aircraft test range (Californie). Les chercheurs et techniciens du Naval Research Laboratory attachés au programme Vanguard, ainsi que les spécialistes du programme Redstone de l'Armée, furent aussi placés sous le contrôle exclusif de la Nasa, ce qui eut pour effet de s'approprier l'entièreté du budget de la Défense nationale réservé à l'espace et de se voir attribuer la responsabilité d'envoyer les premiers hommes en orbite.