La coupole abritant le Grand télescope des Canaries. © Wikimedia, Creative Commons asa 3.0

Sciences

Grand télescope des Canaries

DéfinitionClassé sous :Astronomie , télescope , miroir
 

Le Gran Telescopio Canarias (en français, le Grand télescope des îles Canaries) est installé sur l'île de La Palma, à 2.396 mètres d'altitude. Inauguré en 2007, il a été financé à 90 % par l'Espagne.

Ce télescope géant dispose d'un miroir primaire composé de 36 miroirs hexagonaux d'une surface collectrice totale de 75,7 mètres carrés, soit l'équivalent d'un miroir sphérique de 10,40 mètres de diamètre. La lumière collectée est focalisée sur un miroir secondaire puis renvoyée vers un miroir tertiaire qui dirige le faisceau en direction des différents instruments d'analyse : spectrographes et analyseurs dans le domaine visible et infrarouge (Osiris, CanariCam, Elmer et Emir).

Le Grand télescope des Canaries ou GTC. Son miroir primaire mesure 10,4 mètres de diamètre. © J. B. Feldmann

Un télescope doté d'optique active et d'optique adaptative

La partie optique bénéficie de deux systèmes d'optimisation : l'optique active (qui réalise un alignement optimal des trois miroirs en tenant compte de la température, de la gravité et des défauts de construction), et l'optique adaptative, un procédé qui analyse l'agitation atmosphérique plusieurs fois par seconde et déforme légèrement chaque miroir hexagonal en temps réel afin de corriger les effets néfastes de la turbulence.

L'ensemble du télescope est supporté par une monture altazimutale. Une coupole de 32 mètres de diamètre climatisée abrite le GTC.

Futura-Sciences vous invite à découvrir la galerie photo du GTC.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !