Sciences

En bref : Hess II devient le plus grand télescope Cherenkov au monde

ActualitéClassé sous :Astronomie , HESS , Cherenkov

Hess II, le plus grand télescope Cherenkov au monde, a vu sa première lumière le 26 juillet en Namibie. Sa puissance s'ajoute aux 4 instruments du même type déjà en service sur ce site.

Le télescope Cherenkov Hess II trône désormais au milieu de ses 4 petits frères. © Hess Collaboration, Clementina Medina
Le télescope Cherenkov Hess II trône désormais au milieu de ses 4 petits frères. © Hess Collaboration, Clementina Medina
 

Voici presque 10 ans, en septembre 2002, avait lieu l'inauguration du premier des télescopes à rayons gamma du projet Hess (High Energy Stereoscopic System) sur le site de Gamsberg en Namibie. Cette coopération entre l'Europe et l'Afrique visait à créer un réseau de récepteurs destinés à détecter les rayons gamma de très haute énergie d'origine cosmique associés aux supernovae et aux trous noirs grâce au flash lumineux que ces rayons produisent en interagissant avec l'atmosphère terrestre, par effet Cherenkov.

High Energy Stereoscopic System, dont les initiales rendent hommage au physicien Victor Franz Hess qui découvrit les rayons cosmiques en 1910 (ce qui lui valut le prix Nobel en 1936), comprend 4 télescopes de 12 m de diamètre, opérationnels depuis 2004, auxquels vient s'ajouter Hess II. Avec son miroir de 28 m, il est désormais le plus grand télescope Cherenkov au monde devant le Magic (17 m) installé sur l'île de La Palma aux Canaries.

Les 5 télescopes du réseau Hess pourront désormais étudier avec une résolution record les cascades de particules atmosphériques générées par les rayons gamma de très haute énergie dont on connaît actuellement plus d'une centaine de sources cosmiques. Le télescope Hess II pivotera deux fois plus vite que ses petits frères pour pointer rapidement tout sursaut gamma. De plus, sa caméra de 3 tonnes sera en mesure de saisir des gerbes de particules en quelques milliardièmes de seconde ; autant de performances qui annoncent une belle moisson de découvertes dans le ciel pour les années qui viennent.  

Cela vous intéressera aussi