Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Des aurores polaires vues de l'ISS, un spectacle époustouflant La Terre est en permanence bombardée de particules chargées provenant du Soleil. En pénétrant dans la haute atmosphère, elles génèrent des aurores polaires. La Nasa en capture souvent en time-lapse depuis l’espace, comme durant cette vidéo.

Construite par Thales Alenia Space, la coupole a été lancée par la navette EndeavourEndeavour en février 2010. La coupole, ou Cuppola, est le module le plus fun de la Station spatiale internationaleStation spatiale internationale. En effet, cette coupole d'observation, de forme convexeconvexe et circulaire de 2,95 m de diamètre et 1,5 m de hauteur, est dotée d'un nombre record d'hublots. Au nombre de sept, les hublots forment l'ensemble le plus grand jamais conçu pour l'espace. Ils sont agencés en un hublot central de forme circulaire entouré de six autres plus petits et trapézoïdaux.

La coupole est installée sur le port d'amarrage de l'élément de jonction 3 (Tranquility) orientée vers la Terre. Avec cette coupole, les astronautesastronautes disposent d'un emplacement exceptionnel pour observer la Terre et travailler en observant au travers de ses sept hublots qui offrent une vision à 360° autour de la Station spatiale.

Voir aussi

Visitez la Station spatiale comme si vous y étiez

La coupole vue depuis la navette Endeavour, en vol pour retourner sur Terre (février 2010), après l'avoir livrée (STS130, février 2010). À droite, depuis l'intérieur de la coupole, un astronaute photographie la navette Atlantis avec, dans sa soute, le module logistique Raffaello, lors de la toute dernière mission d'une navette (STS135, juillet 2011). © Nasa
La coupole vue depuis la navette Endeavour, en vol pour retourner sur Terre (février 2010), après l'avoir livrée (STS130, février 2010). À droite, depuis l'intérieur de la coupole, un astronaute photographie la navette Atlantis avec, dans sa soute, le module logistique Raffaello, lors de la toute dernière mission d'une navette (STS135, juillet 2011). © Nasa

Un poste d'observation pour photographier la Terre

De cet emplacement, ils peuvent notamment piloter et contrôler le bras robotique Canadarm2 du complexe orbitalcomplexe orbital par exemple. Il s'agit aussi d'un poste d'observation idéal pour superviser l’amarrage des différents véhicules spatiaux qui transportent des astronautes ou qui viennent ravitailler le complexe orbital, mais aussi les sorties dans l'espace. Depuis ce promontoire exceptionnel, il est possible de réaliser des observations scientifiques, voire installer des instruments.

Enfin, ce module est plaisant parce qu'il sert de lieu de détente pour les astronautes qui s'y installent pour profiter d'une vue panoramique sur la Terre et les étoilesétoiles. Ils s'y rendent pour se changer les idées, en observant notre Planète défilée sous leurs yeuxyeux et avec la possibilité de pouvoir assister jusqu'à 16 levers et couchers du soleil par jour !