Surpopulation dans la Station spatiale internationale : un astronaute va devoir dormir dehors

Classé sous :station spatiale internationale , ISS , astronautes

[EN VIDÉO] ISS : visitez la prodigieuse Station spatiale internationale  La Station spatiale internationale (ISS) est en orbite depuis 1998. Bien qu’elle ait déjà fait plus de 100.000 fois le tour de notre planète, seules 230 personnes ont pu monter à son bord. Pour ceux restés sur Terre, l’Agence spatiale européenne (Esa) a préparé, en vidéo, une petite visite guidée de la Station, que nous vous invitons à découvrir ici. 

Après plusieurs reports dus à l'ouragan Eta, quatre astronautes (Michael Hopkins, Victor Glover, Shannon Walker et le Japonais Soichi Noguchi) se sont finalement envolés cette nuit pour la Station spatiale internationale (ISS) à bord de la navette SpaceX Falcon 9 Crew Dragon. Ils rejoignent les trois astronautes déjà présents, Kate Rubins et les Russes Sergey Ryzhikov et Sergey Kud-Sverchkov, portant ainsi à sept le nombre d'occupants pour la première fois depuis l'arrivée du premier équipage le 2 novembre 2000. Problème : la Station spatiale ne compte que six lits, ce qui va obliger le commandant de la mission Michael Hopkins à dormir dans la capsule du Crew Dragon.

« Nous manquons actuellement d'un couchage à bord de l'ISS », a confirmé Michael Hopkins, qui s'est personnellement porté volontaire pour dormir à part de ses petits camarades. La situation ne devrait toutefois être que provisoire, du matériel supplémentaire étant censé parvenir à l'ISS prochainement. Mais c'est une autre question qui préoccupe Shannon Walker : il va aussi y avoir un embouteillage côté appareils de fitness. « Nous devons tous faire de l'exercice chaque jour et c'est extrêmement important. [Avec 7 personnes à bord] nos horaires sont beaucoup plus serrés ce qui nous donne moins de flexibilité pour les autres activités de la journée, s'inquiète-t-il. Il y aura aussi un peu plus de monde autour de la table du dîner, mais ça, ce n'est pas bien grave », sourit l'astronaute. Dans l'espace, la règle de « six à table » préconisée par le Premier ministre Jean Castex contre le coronavirus ne s'applique pas.

La Station spatiale internationale ne compte que six places pour sept astronautes. © Nasa