Retour sur Terre de la capsule Crew Dragon de SpaceX avec à son bord les astronautes Doug Hurley et Bob Behnken. © Nasa, Bill Ingalls

Sciences

Vidéo : retour sur Terre de Crew Dragon avec les astronautes Doug Hurley et Bob Behnken

ActualitéClassé sous :vols habités , SpaceX , Nasa

-

[EN VIDÉO] Le retour de l'équipage de Crew Dragon  Après 64 jours à bord de la Station spatiale internationale, découvrez le retour des astronautes Doug Hurley et Bob Behnken grâce à la capsule Crew Dragon ! 

Les deux astronautes de la Nasa sont revenus sur Terre après un séjour réussi de 64 jours à bord de la Station spatiale internationale. En démontrant qu'il pouvait envoyer des Hommes dans l'espace et les ramener au sol en sécurité, SpaceX entre une nouvelle fois dans la légende avec un nouveau succès historique. Pour la première fois depuis juillet 2011, date de la dernière mission d'une navette, les États-Unis sont autonomes pour réaliser des missions habitées depuis le sol américain.

Après un vol et une mission de démonstration de 64 jours amarrée à la Station spatiale internationale, la Crew Dragon de SpaceX est redescendue sur Terre, ce dimanche soir avec, à son bord, les astronautes Doug Hurley et Bob Behnken. La capsule a amerri sur l'océan Atlantique, au large de Pensacola, dans le golfe du Mexique. Plusieurs sites de secours avaient été prévus au cas où la situation météorologique se serait fortement dégradée en raison de la présence de l'ouragan Isaias dans la région. La Crew Dragon et les deux astronautes ont été réceptionnés par le navire de récupération Go Searcher, de la même manière que lorsque les astronautes des missions Apollo sont revenus sur Terre.

Ce retour sur Terre qualifie le système de transport spatial de SpaceX et l'autorise à débuter son service commercial dans le cadre du Commercial Crew Transportation Capability (CCtCap) qui prévoit la réalisation de six vols opérationnels à destination de la Station spatiale internationale. Le premier de ces six vols est prévu le 20 septembre (entre le 15 et le 30 septembre) avec à son bord un équipage de quatre astronautes (3 Américains et un Japonais). Le vol suivant, prévu en mars 2021, embarquera deux astronautes américains, un Japonais et l'astronaute européen Thomas Pesquet.

Les deux astronautes sont revenus sur Terre avec 150 kilogrammes de fret, dont des spécimens d'expérimentation congelés, des effets personnels et le drapeau américain laissé à bord de l'ISS par le dernier équipage d'une navette spatiale en juillet 2011. Lors de leur séjour à bord de l'ISS, Doug Hurley et Bob Behnken ont exécuté de nombreux travaux d'intérêts généraux (entretien et maintenance) mais aussi la réalisation de quelques expériences scientifiques. Bob Behnken, qui avait effectué auparavant six sorties dans l'espace, a pu en faire quatre de plus avec l'astronaute de la Nasa, Chris Cassidy.

Une rentrée atmosphérique à 28.000 kilomètres par heure 

Le désarrimage, la désorbitation et l'amerrissage se sont donc parfaitement déroulés. Quelques minutes avant la rentrée atmosphérique, le module de service, ou trunk, autour duquel sont installés les panneaux solaires et les panneaux dissipateurs d'énergie, a été largué, libérant ainsi le bouclier thermique de la capsule. Cette rentrée atmosphérique s'est faite à environ 28.000 kilomètres heure. L'essentiel du freinage de la capsule, bien protégée par son bouclier thermique qui a encaissé l'énorme dégagement de chaleur occasionné par la réduction de la vitesse, s'est fait naturellement lors de la traversée des différentes couches de l'atmosphère. Les parachutes pilotes furent déployés à 5,5 kilomètres d'altitude à près de 550 kilomètres par heure, suivis des quatre parachutes principaux qui se sont déployés lorsque la capsule s'est trouvée à 1.800 mètres de la surface de l'océan à 191 km/h. 

Pour en savoir plus

L’ouragan Isaias menace le retour demain de Crew Dragon avec les astronautes

Article de Futura avec l'AFP Relaxnews publié le 02/08/2020

Les premiers astronautes à avoir atteint la Station spatiale internationale (ISS) à bord d'un appareil américain en presque 10 ans en sont repartis samedi 1er août, dans la capsule SpaceX, pour retourner sur Terre, malgré des risques d'ouragan en Floride.

« Et les voilà partis ! », a tweeté la Nasa en annonçant que Bob Behnken et Doug Hurley avaient quitté la Station spatiale, après avoir diffusé des images montrant le Crew Dragon se détacher doucement et sans accroc de l'engin dans le noir de l'espace.

Le désamarrage s'est fait dans les temps, autour de 23 h 34 GMT (01 h 34, heure de Paris), deux mois après l'arrivée des deux hommes à bord de la capsule créée par la société d'Elon Musk, a précisé l'Agence spatiale américaine, ajoutant que celle-ci prenait « une trajectoire sûre ».

Éviter la tempête tropicale Isaias

L'amerrissage est prévu dimanche à 14 h 41 (18 h 41 GMT, soit 20 h 41, heure de Paris) dans le golfe du Mexique. Il a été maintenu à l'ouest de la Floride, alors que la tempête tropicale Isaias, qui pourrait redevenir un ouragan (voir article plus bas), menace les côtes orientales de la péninsule du sud-est des États-Unis.

Un site au large de la ville de Pensacola (dans le nord de la Floride) a été retenu comme « prioritaire » pour l'amerrissage, avec une alternative en face de Panama City, si la mer était trop agitée ou les vents trop violents.

Suivez en direct le retour sur Terre des deux astronautes américains qui ont passé 62 jours à bord de la Station spatiale. © Nasa

Un dinosaure en apesanteur

Quelques heures plus tôt, les deux astronautes avaient fait leurs adieux aux trois collègues qu'ils laissent derrière eux. « Le plus difficile fut de nous mettre en orbite, mais le plus important est de nous ramener à la maison », a souligné Bob Behnken à quelques heures de l'échéance. L'opération est en effet délicate, même si l'an dernier, la capsule Dragon a accompli cette mission à vide et sans incident. La rentrée atmosphérique testera la résistance du bouclier thermique. Ensuite, il faudra compter sur de grands parachutes pour ralentir la descente jusqu'à l'océan.

S'adressant à son fils et à celui de son collègue, Bob Behnken a brandi un petit dinosaure coloré, choisi par les enfants pour les accompagner dans « cette mission historique et qu'il a laissé voler en apesanteur pendant quelques instants. Tremor l'apatosaure rentre à la maison avec vos papas ! », leur a-t-il lancé, entouré de ses deux collègues russes, Anatoly Ivanishin et Ivan Vagner, et du chef de la mission, le capitaine Chris Cassidy. « Nous disons au revoir à nos deux amis et collègues », a déclaré ce dernier, en se disant à la fois « triste » de les voir partir et « enchanté » que l'ISS ait de nouveaux moyens « d'amener et de faire repartir » des astronautes.

Le retour des vols habités américains

Bob Behnken et Doug Hurley sont devenus les premiers astronautes à être acheminés vers la Station spatiale internationale, à 400 kilomètres de la Terre, par une société privée, sous contrat avec la Nasa. Le vol, dont le départ avait déjà été reporté à cause d'une météo changeante, a aussi marqué le premier vol habité lancé depuis les États-Unis depuis 2011, et la retraite des navettes spatiales. Les Américains voyageaient depuis à bord de fusées russes Soyouz.

La Nasa a chargé SpaceX, qui acheminait depuis 2012 des cargaisons vers l'ISS, de développer un nouveau taxi spatial, et si la mission actuelle est certifiée sûre, les Américains ne dépendront plus des Russes pour accéder à l'espace.

Pour trois milliards de dollars, accordés depuis 2011 dans le cadre d'un contrat à prix fixe, SpaceX a promis à la Nasa six allers-retours vers l'ISS, avec quatre astronautes à bord.

L'astronaute français Thomas Pesquet a fait savoir cette semaine qu'il voyagerait à son tour à bord du Crew Dragon de Space X pour sa seconde mission sur l'ISS au printemps 2021.


L’ouragan Isaias menace le retour demain de Crew Dragon avec les astronautes

Article de Futura avec l'AFP Relaxnews publié le 01/08/2020

Les premiers astronautes à avoir atteint la Station spatiale internationale à bord d'un appareil américain en presque 10 ans pourraient ne pas pouvoir rentrer sur Terre ce week-end comme prévu, à cause de l'ouragan Isaias, a indiqué la Nasa.

Bob Behnken et Doug Hurley sont partis de Cap Canaveral le 30 mai dans une capsule Crew Dragon de SpaceX et sont censés revenir dimanche après-midi, au large de la côte de Floride.

Pour l'instant, le désamarrage est toujours prévu pour 19 h 34 (23 h 34 GMT) samedi et l'amerrissage à 14 h 42 (18 h 42 GMT) dimanche 2 août. Mais la Nasa dit suivre de près la progression de l'ouragan Isaias, qui se rapproche de la Floride. L'agence spatiale américaine indique qu'elle prendra une décision environ six heures avant le désamarrage. « On ne contrôle pas le temps qu'il fait et on sait qu'on peut rester là-haut plus longtemps », a déclaré M. Behnken à la presse par téléphone.

Hâte de rentrer sur Terre

Les sites potentiels pour l'amerrissage se situent dans le golfe du Mexique et le long de la côte atlantique de la Floride.

Les astronautes ont dit avoir hâte de rentrer chez deux après deux mois de mission. « Mon fils a six ans et je le vois dans les vidéos que je reçois, dans les conversations téléphoniques que j'ai avec lui : il a beaucoup changé », a dit M. Behnken.

Image satellite de l'ouragan Isaias prise le 31 juillet 2020. © NOAA, RAMMB

Bob Behnken et Doug Hurley sont devenus les premiers astronautes à être acheminés vers la Station spatiale internationale par une société privée, sous contrat avec la Nasa.

Le vol a aussi marqué le premier vol habité lancé depuis les États-Unis depuis 2011, quand les navettes spatiales ont été arrêtées. Les Américains voyageaient depuis à bord de fusées russes Soyouz.


SpaceX : retour sur Terre de Crew Dragon avec les deux astronautes prévu le 2 août

Article de Rémy Decourt publié le 21 juillet 2020

Amarrée à la Station spatiale internationale depuis le 31 mai, la capsule Crew Dragon de SpaceX devrait quitter le complexe orbital le 1er août avec ses astronautes, Doug Hurley et Bob Behnken, à son bord. Si ce retour se passe bien et comme prévu, la première mission commerciale de SpaceX, avec un équipage de 4 astronautes pourrait être lancée à destination du complexe orbital dès la mi-septembre.

La Nasa a annoncé que les astronautes de SpaceX (et non pas de la Nasa car sous contrat avec SpaceX), Doug Hurley et Bob Behnken, quitteront la Station spatiale internationale le 1er août et reviendront sur Terre le lendemain après une mission pleinement réussie de 64 jours.

Contrairement à la capsule Soyouz, qui se pose sur la terre ferme, le Crew Dragon atterrira en pleine mer, dans une zone de l'océan Atlantique (à l'est de Cap Canaveral et de Jacksonville) ou du golfe du Mexique (au sud de Pensacola, en Floride). Cette zone d'amerrissage sera choisie quelques heures avant la manœuvre, en fonction des conditions météorologiques et de l'état de la mer. Ce sera la première fois que la capsule Crew Dragon effectuera le voyage de retour sur Terre avec des hommes à bord. L'an dernier, en mars, lors de son premier vol de démonstration, elle avait réalisé cette mission à vide et sans incident particulier.

Les astronautes de SpaceX, Doug Hurley (au premier plan) et Bob Behnken, lors du débriefing de leur vol à bord du Crew Dragon. © Nasa

Expériences scientifiques et sorties dans l'espace pour les astronautes de SpaceX

Le séjour des deux astronautes, qui sont arrivés à bord du complexe orbital le 31 mai 2020, ne devait pas durer aussi longtemps. La Nasa a profité de leur présence à bord pour renforcer l'équipage en poste. Elle leur a octroyé divers travaux d'intérêts généraux mais aussi la réalisation de quelques expériences scientifiques. Bob Behnken, qui avait réalisé auparavant six sorties dans l'espace, a pu en effectuer deux de plus avec l'astronaute de la Nasa, Chris Cassidy.

Enfin, SpaceX et la Nasa ont souhaité vérifier la capacité de la capsule Crew Dragon à accueillir quatre astronautes lors des vols de rotation des équipages. Il y a quelques jours, quatre astronautes se sont donc installés à bord de Crew Dragon pour tester son ergonomie, sa fonctionnalité et différentes configurations, notamment celle où les quatre astronautes pourraient être amenés à dormir lors d'un vol plus long que prévu. 

Si ce retour sur Terre se passe bien, SpaceX devrait lancer la mission USCV-1 (US Crew Vehicle-1) dès la mi-septembre. Cette mission sera la première des six missions commerciales que doit réaliser SpaceX d'ici 2024 dans le cadre d'un contrat signé avec la Nasa -- la mission actuelle est une mission de démonstration. Elle amènera à bord de la Station spatiale internationale les astronautes de la Nasa Michael S. Hopkins, Victor J. Glover et Shannon Walker ainsi que l'astronaute japonais de la Jaxa, Soichi Noguchi.

Le Crew Dragon de SpaceX amarré à la Station spatiale internationale à côté du cargo HTV japonais le 1er juillet 2020. © Nasa
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !