Discovery quitte le Centre spatial Kennedy et sera exposée au Musée national de l'air et de l'espace Smithsonian. © Nasa/Glenn Benson

Sciences

En image : le tout dernier vol de la navette Discovery

ActualitéClassé sous :Astronautique , Nasa , vol habité

La navette spatiale Discovery a effectué son ultime vol... sur le dos d'un Boeing 747. Elle a quitté le Centre spatial Kennedy pour rejoindre le Musée national de l'air et de l'espace Smithsonian, à Washington DC.

Plus d'un an après sa dernière mission dans l’espace, la navette Discovery est de nouveau en vol mais cette fois pour une mission bien différente qui l'a conduite du Centre spatial Kennedy au Musée national de l'air et de l'espace Smithsonian. Quant aux deux autres navettes, Endeavour et Atlantis, elles iront respectivement au California Science Center à Los Angeles en Californie et au Centre des visiteurs du Kennedy Space Center en Floride.

Décollage du Centre spatial Kennedy, la base des navettes, en direction de Washington où, après une parade au-dessus de la capitale fédérale, le couple s'est posé sur l'aéroport de Dulles. © Nasa/Glenn Benson

Discovery et ses missions historiques

La première mission de Discovery remonte au mois d'août 1984 avec la mise en orbite des trois satellites de télécommunication qu'elle embarquait dans sa soute. Suivront 38 autres vols, dont des missions marquantes comme celles qui ont transporté le télescope spatial Hubble (avril 1990), la sonde Ulysse destinée à l'exploration des régions polaires du Soleil (octobre 1990) et l'astronaute et ancien sénateur des États-Unis, John Glenn, lors de la mission STS-95.

En 1962, il avait été le premier Américain à effectuer un vol orbital, il est devenu en 1998 la personne la plus âgée à accomplir un vol spatial à bord de la navette : il avait alors 77 ans.

Installation de Discovery sur le dos du Boeing SCA, un Boeing 747 aménagé par la Nasa pour le transport de ses navettes. © Nasa/Kim Shiflett

Aujourd'hui, pour accéder à l'orbite basse, la Nasa se tourne vers le privé et encourage plusieurs sociétés à se lancer dans la course. Pour apporter un soutien technique et financier à ce secteur balbutiant et favoriser l'émergence de nouveaux entrants, elle a mis en place les partenariats public-privé Cots (pour le fret) et CCDev (pour le vol habité). Un premier vol de démonstration est prévu à la fin du mois avec le lancement de la capsule Dragon de SpaceX.

En attendant de voir aboutir ces différents projets, la Nasa utilise le système de transport spatial Soyouz de la Russie pour envoyer ses astronautes à bord de l'ISS et les cargos spatiaux de ses partenaires (ATV, HTV et Progress) pour envoyer du fret.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi