Sciences

La synthèse : Yutu mal en point, Clovis en Amérique et fusion nucléaire

ActualitéClassé sous :Futura-Sciences , Yutu , fusion nucléaire

-

Sur la Lune, le module Yutu est en difficulté. Sur Terre, le verre ne casse plus. Sous l'eau, les crocodiles préfèrent grimper aux arbres quand les tortues se prennent dans les filets. Par le passé, les ancêtres des Amérindiens leur ont donné 80 % de leurs gènes. Et à l'avenir, on se chauffera grâce à la fusion nucléaire !

L'actualité se renouvelle sans cesse. Difficile de ne pas en perdre une miette. Pour ceux qui n'ont pas eu le temps de feuilleter tous les journaux et d'éplucher le Net, voici la synthèse, qui résume le meilleur de l'information scientifique des dernières 24 heures.

Les actus qu’il ne faut pas manquer

  • Yutu le mort-vivant. Il y a deux semaines, le rover lunaire chinois Yutu devait faire face à une avarie. Alors qu'il était mis en pause pour deux semaines durant la nuit, les astrophysiciens chinois ont travaillé depuis la Terre pour son rétablissement, sans garantie de succès. D'abord annoncé en perdition, le robot a finalement repris contact avec la Terre. Mais sa panne n'a pas été résolue...
  • Fusion laser. Réussir à produire de l'énergie avec le processus de fusion nucléaire reste un objectif sur lequel planchent les scientifiques. À l'heure actuelle, on parvient à réussir l'opération, mais il faut fournir beaucoup plus d'énergie qu'on en récupère. Cependant, bien qu'on soit encore loin de cet objectif, des chercheurs s'en approchent progressivement...
  • Espérance de vie précoce (en anglais). Et si les cabinets de voyance pouvaient effectivement prédire à quel âge nous sommes condamnés à mourir ? Une publication scientifique menée sur des vers suggère qu'au début de l'âge adulte, on est en mesure d'estimer l'espérance de vie d'une personne rien qu'en regardant le niveau d'activité de ses mitochondries...
  • Richard III reconstitué. En 2012, sous un parking, un corps était exhumé : celui de Richard III, ancien roi d'Angleterre tombé au combat en 1485, rendu d'autant plus célèbre grâce à l'œuvre de William Shakespeare. Depuis cette découverte, des scientifiques britanniques ont fait part de leur volonté de reconstituer son génome.
  • Crocodiles grimpants. Quatre pattes courtes, une longue queue musclée, la possibilité de rester longtemps en apnée : les crocodiliens sont particulièrement bien adaptés à leur milieu de vie hybride, principalement dans l'eau, mais aussi sur la terre. Mais apparemment, ils veulent parfois prendre un peu de hauteur : les scientifiques les ont observés en train de grimper aux arbres...
  • Mémoire atomique (en anglais). Après l'électronique, les chercheurs tentent d'élaborer l'atometronique, non plus à base d'électrons, mais d'atomes froids dans les circuits. Un progrès qui pourrait apporter autant que la découverte du laser. Bien qu'on en soit encore loin, une nouvelle avancée vient d'être réalisée : ils ont créé un effet mémoire dans un circuit avec des atomes de sodium.
  • Mammographie irraisonnée ? Le mieux est l'ennemi du bien. Si le cancer du sein constitue le cancer le plus fréquent chez la femme et l'un des plus mortels, à quelle fréquence faut-il tenter de le dépister ? Une nouvelle étude conforte d'autres recherches précédentes, et semble indiquer que la mammographie annuelle ne limite pas plus la mortalité de ce cancer que l'examen physique...
  • Verre incassable. Parce que les scientifiques savent souvent que la solution réside dans la nature, ils s'inspirent du monde vivant pour synthétiser des textures plus souples, plus légères ou plus résistantes. Une technique qui une nouvelle fois fait ses preuves : en se basant sur les microfissures de la nacre, les chercheurs envisagent de construire un verre plus résistant.
  • Clovis américain (en anglais). L'Homme aurait probablement traversé le détroit de Béring il y a 16.000 ans, et aurait ainsi foulé l'Amérique pour la première fois à cette époque. Mais parmi les tribus pionnières, la culture Clovis reste célèbre pour avoir dominé le nord du continent il y a 13.000 ans, durant quelques siècles seulement. Qui étaient ces Hommes et quel héritage ont-ils laissé ? Une étude génétique, réalisée sur le squelette d'un enfant d'un an mort il y a 12.600 ans, révèle que les Hommes des tribus amérindiennes actuelles partagent 80 % de son patrimoine génétique.
  • De la grotte Chauvet à l’espace. L'Esa compte lancer sa sonde spatiale Solar Orbiter en 2017. Elle s'approchera à 42 millions de kilomètres du Soleil, où il règne des températures de plus de 500 °C. Pour se protéger de ces grosses chaleurs, les scientifiques préparent un bouclier thermique à base de titane... et d'un pigment utilisé autrefois par les Hommes préhistoriques ayant peint la grotte Chauvet : un phosphate de calcium obtenu à partir de charbon d'os brûlé...
  • Gène de la matière grise. Après une vaste étude menée sur plus de 1.500 adolescents et sur près de 55.000 différences génétiques, ils ont découvert le rôle crucial du gène Nptn dans la communication entre les neurones au niveau des synapses, dans le cerveau. Il jouerait un rôle dans l'épaisseur de la matière grise et pourrait contribuer à l'intelligence.
  • Tortues en danger (en anglais). La tortue luth figure déjà parmi les espèces menacées. Mais la situation pourrait se révéler pire à l'avenir : une analyse par satellite révèle que leur route migratoire rencontre neuf zones de pêche intensive, dans lesquelles elles se prennent accidentellement dans les filets et meurent...
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Le rover Yutu vient de sortir de son sommeil après deux semaines de torpeur. C’est déjà un soulagement du côté de la Chine, où on craignait qu’il ne réponde plus. Mais il reste mal en point. © Chinese Academy of Sciences