Les douleurs articulaires sont dues à des causes variées. © David Coen, Fotolia

Santé

Douleurs articulaires : quelles sont leurs causes ?

Question/RéponseClassé sous :maladie , douleur articulaire , arthrose

Les douleurs qui touchent les articulations peuvent avoir des causes diverses : un traumatisme, des pathologies telles que l'arthrose, l'arthrite, la goutte mais aussi la grippe. Si ces douleurs sont fréquentes et intenses, une consultation chez le médecin est nécessaire.

Certaines douleurs articulaires sont dues à un traumatisme. C'est le cas, par exemple, d'une entorse, d'une rupture ligamentaire, lors d'une blessure sportive.

Avec l'âge, les douleurs articulaires sont souvent causées par de l'arthrose : une dégradation du cartilage qui est liée au vieillissement. L'arthrose touche souvent le genou, la hanche, des personnes âgées, des sportifs ou des personnes en surpoids.

Il faut se montrer très prudent et ne pas forcer : sport, charges lourdes, mouvements répétitifs... Aux premières douleurs, n'hésitez pas à consulter. © LMproduction, fotolia

De nombreuses causes d’arthrites

L'arthrite est une inflammation de l'articulation qui peut être due à :

  • une infection, bactérienne ou virale. Ainsi, le virus de la grippe, le chikungunya conduisent à des douleurs articulaires. L'arthrite aiguë peut s'accompagner d'une fièvre, elle se manifeste par une inflammation de l'articulation qui est enflée, rouge et douloureuse. Les bactéries responsables d'arthrites infectieuses sont souvent des streptocoques ou staphylocoques, ces arthrites bactériennes relèvent de l'urgence médicale ;
  • la polyarthrite rhumatoïde, une forme d'arthrite chronique : dans cette maladie auto-immune, le système immunitaire s'attaque aux cartilages des articulations ;
  • la goutte : en raison d'un manque d'élimination de l'acide urique, des microcristaux peuvent se déposer dans l'articulation et provoquent l'inflammation.

Enfin, certains médicaments causent des douleurs articulaires.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

L’opiorphine, le nouvel antidouleur pour remplacer la morphine ?  La prise en charge de la douleur fait partie du traitement des maladies. À ce jour, dans les cas de douleurs sévères, la seule solution est d’utiliser la morphine mais au prix de nombreux et importants effets secondaires. L’opiorphine pourrait avoir les mêmes vertus analgésiques que la morphine mais sans ses effets délétères pour le patient. L’Institut Pasteur a interviewé Catherine Rougeot, chef du laboratoire de Pharmacologie des régulations neuro-endocrines, afin d’en savoir plus sur le sujet.