Curcuma vient du mot arabe « kourkoum » qui signifie safran. Il s’est ensuite transformé en « cúrcuma » en espagnol. © Simon A. Eugster, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Santé

Curcuma

DéfinitionClassé sous :Nutrition , curcuma , Propriétés

Le curcuma, Curcuma aromatica ou domestica, appartient à la famille des Zingibéracées (Zingiberacea), comme le gingembre. C'est une plante vivace à tige courte, aux feuilles lancéolées possédant un rhizome noueux. C'est ce rhizome que l'on consomme une fois réduit en poudre.

Il existe une quarantaine d'espèces de curcuma dont certaines exclusivement ornementales. La variété curcuma Longa Linné est peut-être celle dont on utilise le rhizome depuis plus longtemps, au moins 4.000 ans. On  donne également au curcuma le nom de turmerie sauvage, d'arrow-roots ou encore de safran des Indes.

Tout comme le safran, le curcuma possède une couleur jaune vif qui colore les plats indiens d'une teinte chaude et épicée. Mais le curcuma ne se cantonne pas au rayon des épices culinaires, ses vertus médicinales lui offre une place de choix dans les ouvrages de phytothérapie. La partie utilisée en cuisine est en fait le rhizome réduit en poudre. Figurant parmi les épices souveraines, le curcuma est doté de plusieurs propriétés sur l'organisme.

Histoire du curcuma

Originaire du sud de l'Asie, le curcuma est connu pour égayer les plats de sa saveur particulière mais aussi de sa couleur chaleureuse. « Depuis des millénaires, cette racine est employée dans la médecine ayurvédique indienne », rappelle Laurence Benedetti, médecin nutritionniste. Il est très utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise, thaïlandaise, japonaise et indonésienne. C'est cette popularité qui lui a valu au XVIIIe siècle d'être importé en Europe par les grandes puissances navales de l'époque.

En Inde, le curcuma a des propriétés spirituelles. La veille d’un mariage hindou, les futurs époux sont recouverts d’une pâte à base de curcuma dans le but de les purifier. © akepong, Fotolia

Culture et récolte du curcuma

Originaire d'Inde et d'Asie du Sud, le curcuma est cultivé dans toute l'Asie du Sud-Est. On le multiplie par bouturage de la racine sur des sols profonds, riches et bien drainés et sous un climat humide. C'est typiquement une plante tropicale. Cependant il peut se cultiver comme plante d'intérieur ou dans un massif estival. Attention, le curcuma craint le gel à partir de -15 °C. Lorsque le moment de la récolte est venu, le rhizome est déterré avec précaution et coupé en morceaux. On le fait bouillir ou chauffer à la vapeur avant de procéder au séchage.

Les propriétés médicinales du curcuma

En chinois, le curcuma porte le nom de Jiang Huang, soit « gingembre jaune », un autre rhizome connu pour ses multiples pouvoirs. Les propriétés du curcuma résident dans sa teneur en curcumine, un puissant agent antioxydant.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Note. La phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d'espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche. Ajoutons que compte tenu des risques éventuels d’effets indésirables, d’interactions médicamenteuses voire de toxicité de certaines plantes, informez toujours votre médecin, si vous recourez régulièrement à la phytothérapie.