La curcumine est le principal polyphénol trouvé dans le rhizome du curcuma. © samuelgarces, Fotolia

Santé

Curcumine

DéfinitionClassé sous :médecine , curcumine , curcuma

Curcuma : les différents bienfaits de l'épice or  Le curcuma, l'ingrédient principal du curry, est paré de plusieurs vertus, désignées par la tradition et plus ou moins retrouvées par la science. Cette épice est manifestement active contre un certain nombre de maux, avec notamment un effet anti-inflammatoire notoire. 

La curcumine est un pigment de la famille des polyphénols qui donne sa couleur jaune au curcuma, une épice présente dans le curry indien. Le curcuma est aussi appelé "safran des Indes". Le Curcuma longa est une plante à rhizome de la même famille que le gingembre, les Zingibéracées. La curcumine est le principal polyphénol présent dans le rhizome de Curcuma longa ; c'est aussi le colorant jaune E100 en agroalimentaire. La curcumine et ses dérivés sont des curcuminoïdes.

Curcuma et curcumine sont commercialisés sous la forme de compléments alimentaires. Comme ils sont mal absorbés par l'organisme, ils sont souvent modifiés par les industriels. En effet, la curcumine est rapidement métabolisée et éliminée par l'organisme et doit donc être combinée avec d'autres agents pour augmenter sa biodisponibilité. Le curcuma est utilisé dans la médecine traditionnelle depuis des millénaires. La plupart de ses bénéfices sont liés à ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. On lui attribue des vertus dans de nombreux domaines : cancers, infections, troubles neurologiques...

Curcumine et douleurs articulaires

De nombreuses études scientifiques portent sur les effets de la curcumine. Certaines réalisées sur des animaux posent la question de leur valeur sur l'homme. De plus, la qualité du complément alimentaire a son importance. La curcumine est notamment étudiée pour ses bénéfices contre les douleurs articulaires (arthrose, arthrite...).

Ainsi, un petit essai clinique sur 40 patients souffrant d'arthrose du genou a testé une complémentation en curcuminoïde (500 mg par jour) et pipérine (5 mg), comparée à un placebo. Le traitement de curcumine et pipérine a permis de réduire la douleur des participants. En 2016, une méta-analyse d'études a conclu qu'un traitement avec des extraits de curcuma contenant  1 g / jour de curcumine pendant 8 à 12 semaines « peut réduire les symptômes de l'arthrite (principalement la douleur et les symptômes liés à l'inflammation) et entraîner une amélioration des symptômes similaire à celles de l'ibuprofène et du diclofénac sodique. Par conséquent, les extraits de curcuma et de curcumine peuvent être recommandés pour soulager les symptômes de l'arthrite, en particulier de l'arthrose. »

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi