Faut-il craquer pour la DHEA pour rester jeune ? © John Keith, Fotolia

Santé

Hormone anti-vieillissement : pour ou contre la DHEA ?

Question/RéponseClassé sous :vie , DHEA , âge

La DHEA est une hormone dont la production diminue avec l'âge. Considérée comme une « molécule de la jeunesse », elle est consommée par certains sous forme de compléments pour ses propriétés anti-âge. Que faut-il en penser ?

Dans l'organisme, la DHEA - ou déhydroépiandrostérone - sert de précurseur à des hormones sexuelles comme la testostérone ou l'œstradiol. Faut-il en prendre pour rester jeune ? La question est controversée...

En 2001, un rapport de l’Afssaps n'a pas trouvé que les preuves de son efficacité étaient suffisantes. Les experts déconseillaient aux médecins de la prescrire de manière généralisée et craignaient que la DHEA augmente le risque de cancers hormono-dépendants. Cependant, ce rapport signalait qu'une prise quotidienne inférieure à 50 mg par jour n'engendrait pas d'effets secondaires.

La DHEA limite le vieillissement de la peau et des os

Différents travaux ont pourtant mis en évidence les bénéfices de la DHEA contre le vieillissement. Étienne-Émile Baulieu, qui a décrit la sécrétion de DHEA par les glandes surrénales, avait lancé une étude clinique, DHEâge, pour connaître les effets d'une complémentation. Ses résultats furent publiés en 2000 dans PNAS. Quelque 280 hommes et femmes âgés de 60 à 79 ans y ont participé. Pendant un an, certains ont pris 50 mg de DHEA par jour et d'autres un placebo. S'il n'y a pas eu de rajeunissement miracle, les auteurs ont noté un effet sur la santé des os des femmes de plus de 70 ans, avec une meilleure densité osseuse. La DHEA donnait des résultats intéressants sur la peau, notamment des femmes : moins jaune, plus épaisse et mieux hydratée. Enfin la libido était améliorée chez les femmes âgées.

Plus récemment, une étude parue en 2014 signale que la DHEA a des effets sur l'immunité et augmente le nombre de certaines cellules immunitaires. Elle améliorerait le bien-être physique et psychologique, la force musculaire et la sensibilité à l'insuline.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Interview : la génétique pourrait-elle inverser le vieillissement ?  Ralentir le vieillissement, voire l’inverser, voilà ce que pourrait offrir la génétique dans les années à venir. Mais où en est actuellement la recherche sur ce sujet ? Futura-Sciences a interviewé Vera Gorbunova, chercheuse en biologie, lors de son allocution à TEDxCannes, afin d’en savoir plus.