Santé

Du curcuma au quotidien dope la mémoire des prédiabétiques

ActualitéClassé sous :hygiène de vie , curcuma , mémoire

-

Un gramme de curcuma chaque matin pourrait améliorer la mémoire des personnes présentant un risque de déficience cognitive lié au diabète, selon des chercheurs australiens du Monash Asia Institute de l'université de Monash.

Le rhizome du curcuma réduit en poudre est utilisé comme épice alimentaire, mais aussi comme médicament depuis des milliers d’années. C’est un puissant anti-inflammatoire dont la médecine moderne explore de multiples applications. © Monash University

Le curcuma, aussi appelé safran des Indes, est un ingrédient très répandu dans la cuisine orientale et asiatique. Sa couleur jaune distinctive provient de la curcumine, le pigment principal du curcuma. Des travaux ont déjà montré ses effets positifs pour réduire les risques de démence.

Une nouvelle étude dont les résultats ont été publiés dans l'Asia Pacific Journal of Clinical Nutrition montre que des personnes présentant les premiers symptômes de diabète, ce qui augmente les risques de démence, pourraient particulièrement bénéficier d'une consommation journalière de curcuma (turmeric en anglais), selon le professeur Mark Wahlqvist, qui précise qu'une intervention précoce pourrait soit stopper la maladie, soit en réduire l'impact.

Le curcuma est une plante herbacée vivace originaire du sud de l’Asie. Son rhizome séché et réduit en poudre est une épice très populaire. Les études ont montré qu’il contient des antioxydants très puissants. © omkar. a. v, shutterstock.com

Un gramme de curcuma est efficace pendant 6 heures

Pour mener cette expérience, on a donné soit un placébo, soit un gramme de curcuma sur du pain blanc à 48 participants masculins et féminins. On a ensuite testé la mémoire de chacun avant et après le petit-déjeuner. Tous les sujets avaient plus de 60 ans et souffraient des prémices du diabète, ils ne suivaient pas encore de traitement contre cette maladie.

« Nous avons remarqué que ce simple ajout au petit-déjeuner améliorait la mémoire des personnes âgées atteintes de prédiabètes, durant six heures », a expliqué le professeur Wahlqvist. Au lieu du curcuma, le groupe témoin consommait deux grammes de cannelle chaque matin sur du pain, mais aucun bienfait sur la mémoire des participants n'a été observé avec cette épice.

« Nos découvertes sur le curcuma sont en accord avec les observations précédentes, dans la mesure où ils (curcuma et curcumine) semblent influencer les fonctions cognitives en présence d'une résistance à l'insuline ou d'un trouble métabolique », a conclu le professeur Wahlqvist.

Cela vous intéressera aussi