Les personnes qui suivent une chimiothérapie souffrent souvent de cloques et de brûlures suite à l'irradiation.
Cela vous intéressera aussi

Partant du fait que le curcuma, la substance qui donne sa couleurcouleur jaune au turmeric, l'épice utilisée dans la cuisine indienne, est traditionnellement employée pour le traitement de brûlures, des chercheurs de l'Université du Rochester Medical Center ont mené une expérience sur des souris de laboratoiresouris de laboratoire exposées à la chimiothérapiechimiothérapie.

Lors d'un congrès récent de l'American Society for Therapeutic Radiology and Oncology, les chercheurs ont pu confirmer que le supplément de curcumacurcuma, introduit à des niveaux différents dans le régime alimentaire classique des souris, a effectivement diminué les problèmes de peau associés à l'irradiation.

Qui plus est, le curcuma semble avoir augmenté les bienfaits de la chimiothérapie.