Santé

Polydactylie

DéfinitionClassé sous :médecine , doigt , orteil
 
Exemple d'une polydactylie postaxiale au niveau du pied. L’ablation des doigts surnuméraires peut être réalisée à partir de l’âge de six mois. © ReSurge International, Flickr, CC by-nc-nd 2.0

Le mot « polydactylie » vient du grec poly pour nombreux et daktulos pour doigt. Comme son nom l'indique, cette pathologie se définit par la présence d'un ou plusieurs doigts supplémentaires à la main ou d'un ou plusieurs orteils au niveau du pied. Elle est connue depuis longtemps et fut même décrite dans la Bible. Cette malformation est plus fréquente dans la population afro-américaine.

Cette maladie est héréditaire et associée à plusieurs maladies chromosomiques ou génétiques mais le mécanisme de transmission est mal connu. Il peut être dominant ou récessif et peut donner lieu à des malformations différentes entre les générations. Le nombre de doigts supplémentaires peut varier. Ainsi, il est possible qu'un parent possédant un orteil surnuméraire donne naissance à un enfant avec deux orteils en plus.

Les types de polydactylies

Différents types de polydactylie existent, comme la polydactylie dite préaxiale, dans laquelle le pouce est dédoublé. L'existence de doigts supplémentaires se constate alors du côté du radius ou d'orteils du côté du tibia. ou encore la polydactylie dite postaxiale dans laquelle le cinquième doigt est dédoublé. Dans ce cas, les doigts supplémentaires se situent ainsi près du cubitus et les orteils du côté du péroné. La maladie peut être complète, présence d'un doigt bien formé, ou plus rudimentaire.

Une pathologie souvent bénigne mais à surveiller

Le diagnostic se fait lors de l'échographie du premier ou du deuxième trimestre. Cependant, plusieurs paramètres (comme la position du fœtus et la quantité de liquide amniotique) peuvent gêner la visualisation. Si la maladie est décelée, le médecin procédera à une recherche minutieuse d'autres anomalies. Cependant, dans la majorité des cas, la polydactylie n'est pas associée à d'autres problèmes.

Le traitement n'est pas obligatoire, mais est souvent réalisé pour des raisons esthétiques et pratiques (il n'est pas évident de se chausser lorsque l'on possède six orteils). Il consiste en l'ablation chirurgicale des doigts ou orteils en plus. En général, les médecins conseillent d'attendre au moins l'âge de six mois, car une anesthésie générale est nécessaire.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi