Santé

Chirurgie esthétique : une mise en garde sur les implants mammaires

ActualitéClassé sous :médecine , Implants mammaires , Chirurgie esthétique

Alors que le nombre de poses d'implants mammaires augmente chaque année, l'Agence américaine des médicaments met en garde sur les risques de complications dans les années qui suivent l'opération. Elle rappelle notamment que les implants en silicone ne sont pas prévus pour durer toute une vie.

Les femmes possédant des implants mammaires doivent surveiller leur état régulièrement. © Piotr Marcinski/shutterstock.com

Les implants mammaires en silicone sont sûrs mais doivent être remplacés tous les dix ans pour éviter les complications qui touchent au moins une femme sur cinq, selon un rapport publié mercredi par l'Agence américaine des médicaments (FDA).

« Les prothèses mammaires en silicone ne sont pas prévues pour durer toute une vie », indique la FDA dans une étude de suivi des informations cliniques et scientifiques de ces implants.

L'agence de réglementation avait donné son feu vert à la commercialisation des implants mammaires en silicone en novembre 2006 pour les femmes d'au moins 22 ans, après quatorze ans d'interdiction. 

Quelles sont les statistiques ?

Mais l'agence met en garde contre l'augmentation avec le temps des risques de complications. Elle estime ainsi qu'une femme sur cinq qui a eu recours à cette chirurgie pour des raisons strictement esthétiques devra se faire réopérer dans les dix ans. Sur la même durée, les risques de complications s'élèvent à une proportion d'une femme sur deux chez les patientes ayant eu recours à la chirurgie réparatrice après une ablation du sein. Les complications les plus souvent observées sont un durcissement des tissus autour de l'implant, un affaissement, des plissements, une asymétrie entre les deux implants, des douleurs, des infections et enfin une rupture de l'enveloppe.


Après chirurgie esthétique, une femme sur cinq devra se faire réopérer dans les dix ans. © Chris73, Wikimedia

La FDA précise cependant n'avoir observé ni risque de cancer, ni problème de reproduction. Elle reste toutefois prudente, préconisant des études plus étalées dans le temps et sur davantage de patientes.

En 2006, la FDA avait imposé aux deux sociétés chargées de la commercialisation de ces implants, Allergan Corp et Mentor Corp., d'assurer un suivi médical pendant dix ans sur toutes les femmes opérées. Elle recommande également aux femmes de consulter au moindre symptôme.

En 2010, 390.000 Américaines ont eu recours à une chirurgie mammaire, selon l'Association américaine des chirurgiens esthétiques.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi