au sommaire


    Cela vous intéressera aussi

    [EN VIDÉO] Un robot pourrait-il remplacer un chirurgien ? Les robots chirurgiens se développent, se perfectionnent et sont de plus en plus présents dans...

    L'arthritearthrite septique est une inflammation d'une articulationarticulation (genou, hanche, épaule) générée par un agent infectieux. Les micro-organismesmicro-organismes se développent dans les tissus synoviaux engendrant des douleursdouleurs et une baisse de la mobilité de l'articulation. Pathologie plus fréquente chez les personnes âgées, elle peut survenir chez l'enfant dans sa forme aigüe.

    Physiopathologie de l’arthrite septique

    À la suite d'une pénétration dans l'organisme (injection articulaire, chirurgiechirurgie, mise en place de prothèseprothèse) ou à une diffusiondiffusion (site infectieux à distance, bactériémie), des agents infectieux se multiplient dans le liquide synovialliquide synovial. Certains produits issus du métabolisme de ces micro-organismes augmentent la réaction inflammatoire, et la libération d'enzymesenzymes par les polynucléairespolynucléaires après la phagocytose détruit la membrane synovialemembrane synoviale. Cette réaction peut continuer, même après le traitement de l'infection et être délétère pour le tissu cartilagineux. La douleur et l'épanchement intra-articulaire rencontrés dans cette pathologie seront les conséquences de ces mécanismes.

    Les micro-organismes pathogènes se développent à l'intérieur de l'articulation. © Joshya, Adobe Stock
    Les micro-organismes pathogènes se développent à l'intérieur de l'articulation. © Joshya, Adobe Stock

    Différentes formes d’arthrite septique

    En clinique, dans le cadre d'une infection aiguë, la distinction est faite entre l'arthrite gonococcique (généralement chez l'adulte en bonne santé) qui n'altère pas l'articulation de façon définitive et l'arthrite non gonococcique, plus sévère, qui endommage le cartilage. Ces dernières sont majoritairement dues au staphylocoque doré. Dans 5 % des cas, (mycobactériesmycobactéries, mycosesmycoses, bactériesbactéries peu pathogènes), l'arthrite peut évoluer sur plusieurs semaines, devenir chronique en particulier chez les patients présentant un facteur de risque (immunodéficienceimmunodéficience, pose de  prothèse, polyarthrite rhumatoïde). Enfin, une prise en charge particulière post-opératoire sera effectuée dans le cadre d'une arthrite septique sur prothèse, du fait de la présence d'un matériel étranger.

    Quelle que soit la forme, le diagnosticdiagnostic repose sur la mise en culture du liquide synovial et un traitement antibiotiqueantibiotique adapté sera proposé, accompagné d'un drainagedrainage selon les cas.