Santé

La scoliose de l'adulte

Dossier - Scoliose : quand le dos se détraque
DossierClassé sous :Santé , scoliose , mal de dos

La scoliose est une déformation de la colonne vertébrale qui apparaît surtout lors de la croissance de l’enfant. Découvrez dans ce dossier, tout ce qu'il faut savoir sur la scoliose, ses causes et ses traitements.

  
DossiersScoliose : quand le dos se détraque
 

La scoliose est-elle uniquement une maladie de l'adolescence ? La scoliose primitive qui concerne 2 % des adolescents va continuer à évoluer à l'âge adulte.

La scoliose chez l'adulte. © sasint, Pixabay, DP

L'évolution de la scoliose est en moyenne de 0.5°/an entre 20° et 40° et de 1° par an pour les scolioses de plus de 40°, ce qui explique la discussion de la chirurgie.

Plusieurs facteurs vont agir sur la déviation :

  • le renouvellement de l'os qui s'effectue en moyenne tous les sept ans ;
  • la résistance de la masse osseuse. Le calcium se fixe sur l'os entre 15 et 20 ans ;
  • l'usure discale lombaire avec perte de la lordose ;
  • l'épuisement musculaire ;
  • l'arthrose ;
  • l'ostéoporose ;
  • l'atrophie de la musculature profonde extrapyramidale avec camptocormie.
Exemple d'une scoliose de l'adulte. © Docteur Jean-Claude de Mauroy. Tous droits réservés/Reproduction interdite

Les signes les plus fréquents sont : la douleur, la fatigabilité, le déséquilibre latéral ou antérieur de la tête par rapport au bassin.

Il existe également une scoliose « de novo » dégénérative, car la scoliose concerne 10 % de la population de plus de 65 ans, c'est-à-dire que 8 scolioses sur 10 sont apparues à l'âge adulte. Dans ces cas, la colonne était droite à l'âge de 20 ans. Comme chez l'enfant, la scoliose peut évoluer à l'âge adulte sans douleur. Un contrôle systématique clinique et radiologique EOS est indiqué tous les cinq ans. Outre les défauts d'alignement, on recherchera les défauts d'équilibre autour d'un cône d'équilibration. Si cet équilibre n'est plus obtenu, il faudra envisager un traitement.

Peut-on prévenir l'évolution de la scoliose ?

Certains conseils sont utiles.

Pour éviter l'usure du disque :

  • bien veiller à la position assise - écriture avec : pieds en arrière de la chaise, fesses en avant, les cuisses plongent, le thorax est en appui sur le rebord antérieur du plan de travail et les avant-bras sur le plan de travail ;
  • éviter les rotations en flexion antérieure du tronc. Oui au repassage si la table est à bonne hauteur, non à l'aspirateur qui associe le plus souvent flexion ou extension.

Pour éviter l'évolution osseuse :

  • la masse osseuse se constitue entre 15 et 20 ans chez les filles. Lors de l'impact axial du jogging ou de la course, l'énergie mécanique se transmet du talon à la colonne par le membre inférieur tendu. Comme lorsque l'on allume le gaz, elle est transformée en un courant piézoélectrique qui favorise la fixation de l'ion Ca++. Il n'y a pas de seconde chance pour la masse osseuse ;
  • de même, à l'âge adulte, on choisira une activité sportive de préférence rachis rectiligne. Par exemple le golf avec la colonne droite est mieux que le tennis qui nécessite flexion et rotation.
Un corset à l'âge adulte. © Docteur Jean-Claude de Mauroy. Tous droits réservés/Reproduction interdite

Y a-t-il un traitement à l'âge adulte ?

La progression est la même que chez l'enfant : kinésithérapie et réadaptation, corsets, chirurgie.

Les objectifs essentiels sont :

  • soulager la douleur ;
  • harmoniser les tensions paravertébrales (étirement des chaînes) ;
  • rééquilibrer le tronc.

Le corset complète l'action de la kinésithérapie, décharge la pression sur le disque intervertébral d'environ 30 %, facilite la rééquilibration du tronc et surtout permet le réapprentissage des gestes de la vie quotidienne en bonne position. L'instabilité douloureuse non corrigée par les techniques conservatrices justifie le recours à la chirurgie.

Le corset peut-il être utilisé chez l’adulte ?

L'usure du disque est plus rapide sous une scoliose à l'âge adulte. Le corset peut diminuer les contraintes sur le disque, il peut également favoriser le réalignement de la colonne vertébrale et aider la rééquilibration.

Le corset court polyéthylène bivalves emboîtées est le plus utilisé pour la discopathie lombaire.

Lorsqu'un corset long est nécessaire, la fermeture doit être antérieure et la prise latérale sous axillaire pour ne pas limiter l'ampliation thoracique respiratoire. Le plan sagittal doit être contrôlé sans appui et le maintien des parties molles est fondamental. Très peu de corsets répondent à ce cahier des charges, ce qui explique le recours fréquent à la chirurgie.