Des progrès ont été réalisés en ce qui concerne le traitement de la scoliosescoliose (notamment les corsets) mais aussi l'identification des causes de la scoliose ou encore le dépistagedépistage.

Le maintien d'une scoliose par un corset. © Toeytoey, Fotolia
Le maintien d'une scoliose par un corset. © Toeytoey, Fotolia

La scoliose concerne 2 % des adolescents et 10 % de la population à 65 ans. Elle constitue une polydéficience par altération.

Les différentes déficiences peuvent être :

  • anatomiques avec déviation de la colonne vertébralecolonne vertébrale et perte de l'alignement physiologique ;
  • psychologiques avec perturbation de l'image de soi et du regard des autres ;
  • motrices avec déséquilibre musculaire et de l'équilibre du corps générant des douleurs ;
  • pulmonaires avec syndromesyndrome restrictif de la capacité vitalecapacité vitale, même pour des angulations faibles.

Malgré l'éradication de la poliomyélitepoliomyélite et une meilleure prise en charge du rachitisme, la prévalenceprévalence de la scoliose dite « idiopathique » demeure identique et touche toutes les populations. Même si l'environnement peut aggraver une scoliose, l'origine essentielle est génétiquegénétique.

De nombreux évènements ont marqué ces dernières années la prise en charge des patients scoliotiques, notamment en ce qui concerne les corsets. © Docteur Jean-Claude de Mauroy. Tous droits réservés/Reproduction interdite
De nombreux évènements ont marqué ces dernières années la prise en charge des patients scoliotiques, notamment en ce qui concerne les corsets. © Docteur Jean-Claude de Mauroy. Tous droits réservés/Reproduction interdite

Les progrès depuis 2013

La preuve scientifique de l'efficacité des corsets a été apportée par Stuart Weinstein grâce à un puissant RCT (Randomised Control Trial).

  • La réduction moyenne en corset est de 33 % et le résultat final dépend de cette réduction.
  • Le facteur majeur de réussite du traitement est la compliance, c'est-à-dire le respect des heures fixées par le médecin.
L'utilité des corsets. © Dr Jean Claude de Mauroy. Tous droits réservés/Reproduction interdite
L'utilité des corsets. © Dr Jean Claude de Mauroy. Tous droits réservés/Reproduction interdite

L'un des gènesgènes associé à la scoliose idiopathique de l'adolescent a été identifié sur le Chomosome 6 - GPR126 .

Les progrès depuis 2014

Un deuxième gène gérant l'équilibre droite-gauche a été identifié sur le chromosomechromosome 5 - POC5.

Un nouveau progrès dans la technologie radiologique EOS

La microdose divise par 25 l'irradiation qui correspond actuellement à une semaine d'irradiation naturelle terrestre. Cette nouvelle technologie vient d'avoir l'agrément de la FDAFDA et permet une meilleure évaluation des scolioses.

Des progrès ont été réalisés dans la technologie radiologique EOS. © Docteur Jean Claude de Mauroy - Tous droits réservés/Reproduction interdite
Des progrès ont été réalisés dans la technologie radiologique EOS. © Docteur Jean Claude de Mauroy - Tous droits réservés/Reproduction interdite

Les progrès depuis 20 ans

Le moulage digitaldigital a remplacé l'ancien moulage plâtré et la correction s'effectue directement sur l'ordinateurordinateur. Le moulage segmentaire permet un meilleur contrôle du plan sagittal.

Le moulage digital a remplacé l’ancien moulage plâtré pour traiter la scoliose. © Docteur Jean-Claude Mauroy - Tous droits réservés/Reproduction interdite
Le moulage digital a remplacé l’ancien moulage plâtré pour traiter la scoliose. © Docteur Jean-Claude Mauroy - Tous droits réservés/Reproduction interdite

Le nouveau corset lyonnais

Le nouveau corset lyonnais permet une correction en corset de 70 % sur une série prospective de 400 patients consécutifs, la plus importante publiée à ce jour et pour la première fois, une amélioration du dosdos plat sagittal.

Le nouveau corset lyonnais a fait progresser le traitement de la scoliose. © Docteur Jean Claude de Mauroy - Tous droits réservés/Reproduction interdite
Le nouveau corset lyonnais a fait progresser le traitement de la scoliose. © Docteur Jean Claude de Mauroy - Tous droits réservés/Reproduction interdite

Initialement créé pour remplacer le plâtre, le nouveau corset lyonnais est actuellement utilisé pour l'ensemble du traitement.