Le Citriodiol, un insecticide commun produit à partir d'huile essentiellehuile essentielle d'eucalyptuseucalyptus citronné (eucalyptus citriodora), serait à même de neutraliser le coronaviruscoronavirus SARS-CoV-2, selon une étude préliminaire publiée par le laboratoire des sciences et technologie de la Défense britannique. Le spray, commercialisé sous la marque Mosi-guard, est connu pour son action répulsive sur les moustiquesmoustiques, les tiques, fourmisfourmis et autres insectesinsectes volants.

Les chercheurs ont montré que la quantité de charge viralecharge virale était fortement réduite lorsqu'il est plongé durant une minute dans le liquideliquide. Les chercheurs ont également testé le spray sur une peau « artificielle » en latexlatex et constaté qu'il offrait une protection de quatre heures après avoir été appliqué. Même si le virusvirus n'est pas complètement éliminé, le taux de charge virale est divisé par 1.000 avec un produit concentré à 50 % de Citriodiol, indique l'étude. Au mois de mai, le secrétaire britannique à la Défense Ben Wallace avait déjà annoncé que les forces armées du pays se servaient de cet antimoustique pour se protéger contre le coronavirus.

Plusieurs autres « remèdes de grand-mère » ont récemment été mis en lumièrelumière contre le SARS-CoV-2SARS-CoV-2, comme le lavage de neznez à l’eau salée ou les bains de bouche.