Depuis l'Antiquité, les pesticides sont utilisés. Aujourd'hui, ce terme générique recouvre une panoplie de produits chimiques et d'usages aussi bien domestiques qu'agricoles, tous plus ou moins respectueux de l'environnement. Il est cependant possible de lutter contre une invasion d'insectes ravageurs ou de champignons en ayant recours à des méthodes douces et naturelles. Voici quelques idées de pesticides bio pour les jardins.

Il existe effectivement des pesticides bio qui, au contraire des pesticidespesticides chimiques, n'utilisent que des procédés naturels pour protéger vos jardins et potagers. Disponibles dans le commerce, il est aussi possible d'en fabriquer certains soi-même.

Le purin d'ortie s'achète en jardinerie mais il est aussi simple de le faire soi-même. © 7monarda, Adobe Stock
Le purin d'ortie s'achète en jardinerie mais il est aussi simple de le faire soi-même. © 7monarda, Adobe Stock

Lutte biologique intégrée par insectes

Au registre des pesticides naturels, cette technique est sans doute la plus surprenante. En effet, il s'agit ni plus ni moins d'introduire certaines espècesespèces d'insectesinsectes dans votre jardin. Ces auxiliaires naturels, sans risque pour vos plantations, sont des prédateurs d'espèces ravageant vos cultures. Il est ainsi désormais possible d'acheter dans le commerce des larves de coccinelles qui, une fois adultes, dévoreront les puceronspucerons qui infestent vos plantes.

Pesticides bio : les champignons

Le principe est sensiblement le même qu'avec les insectes : il s'agit toujours d'introduire un auxiliaire naturel, un champignon cette fois, antagonisteantagoniste à une espèce infestant votre jardin pour vous en débarrasser. Le trichoderma, par exemple, permet de lutter contre des champignonschampignons responsables du pourrissement des légumes.

Des pesticides bio à fabriquer soi-même

De nombreuses plantes peuvent servir de pesticide, surtout à l'état de purin. L'odeur du purin de sureau, par exemple, permet de chasser efficacement les campagnols. Le purin d'ortie, lui, tue les pucerons et renforce même vos plantes. Fabriquer un purin de plante est très simple : il suffit de laisser macérer la plante dans un grand volumevolume d'eau durant trois à cinq jours. Il est souvent nécessaire de diluer le purin obtenu avant de l'utiliser sur les plantes.

Pense-bête : il existe bien d'autres techniques « maison » pour protéger votre jardin, comme les traditionnelles soucoupes de bière à disposer près de vos plantes pour noyer les limaces.