Planète

Le chêne sur son rocher corse

Diaporama - 15 arbres remarquables à protéger
PhotoClassé sous :botanique , les plus vieux arbres , arbres remarquables
Le chêne sur son rocher corse
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Entre le col de Bavella et le village de Solenzara, sur le bord de la D 268, une étrange chimère attire l’attention. Le couple, il faut l’avouer, est insolite ! Un vieux chêne pubescent s’est implanté dans une fissure d’un bloc de granite. Si la racine principale plonge effectivement dans la terre en étirant au maximum sa structure, l’écorce du chêne pluricentenaire s’est adaptée aux circonstances. Elle enveloppe le rocher comme le ferait un escargot géant avec son pied déformable. Ce lien fort entre le roc et les tissus végétaux n’est pas rare en Corse, où les chaos granitiques abondent, mais un tel étirement des tissus végétaux reste exceptionnel, donnant toute son originalité au site.

Ce vieux chêne pubescent (Quercus pubescent), de la famille des fagacées, est une espèce qui favorise le développement des truffes. Il peut mesurer entre 10 et 25 mètres de haut. Son feuillage est marcescent, c’est-à-dire que les feuilles mortes ne tombent pas et sont expulsées par les nouvelles. L'existence de poils courts et mous sur leur face inférieure et sur les jeunes rameaux est une adaptation de l'arbre à la sécheresse, il présente d’ailleurs une bonne résistance aux incendies. Parfois appelé « chêne blanc de Provence », ce chêne ne se rencontre ni en Bretagne, ni dans les Landes. Il est présent surtout dans l'Europe du Sud et le Moyen-Orient.

© Georges Feterman, Futura