Planète

Les oliviers du Musée Renoir dans les Alpes-Maritimes

Diaporama - 15 arbres remarquables à protéger
PhotoClassé sous :botanique , les plus vieux arbres , arbres remarquables
Les oliviers du Musée Renoir dans les Alpes-Maritimes
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Dans le jardin de la villa des Collettes, de vieux oliviers accueillent les visiteurs. Ils font face au musée Auguste-Renoir, installé dans la maison où vécut le maître de 1907 à 1919, année de sa mort. Les oliviers en question inspirèrent Renoir, qui les représenta à plusieurs reprises. Il n’est pas rare de voir aujourd’hui de jeunes artistes exercer leur talent devant les troncs noueux des ancêtres végétaux. Il faut reconnaître que les silhouettes étrangement torturées des vieux arbres attirent le regard et suscitent l’admiration. Leur grand âge, estimé à plusieurs siècles, explique sans doute leurs formes étranges, à moins qu’ils n’aient voulu, par leurs torsions émouvantes, se faire aimer des peintres.

Pendant les dernières années de sa vie, Auguste Renoir souffrait d’insupportables arthroses, qui lui déformaient les doigts et les articulations, comme autant de branches des oliviers. Il travailla ici jusqu’à ses dernières heures, veillé par les vieux oliviers, dont l’âge est estimé à 400 ans.

L’olivier est un arbre fruitier qui, à l’abri du vent, peut mesurer jusqu’à 20 mètres. C’est une sous-espèce de Olea europaea, de la famille des Oléacées. L'olivier sauvage existait au Sahara, il y a environ 11.000 ans avant notre ère, période à laquelle s’est installé le climat méditerranéen. Sa domestication remonterait à 3.000 à 4.000 avant notre ère. Chanté et célébré par les poètes depuis l’Antiquité, l’olivier est un symbole de paix et un arbre sacré dans les religions monothéistes.

L’arbre est aussi symbole de vie et de pérennité… Et pour cause, il peut vivre 1.000 ans voire, davantage. Il nourrit le corps, le cœur et l’esprit, avec ses olives, son huile et son bois dur qui fait le bonheur des sculpteurs et des ébénistes.

© Georges Feterman, Futura