Planète

Les platanes du Musée Pétrarque dans le Vaucluse

Diaporama - 15 arbres remarquables à protéger
PhotoClassé sous :botanique , les plus vieux arbres , arbres remarquables
Les platanes du Musée Pétrarque dans le Vaucluse
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

La jolie commune de Fontaine-de-Vaucluse, installée au bord de la Sorgue, est fière de ses deux célébrités. Le poète Pétrarque y vécut au XIVe siècle, déployant son talent dans ce vallon béni des dieux. Mais la plupart des visiteurs viennent pour admirer la résurgence qui, sortant en flots irréguliers du pied de la falaise calcaire, alimente la rivière Sorgue d’une eau pure, sortie d’un réseau souterrain méconnu.

Cependant, en visite dans le village provençal, il ne faut pas oublier de pénétrer, par un discret passage couvert, dans le jardin du musée Pétrarque. Six platanes monumentaux semblent y danser une folle sarabande, les branches disposées vers le haut, comme pour faire la ronde. Leur âge est estimé à 200 ans, et leur disposition laisse entrevoir un choix esthétique du créateur du jardin. Dans celui-ci, d’autres arbres provençaux attirent également l’attention. Après cette visite horticole, celle du musée Pétrarque s’impose, pour connaître les liens entre le poète et le village.

Introduit en France en 1660, le platane fait partie de la famille des Platanaceae, qui comprend une dizaine d’espèces, la plus répandue étant celle d’un hybride, le platane commun (Platanus acerifolia), issu du croisement d'un platane d'Occident (Platanus occidentalis), originaire des États-Unis, avec un platane issu d'Asie Mineure et des Balkans (Platanus orientalis). Sa silhouette aérienne nous est familière. On rencontre le platane le long des routes, son tronc poussant bien droit est idéal pour constituer des allées rectilignes ou orner les places de villages. Il tolère bien l’environnement urbain dont il supporte la pollution. D’une croissance rapide en sol profond et humide, le platane peut atteindre 30 mètres de hauteur. Il supporte bien la taille sévère d’où sa présence aussi en ville. Apprécié aussi son bois clair, dur et solide, c’est un matériau intéressant pour l’ébénisterie, d'une combustion propre.

© Georges Feterman, Futura